A la recherche d'Albert Kahn

1/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
2/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
3/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
4/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
5/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
6/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
7/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
8/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
9/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
10/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
11/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
12/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out
13/13
Musée Albert Kahn, vue des jardins / © TB - Time Out

A une époque où l'on pouvait proclamer, sans trop passer pour un naïf, que l'on était pour la paix dans le monde, Albert Kahn n'a eu de cesse de promouvoir cet idéal philanthropique. Son credo, c'était la connaissance de l'autre, à ses yeux le ciment d'une humanité harmonieuse et tolérante. Le riche mécène, qui avait parcouru le monde à l'orée de ses 30 ans, décida ainsi de créer une bourse qui permettrait aux jeunes agrégés de voyager « Autour du monde », et entama également un grand recensement documentaire (notamment composé de plusieurs dizaines de milliers de photographies en couleur) : les « Archives de la planète ». Même si elle reste assez poussive et manque de relief, l'exposition 'A la recherche d'Albert Kahn', aperçu de ce que proposera le musée après ses travaux prévus en 2015, raconte cette quête inlassable de la connaissance menée par celui qui fut l'ami de Bergson et l'admirateur de Rodin. Une quête qui trouve finalement sa plus belle incarnation dans les fameux jardins du musée Kahn, improbable îlot de verdure échoué en plein centre-ville de Boulogne.

C'est en 1895 qu'Albert Kahn achète sa propriété boulonnaise et grappille peu à peu les terres du voisinage jusqu'à composer, en 1910, un immense espace de près de 4 hectares. Dans les allées ombragées, à l'écart du tumulte de la ville, se côtoient les paysages et les plantes du monde entier. Compositions nippones, verdure à l'anglaise, roseraies à la française, cèdres de l'Atlas, épicéas bleus du Colorado ou la forêt vosgienne qui rappelait à Albert Kahn son enfance : les scènes se succèdent au gré d'une promenade aux tons changeants. Le village japonais et le jardin attenant conçu par Fumiaki Takano s'avèrent particulièrement dépaysants, parenthèse de beauté aux portes de Paris, idéale pour flâner au cours des langoureux après-midis d'été. Un petit éden de verdure, parfaite projection du monde rêvé d'Albert Kahn, où règnent douceur et harmonie.

> Horaires d'été : du mardi au dimanche de 11h à 19h (du 1er mai au 30 septembre)

> Horaires d'hiver : du mardi au dimanche de 11h à 18h (du 1er octobre au 30 avril)

Site Web de l'événement http://albert-kahn.hauts-de-seine.net/
LiveReviews|0
1 person listening