JO Londres 2012 • Musées et expositions

Où voir des expos pendant les Jeux Olympiques ?

0

Comments

Add +

Vous souffrez d'une allergie à la gymnastique synchronisée, et rien ne vaut pour vous le bon vieux confinement d'une salle d'exposition ? Bonne nouvelle : l'Olympiade offre aussi l'occasion rêvée pour Londres de briller par son patrimoine culturel et sa riche création contemporaine. L'art et le sport se feront d'ailleurs du pied dans l'exposition de la Tate Britain (près de la station de métro Pimlico), qui présente une série d'affiches des Jeux Olympiques et Paralympiques conçues par douze artistes majeurs (notamment Tracey Emin, Martin Creed et Gary Hume).


• Whitechapel Gallery et Tate Modern

Côté art contemporain, Rachel Whiteread, lauréate du prestigieux Turner Prize de 1993, réalisera à l'occasion des Jeux une nouvelle œuvre sur la façade de la Whitechapel Gallery, inspirée de « l'arbre de vie » qui couronnait l'architecture d'origine.


La caverneuse Turbine Hall de la Tate Modern accueillera quant à elle, dès le 13 juillet, une série d'installations interactives et de vidéos projetées sur grand écran et signées Tino Sehgal, artiste né à Londres et vivant actuellement à Berlin. Des guides accompagneront le public et le confronteront à une poignée de défis. Toujours à la Tate Modern, vous trouverez aussi la première grande rétrospective consacrée à Damien Hirst, roi des Young British Artists. L'exposition présente ses grands succès des vingt dernières années, dont ses spot paintings, son requin baigné dans le formol, ses vaches découpées et son crâne recouvert de diamants, estimé à 14 millions de livres.


• Serpentine Gallery et National Gallery

Dans les Kensington Gardens, à côté de Hyde Park, la Serpentine Gallery célèbre le travail de Yoko Ono, désormais presque aussi connue pour son implication dans l'art conceptuel, la création numérique et la performance que pour son mariage avec John Lennon. Pendant que vous y êtes, pensez à faire un tour au Pavilion de la Serpentine, une structure éphémère conçue cette année par les talentueux architectes Herzog & de Meuron et le célèbre artiste chinois Ai Weiwei.


La National Gallery présente quant à elle l'exposition 'Métamorphose : Titien 2012' qui prend comme point de départ trois œuvres du Titien – 'Diane et Actéon', 'La Mort d'Actéon' et 'Diane et Callisto' – inspirées par le poème épique d'Ovide, 'La Métamorphose'. En parallèle, trois nouveaux ballets créés au Royal Opera House proposeront une réinterprétation en mouvements de ces tableaux du peintre italien.


• Parc olympique

Enfin, le Parc Olympique offrira lui-même quelques bons bols d'art frais. L'artiste conceptuel Anish Kapoor, que l'on connaît pour ses œuvres monumentales, signe le fleuron de l'événement : son 'Arcelor Mittal Orbit', tour d'observation sinueuse de 115 mètres de hauteur aux faux airs de flamme olympique, constitue désormais l'œuvre d'art la plus imposante, par sa taille, de Grande-Bretagne. Vous pourrez également vous délecter des œuvres de Monica Bonvicini (ses lettres géantes en argent formant le mot « RUN » sont, paraît-il, davantage inspirées d'une chanson du Velvet Underground que des prouesses athlétiques qui se déroulent à proximité), du plasticien et musicien (sous le nom d'Alva Noto) Carsten Nicolai ('lfo Spectrum', une haie en forme d'onde sonore) et de Studio Weave ('The Floating Cinema'), parmi tant d'autres.


Et si vous êtes toujours en mal de distractions artistiques, dites-vous que, même s'il ne s'agit pas d'une œuvre d'art à proprement parler, Damien Hirst apprécierait sans doute les qualités esthétiques du Parc Olympique : notamment cette longue bande de gazon déployée au sud du stade, surnommée la 'Greenway', qui fait partie d'un système d'égout titanesque conçu par Joseph Bazalgette, ingénieur victorien extrêmement doué. Avant les Jeux Olympiques, il s'agissait de loin du plus ambitieux projet de travaux publics qu'ait connu Londres. Il était donc grand temps qu'il retrouve ses lettres de noblesse. 


• Infos Pratiques


'Affiches des Jeux Olympiques et Paralympiques', Tate Britain, Millbank, SW1P 4RG., Tel : 44 20 7887 8888. Du 12 juillet au 15 août
'Rachel Whiteread', Whitechapel Gallery, 77-82 Whitechapel High Street, E1 7QX., Tel : +44 20 7522 7888. Jusqu'au 30 décembre
'Tino Sehgal', Tate Modern, Bankside, SE1 9TG., Tel : +44 20 7887 8888. Du 17 juillet au 28 octobre
'Yoko Ono', Serpentine Gallery, Kensington Gardens, W2 3XA., Tel : +44 20 7402 6075. Du 19 juin au 9 septembre
'Métamorphose : Titien 2012', National Gallery, Trafalgar Square, WC2N 5DN., Tel : +44 20 7747 2885. Du 11 juillet au 23 septembre
'Damien Hirst', Tate Modern, Bankside, SE1 9TG., Tel : +44 20 7887 8888. Jusqu'au 9 septembre

 

Crédits photos : 1/Yoko Ono, 'Skyladders', 2007 © Yoko Ono ; 2/Damien Hirst, 'The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living', 1991 © Damien Hirst, Science Ltd, tous droits réservés / Photo Prudence Cuming Associates ; 3/Vélodrome du Parc Olympique © DR


L’avis des utilisateurs

0 comments