Journées européennes du Patrimoine à Paris

Tour d'horizon des monuments qui ouvrent leurs portes les 15 et 16 septembre

0

Commentaires

Ajouter +

DR


Comme chaque année, les vieilles pierres de France huilent leurs portes pour les ouvrir au public, le temps d'un week-end de mi-septembre placé sous le signe du patrimoine. Créé en 1984, l'événement fait aujourd'hui partie intégrante du paysage culturel français, comme un vieux marronnier qu'on ne voit même plus, déjà presque aussi patiné par le temps que les monuments qu'il célèbre. Petite particularité pour cette 29e édition des « JEP » cependant : cette année, en plus des traditionnelles portes ouvertes de l'Elysée, des Invalides, du Sénat ou de la Banque de France, les Parisiens sont invités à partir à la découverte des lieux secrets et insolites de la capitale. Place aux petites cours cachées, aux archives méconnues, au patrimoine en hauteur et à toutes ces petites perles qui roupillent dans les coulisses des monuments (et même derrière les planches du Lido).

C'est l'occasion de découvrir (gratuitement) les cours insolites des Beaux-Arts de Paris (la cour vitrée et la cour cachée) et du Collège de France, le jubé de l'église Saint-Etienne-du-Mont (5e), les sculptures égyptophiles du passage du Caire (2e) ou les réserves du musée des Arts et Métiers en Seine-Saint-Denis, gorgées d'inventions et de machines improbables. Côté « underground », on pourra pousser la porte des caves du Roi à Sèvres ou celles des entrepôts de Pontoise, avant de se hasarder dans l'espace d'aventures archéologiques de Villejuif. Autant de visites loin des sentiers battus (mais qui risquent d'attirer les foules), à compléter par des escales plus classiques : Palais Royal, Assemblée nationale, Ambassade de Suisse, France Télévisions... Sans oublier la station fantôme de la Ratp, star inconditionnelle du cinéma. Et pour ceux qui font plutôt dans la peinture fraîche que dans le vieux revêtement craquelé, sachez aussi que la ville de Puteaux invite quelque 60 street artistes à réaliser des graffitis dans ses rues, tout au long du week-end.

Pour le programme complet des Journées, c'est par ici.

L’avis des utilisateurs

0 comments