Expositions • Dernières critiques

Notre point de vue sur les expos du moment

Persona, étrangement humain

Après avoir traversé les méandres légendaires de la spirale qu’est le musée du quai Branly, on est accueilli par la voix envoûtante de l’acteur protéiforme Denis Lavant, nous invitant à le rejoindre dans « la Vallée de l’Etrange ». Quoi de plus mystérieux que cette pénombre à peine transpercée par la vidéo de Mathias Théry, mettant en scène une « présence-limite » (interprétée par Denis Lavant donc) qui efface elle-même son corps à l’écran ? L’exposition 'Persona, étrangement humain' nous plonge tout de suite dans le monde qu’elle désire nous faire rencontrer, un monde fait d'entités singulières (humaines, animales, végétales, astrales, invisibles…) et d’énergies magnétiques. Entre arts premiers, art contemporain et robotique, on navigue à travers différents effets d'être et leurs innombrables figurations. En mettant en parallèle aussi bien des objets de culture animiste que des pièces d’art moderne, des installations, des automates, des momies ou des vidéos, la scénographie nous fait expérimenter la sensation surprenante que quelque chose se passe avec ces formes inanimées. Entouré d’objets à l’énergie communicable, on est ici au cœur cette dérangeante mais fascinante perception, celle qu’on éprouve fixe et que notre échine en frissonne. L’exposition rassemble plus de 230 objets « vivants » dans un parcours où leur « persona », c’est-à-dire « le potentiel de toute chose à s’affirmer comme présence singulière », est apprivoisée au fur et à mesure de la visite. On est d’abord

En savoir plus
Quai Branly , 7e arrondissement Jusqu'au dimanche 13 novembre 2016

+ d'expos

Helen Levitt, 'New York', c.1980 / © Helen Levitt / Courtesy Les Douches La Galerie / Estate of Helen Levitt
1/3
© José Medeiros, Insituto Moreira Salles
2/3

Commentaires

0 comments