Le Grand Détournement / La Classe américaine (1993)

Cinéma

Divers

Le Grand détournement / La Classe américaine

Pas encore noté

Soyez le premier...

 

L’avis de Time Out

Les 100 meilleurs films français

Retrouvez ici le reste de notre classement des 100 meilleurs films français

En 1993, à l'occasion de ses 100 ans, la major américaine Warner Bros. décide d'autoriser Canal+, alors au firmament de sa créativité, à utiliser des extraits de films de son catalogue sans payer de droits, en les sommant d'éviter simplement ceux d'Eastwood et Kubrick. Si les deux géants manquent à l'appel, ‘Le Grand Détournement’ demeure tout de même le film à la distribution la plus hallucinante de tous les temps. Montage absurde de centaines de plans issus de dizaines de films différents (‘Jeremiah Johnson’, ‘Les Hommes du Président’, ‘Rio Bravo’...), l'oeuvre devient un plaisir surréaliste unique, d'autant que le concept a été poussé jusqu'à ses retranchements extrêmes : l'intégralité des dialogues fut réécrite, privilégiant l'absurde, et le film fut redoublé... par les doubleurs originaux ! L'histoire, qui suit les aventures de deux journalistes (Hoffman et Redford) enquêtant sur le passé de George Abitbol (John Wayne), « l'homme le plus clase du monde », n'a ni queue ni tête, et donne lieu à des séquences devenues cultes au fil des années. Nombreux sont ceux qui ont découvert le film sur le tard, par divers moyens, ‘Le Grand Détournement’ n'étant jamais sorti en VHS ou DVD pour des questions de droits. A noter que cet événement délirant fut concoté par des réalisateurs « maison », Dominique Mézerette et Michel Hazanavicius, ce dernier ayant prit goût à la parodie et la citation puisqu'il signa par la suite les deux ‘OSS 117’ et ‘The Artist’ !

0

Commentaries

Ajouter +

L’avis des utilisateurs

0
<strong>Evaluation: </strong><span class='lf-avgRating'>0</span>/5
LiveReviews|0
1 person listening