JO Londres 2012 • Guide pratique

Petit manuel culturel et culinaire pour un voyage en marge des Jeux

0

Commentaires

Ajouter +


Nos cousins anglais seraient-ils devenus pessimistes ? Loin de nous cette idée « of course ». Mais le légendaire flegme britannique a certainement été mis à l'épreuve depuis que Londres, prochaine hôte de la flamme olympique, s'est mise à préparer ses JO. Chaque élément de ce projet au parfum de cadeau empoisonné – des infrastructures mises en place dans la capitale pour l'occasion jusqu'au coût de la cérémonie d'ouverture – a subi son lot de critiques, sévères, au cours des quatre dernières années. De quoi consoler, peut-être, ceux qui rêvaient d'un « Paris 2012 »...


Certaines tensions sont bien évidemment inhérentes à la mise en place de ce qui reste le plus grand événement sportif au monde. Déjà pleine à craquer, Londres s'apprête à recevoir quelque 5,5 millions de visiteurs issus des quatre coins du monde – par vagues de 450 000 personnes qu'il faudra loger, tant bien que mal, tout au long de l'été. Les Londoniens redoutent donc déjà une circulation paralysée, des transports en commun encore plus surchargés que d'habitude, et des hordes de visiteurs prêts à s'engouffrer dans le centre pour aller s'aimanter aux monuments.


Mais la capitale britannique n'est pas née de la dernière pluie (et heureusement parce que la dernière pluie date probablement d'hier) : les JO sont loin d'être le plus gros remous de l'histoire de Londres et, derrière cet agacement de façade, les Londoniens, plus accueillants que ce que l'on pourrait croire, se sont progressivement ralliés à l'idée. Car d'autres enjeux sont à la clé : vitrine idéale pour mettre en valeur les meilleurs aspects de la ville, cet été olympique devrait notamment confirmer le rôle de plaque tournante culturelle que Londres joue depuis un certain temps.


En dehors des événements sportifs, la ville en profite donc pour sortir le grand jeu avec une série de manifestations (loisirs, concerts, spectacles, expositions, sorties, etc.) programmées depuis le début de l'année 2012, en marge des JO : l'Olympiade culturelle. Raison de plus pour faire un tour outre-Manche dans les mois à venir, ne serait-ce que pour explorer une Londres encore plus foisonnante que de coutume. Et comme vous ne serez pas les seuls sur le coup, nos confrères de Time Out London ont compilé ce petit guide pour vous aider à tirer le meilleur parti d'un voyage en terre britannique. En évitant les pièges à touristes, et en empruntant la voie des initiés.



Crédit photo : London Eye © Olivia Rutherford

L’avis des utilisateurs

0 comments