Dark Shadows

Dark Shadows

En fouillant dans le placard à fringues de Johnny Depp (qu’on imagine antre sauvage et cultissime), on pourra trouver, dans un coin, une cape et des crocs acérés : Barnabas Collins, le tyran suceur de sang du feuilleton télévisé 'Dark Shadows', étant un « parfait exemple à suivre », pour reprendre les mots de Depp lui-même. Mais que ceux dont l'intérêt pour le surnaturel se résume à ‘Buffy contre les vampires’ se rassurent : il n'y a pas grand-chose ici de vraiment sanglant. Burton pense à vous, et son adaptation sur grand écran donne plus dans la comédie incongrue que dans le mélodrame, se rapprochant davantage de l’exubérant et théâtral 'Rocky Horror Picture Show'. Au fond, le film rappelle que chez le réalisateur, l'horreur véritable reste toujours mise à distance. Et ceux que cette remarque contrarie se plaindront sans doute d'un film dans lequel le héros, exhumé en 1972, appelle une lampe magma une « urne de sang palpitant ». En un mot, les amateurs d’angoisse sont condamnés à ne pas y trouver leur compte.

Dense et animé, débordant de regards voraces et de cols hauts (avec au passage Alice Cooper en vieux tox’), 'Dark Shadows' fanfaronne et exhibe son glamour plus que n'importe quel film depuis 'Velvet Goldmine' – ce qui est plutôt une bonne chose. A peine commence-t-on à s'habituer à Depp dans son rôle du vampire au cœur brisé, que débarque une diablesse ultra sexy sous les traits d'Eva Green, venue propulser le film dans l'outrance. Comme à son habitude, Burton maîtrise parfaitement l'atmosphère et les effets comiques de son film – vous découvrirez là les scènes les plus étranges et délirantes depuis ‘Ed Wood’ – mais s’en tire moins bien avec l'intrigue (trop complexe) et les scènes d'action (mal éclairées). Et on sent bien que le projet s'est fait prendre au piège de l'incontournable déferlement estival de gros divertissements explosifs… il est donc assez probable qu'il finisse gentiment en simple comédie familiale d'Halloween.

Détails de la sortie

Date de sortie mercredi 9 mai 2012
Durée 100 mins

Crédits

Réalisateur Tim Burton
Scénariste Seth Grahame-Smith
Acteurs Michelle Pfeiffer
Johnny Depp
Eva Green
LiveReviews|0
1 person listening