Fast Night

1/6
Courtesy de la galerie Spree
2/6
Courtesy de la galerie Spree
3/6
Courtesy de la galerie Spree
4/6
Courtesy de la galerie Spree
5/6
Courtesy de la galerie Spree
6/6
Courtesy de la galerie Spree
Libre

L’agence Born To Run a lancé un défi au duo Adrien Landre et Julien Soulier pour la création du numéro 13 de leur revue culturelle, FAST. Enfin, un défi... Plutôt un champ de travail, carrément large puisqu’il s’agissait de faire une série de photos avec pour vaste thème la nuit. Et ces jeunes réalisateurs-photographes ont choisi d’emmener leurs quatre yeux dans le nord de l’Angleterre, plus précisément à Blackpool, cocassement surnommée Ville Lumière chez nos amis d’outre-Manche. Résultat : des tatoués, de la bière et des catcheurs chauves en bombers et jeans délavés. Oui, mais capturés avec une certaine poésie, une grande douceur et un soupçon de fragilité. On est loin des clichés de l’extravagance et de la dépravation qui auraient pu facilement résulter de cette thématique nocturne. Les deux jeunes artistes ont préféré figer des instants flegmatiques, qui laissent présager leur amour pour le slow motion quand ils revêtissent leur casquette de réalisateurs vidéo. Ici, les perspectives sont réfléchies. Les captures de bâtisses faites de murs papier-peinturlurés façon grand-mère copinent avec celles de trottoirs éclairés par l’unique réverbération brumeuse de néons aux couleurs vives. Les moquettes kitsch côtoient les bagnoles, et les collants résilles avoisinent les mocassins british. Une trentaine de photos dopées aux lumières artificielles habillent la Galerie Spree – Papier Peint, à voir très rapidement puisque l’expo se termine le 28 avril.

LiveReviews|0
1 person listening