Argo

Cinéma

Thriller

Ben Affleck in Argo

La note de Time Out:

<strong>Evaluation: </strong><span class='lf-avgRating'>3</span>/5

Pas encore noté

Soyez le premier...

 

L’avis de Time Out

Après une campagne publicitaire démesurée aux Etats-Unis et des critiques enthousiastes ici comme là-bas, nombreux sont ceux qui prédisent à ‘Argo’ une ou plusieurs nominations aux Oscars. Pourtant, le film de Ben Affleck, s’il est drôle, haletant, émouvant – bref, parfaitement divertissant – mérite-t-il un tel honneur ? Comme tout bon film à Oscars, ‘Argo’ raconte une histoire vraie : celle d’une mission secrète de la CIA, longtemps restée confidentielle. En 1979, alors que l’ambassade américaine de Téhéran est prise d’assaut, six employés parviennent à s’enfuir et se réfugient chez l’ambassadeur canadien. La CIA met alors en place leur exfiltration. La technique : faire passer nos planqués pour l’équipe de tournage d’un film fantastique, venue en Iran pour une mission de repérage.

Malgré un casting exceptionnel – Bryan Cranston, Victor Garber, Kyle Chandler, Tate Donovan et, surtout, Alan Arkin et John Goodman en duo hilarant de pontes du cinéma – on ne peut s’empêcher d’être gêné par l’aller-retour maladroit entre drame géopolitique et comédie sur Hollywood, parfois subtile, parfois franchement lourde. Affleck, qui doit penser que la qualité d’un film tient à sa crédibilité, a également voulu donner à son troisième long métrage un caractère « authentique ». Ainsi, ‘Argo’ affiche un parfait look 70’s, de la couleur et la qualité de l’image aux logos vintage, en passant par les cadrages, le rythme des séquences (parfois ostensiblement inspirés de Lumet et Pakula) ou les inévitables choucroutes d'époque.

Or, ce côté nostalgique, comme une accumulation de détails, s’avère vite agaçant : ce n’est pas parce que l’action se déroule en 1979 qu’il faut coller aux images une vieille patine, ni aux personnages des moustaches aux proportions démesurées – aussi superficielles qu'un filtre Instagram ou un jean pré-déchiré. D'ailleurs, l'ensemble s’achève sur un générique bien frimeur, là aussi très « machine à Oscar » (on pense notamment à ‘Harvey Milk’), qui s’attache à montrer à quel point le casting du film ressemble aux protagonistes réels.

Ben Affleck a donc beau faire le malin, décrivant ‘Argo’ comme son film le plus ambitieux, il faut pourtant reconnaître qu’il n’a pris aucun risque, se contentant de reproduire une structure hollywoodienne on ne peut plus classique, à base de rebondissements ultra-prévisibles, de travellings latéraux « à la papa » et de final au pathos dégoulinant. Oui, de toute apparence, son film, correct, aurait pu être fait il y a trente ans. Mais est-ce vraiment quelque chose dont il faut être fier ?

0

Critiques

Ajouter +

Détails

FR sortie :

Mer nov 7, 2012

Durée :

120 minutes

L’avis des utilisateurs

0
<strong>Evaluation: </strong><span class='lf-avgRating'>0</span>/5