Des expos pour zéro euro

Direction les musées et galeries gratuits de Paris

0

Commentaires

Ajouter +

Les choses gratuites sont parfois les plus chères. C'est du moins là tout le paradoxe des musées et galeries d'art de Paris, qui accueillent les œuvres les plus onéreuses et les chéquiers les plus fournis au monde, tout en recevant, par milliers, les badauds les moins fortunés. Les Franciliens ont la chance de graviter autour d'une capitale infiniment riche en galeries d'art et en musées, très souvent d'accès libre. Petit tour d'horizon des bons plans et meilleures adresses pour admirer de l'art sans payer quoi que ce soit : ou comment profiter de la fausse démocratisation d'un des marchés les plus élitistes de la planète.

© Karl Blackwell / Time Out

Les meilleurs musées gratuits

Si la gratuité des musées nationaux – proposée par Nicolas Sarkozy en 2007 et tant attendue par les fondus de culture – est loin d'avoir ouvert les portes des plus prestigieuses collections parisiennes (Orsay, Pompidou, Louvre, Grand Palais...), quelques expos permanentes, petites pour la plupart, ont définitivement fermé leur guichet – aux dépens, parfois, du tarif de leurs expos temporaires, de plus en plus chères. Mais qu'importe : de Cernuschi à Carnavalet en passant par Cognaq-Jay, l'accès libre à bon nombre de musées, éparpillés à travers la capitale, reste une excellente nouvelle. Qui fera surtout sourire les amateurs de collections insolites... La suite

© Oliver Knight / Time Out

Musées gratuits le premier dimanche du mois

Pour goûter aux joies de la gratuité des musées, pas la peine de se déguiser en écolier, de s'improviser un look d'étudiant « sur le tard » ou de claquer la porte de son bureau à tout jamais. La culture à prix cassés n'est pas l'apanage des seuls enfants de moins de 12 ans, jeunes universitaires et autres détenteurs de la carte chômeur. Les autres sont libres, eux aussi, de s'armer de patience pour profiter, le premier dimanche de chaque mois, de l'accès libre à bon nombre de musées parisiens. Certes, l'attente peut être longue et parfois pénible, mais c'est le prix à payer pour ne pas payer... La suite

Galerie 22,48m2

Galerie 22,48m2 (c) DR

Petit guide des galeries par quartier

C'est ici que messieurs Pinault et Abramovitch croisent monsieur Tout-le-monde : toujours en accès libre, souvent truffées d'œuvres aussi cotées que déroutantes, les galeries d'art contemporain de Paris ont le don d'attirer un public éclectique, composé de néophytes égarés, d'amateurs sans le sou et de collectionneurs richissimes. Essentiellement regroupés dans le Marais, à Saint-Germain-des-Prés et du côté de Belleville, ces plus ou moins prestigieux supermarchés pour millionnaires font surtout le bonheur des flâneurs, avides de surprises visuelles... La suite

DR

Art contemporain en banlieue : entrée libre

A portée de métro, de RER ou de transilien, et surtout de toutes les bourses, une flopée d'excellents espaces dédiés à l'art contemporain sont libres d'accès en banlieue. D'Ivry à Malakoff en passant par Montreuil et Noisy-le-Sec, le « Seine-Saint-Denis style » et la « Val-de-Marne touch » sont loin d'être une affaire réservée au street art sauce hip-hop. Partez à la découverte de la scène artistique d'aujourd'hui entre les murs de ces lieux foisonnants de créativité : c'est gratuit ! La suite


Expos gratuites : en ce moment

John Smith : Le Baiser

  • Note: 5/5
  • notre sélection

Attention : pression. Dans son film ‘Unusual Red Cardigan’, John Smith, un brin obsédé par les informations qui circulent sur le web à son sujet, confesse avoir posé une alerte Google sur son nom. Autrement dit, il y a de fortes chances pour que le vidéaste britannique tombe sur cet article. Peut-être même qu’il nous lit en ce moment précis, épaulé par l’ami Google trad’... La suite

  1. Galerie 1 rue Jean Jaurès, 93130
  2. Jusqu'au 13 décembre
Plus d'infos

Marlène Mocquet : Les Grandes eaux

  • Note: 4/5

Le chaînon manquant entre le surréalisme d’Yves Tanguy, les cartoons de Tex Avery, le paradis perdu de Jérôme Bosch, la peinture dégoulinante de Jackson Pollock et la porcelaine fine de votre grand-mère ? C’est elle. Enfin, à quelques galaxies près. Marlène Mocquet. 35 ans. Peintre inclassable à l’univers fantasque... La suite

  1. Galerie Laurent Godin 5 rue du Grenier-Saint-Lazare, 3e
  2. Jusqu'au 27 décembre
Plus d'infos

Cecily Brown

  • Note: 3/5
  • notre sélection

C'est à la fin des années 1990 que Cecily Brown se fait connaître, avec une série de grandes toiles qui imposent son style viscéral, chaotique, elle qui compose ses peintures comme un tourbillon de couleurs brillantes et de formes sensuelles. Chez cette Londonienne de 45 ans exilée à New York, il est évidemment question de sexe, tant le corps et l'érotisme... La suite

  1. Gagosian 4 rue de Ponthieu, 8e
  2. Jusqu'au 20 décembre
Plus d'infos

Miriam Cahn : Corporel / körperlich

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Du haut de notre XXIe siècle déjà bien entamé, on a parfois l'impression que les questionnements artistiques liés au féminisme, au rôle du corps, à la violence, au sexe, s'ils étaient provocants dans les années 1970-80, peineraient à choquer aujourd'hui. Miriam Cahn nous remet vite à notre place. La suite

  1. Centre culturel suisse 32 et 38 rue des Francs-Bourgeois, 3e
  2. Jusqu'au 14 décembre
Plus d'infos

> Voir tout notre dossier spécial anti-crise

Petit guide anti-crise

Théâtre, cinéma, bars, restos, expos... Ils se font rares, mais ils existent, les bons plans de sorties parisiennes, peu chers ou gratuits. Plus excitant que la Banque centrale européenne, plus subversif que les recommandations d'Angela Merkel : découvrez le plan anti-crise de Time Out et ses bonnes adresses.

Lire le dossier

L’avis des utilisateurs

0 comments