The Place Beyond the Pines

Cinéma

Drame

The Place Beyond The Pines

La note de Time Out:

<strong>Evaluation: </strong><span class='lf-avgRating'>4</span>/5

Pas encore noté

Soyez le premier...

 

L’avis de Time Out

Luke (Ryan Gosling), cascadeur à moto tatoué et taciturne, devient gangster pour subvenir aux besoins d’un fils dont il ignorait l’existence : difficile au début de ne pas faire le parallèle avec ‘Drive’, de Nicolas Winding Refn. Pourtant, ‘The Place Beyond The Pines’ n’est pas le film qu’on attendait. Après un premier tiers hypnotique et survolté, le réalisateur Derek Cianfrance opère un tournant narratif radical, élimine son héros (quoi ?!), et démarre une nouvelle histoire. De l’absence de Ryan Gosling, le spectateur ne se remettra jamais, et le film non plus.

Or, cet abandon subit et irréparable constitue le cœur de ‘Pines’, fresque lyrique et ambitieuse sur la filiation, farandole de pères absents et de fils paumés qui tentent, en vain, de combler ce manque. Car cet « endroit au-delà des pins », plongé dans la déprime suburbaine de l’upstate new-yorkais, est un lieu de misère et de corruption, où les péchés d’un homme se reflètent irrémédiablement sur les générations suivantes. On y retrouve le même réalisme dévastateur que dans ‘Blue Valentine’, précédente collaboration Cianfrance/Gosling sur la lente désintégration d’un couple. Mais ici, le réalisateur prend des risques, imbriquant son drame multigénérationnel, étalé sur une quinzaine d’années, à un film noir palpitant découpé en trois séquences, chacune imprégnée par la même tension.

Un exploit qu’il doit en partie à ses acteurs, tous exceptionnels : Ryan Gosling (évidemment), Eva Mendes en mère martyre, et les petits jeunes Emory Cohen et Dane DeHaan, portraits sans concession d’une rage adolescente toute américaine. Sans oublier Bradley Cooper en flic rongé par le regret, qui prouve enfin – et haut la main – qu’il est un acteur sérieux. Malgré certaines faiblesses scénaristiques, Cianfrance tient son spectateur en haleine du début jusqu’à la fin, invoquant des contemporains tels que Paul Thomas Anderson ou les fères Coen. S’il n’atteint jamais vraiment la virtuosité de ces derniers, il livre malgré tout une œuvre fascinante, et profondément touchante.

0

Critiques

Ajouter +

Détails

FR sortie :

Mer mars 20, 2013

Durée :

140 minutes

Casting et Equipe technique

Réalisateur :

Derek Cianfrance

Avec :

Ryan Gosling, Bradley Cooper, Rose Byrne, Eva Mendes

L’avis des utilisateurs

0
<strong>Evaluation: </strong><span class='lf-avgRating'>0</span>/5
LiveReviews|0
1 person listening