Ackroyd and Harvey : Life on Life

  • Art
  • Technique mixte
Notre sélection
© Ackroyd and Harvey
Libre

Ils sont de retour. Les photographes en herbe dont les portraits éthérés, flous et fragiles pourraient évoquer, de loin, une version « bio » de certaines peintures de Gerhard Richter : celles que l’Allemand réalise en s’inspirant de photos qu’il rend, sur la toile, aussi troubles qu’un souvenir en passe de se volatiliser. Sauf que chez les Britanniques Ackroyd & Harvey, le processus est tout autre. Depuis plusieurs années maintenant, les deux Anglais développent leurs photographies monumentales sur de jeunes pousses d’herbe. Fragiles et fugaces, leurs gigantesques œuvres « sur gazon » se dessinent, s’affirment et se métamorphosent au fur et à mesure que la photosynthèse agit sur le semis, laissant la nature reprendre ses droits sur l’empreinte de l’homme. Parfois monotones comme des clichés de Photomaton, parfois banals comme des selfies du dimanche, ces portraits-là ne sont plus le souvenir inerte d’un visage. Ils vivent. Poussent. Changent. S’effacent. Avant de laisser derrière eux des miettes desséchées.

On les avait remarqués en 2012, lorsqu’ils avaient littéralement planté leurs photos sur les murs de l’Orangerie du Domaine de Chamarande, dans le cadre d’une belle exposition collective (‘Salons’). Depuis, Ackroyd & Harvey ont fait du chemin : le duo a récemment montré quelques-unes de ses œuvres organiques – sortes de métaphores végétales de l’éternel renouveau –, à la Maréchalerie de Versailles, à la Royal Academy de Londres, à l’université de Cambridge ou au Festival des Arts visuels de Vevey, en Suisse. Et la bonne nouvelle, c’est qu’ils sont revenus près de chez nous depuis le 17 septembre. Pendant près de trois semaines, le Centquatre présente une dizaine de portraits réalisés in situ, panneaux de plusieurs mètres de haut exposés dans un espace du sous-sol, à peine éclairé. De quoi prendre la mesure de ce procédé improbable. Avant que le temps ne se charge, définitivement, de jeter tout ça au compost.

> Tous les jours sauf le lundi de 14h à 20h.

LiveReviews|0
1 person listening