Mud - Sur les rives du Mississippi

Cinéma

Drame

Mud - Matthew McConaughey

Notre note :

<strong>Evaluation: </strong><span class='lf-avgRating'>3</span>/5

Pas encore noté

Soyez le premier...

 

L’avis de Time Out

Pour son troisième long métrage – tourné comme les précédents dans le Sud des Etats-Unis, dont il est originaire – Jeff Nichols délaisse l’angoisse et la névrose rampante de l’excellent ‘Take Shelter’ pour un récit initiatique plus lumineux et vif. Sur les rives du Mississippi, la vie n’est pas pour autant un long fleuve tranquille, surtout lorsque, comme le jeune Ellis, on se retrouve à devoir gérer des histoires d’adultes plus puérils qu’ils ne paraissent. Entre ses parents à deux doigts de la rupture et un hobo squattant une île, bientôt recherché par la police (entre autres), l’ado débrouillard et son pote Neckbone vont avoir du pain sur la planche. Redoutable prédateur dans ‘Killer Joe’ devenu proie chez Nichols, Matthew McConaughey campe un Mud un peu mytho, plus paumé que céleste, manipulateur aussi lorsque les deux mômes prennent des risques pour contacter la femme qu’il aime (Reese Witherspoon, convaincante sans être brillante).

Si le casting tient dans l’ensemble ses promesses – on retrouve avec plaisir Michael Shannon (oncle Galen), bien plus détendu que dans ‘Take Shelter’ – et que la réalisation se révèle impeccable, en évitant notamment le maniérisme « je-filme-la-nature-jusqu’à-ce-que-vous-en-soyez-dégoûté » des derniers Terrence Malick, le montage et la durée du film laissent à désirer. Nichols dit et répète en interview qu’il a voulu rappeler avec le rythme de ‘Mud’ le cours du fameux fleuve. Or, le tout paraît au final plus saccadé et rapide que fluide, et le réalisateur se perd dans ces histoires d’amours déçus, qui auraient pu s’effacer quelque peu devant la majesté du Sud et de ses mythes. Alors oui, ce troisième long se laisse regarder malgré ses longueurs, et constitue un divertissement au-dessus de la moyenne. Mais vu le talent de Nichols, on s’imaginait plus proche d’un Cormac McCarthy couchant sur le papier ‘Suttree’ que du surestimé ‘Les Bêtes du Sud sauvage’.

0

Commentaries

Ajouter +

Détails

FR sortie :

Mer mai 1, 2013

Durée :

129 minutes

L’avis des utilisateurs

0
<strong>Evaluation: </strong><span class='lf-avgRating'>0</span>/5
LiveReviews|0
2 people listening