La Renaissance et le rêve : Bosch, Véronèse, Greco...

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
© The National Gallery, Londres / Dist. RMN-Grand Palais / National Gallery Photographic Department
Paolo Véronèse, 'La Vision de Sainte-Hélène' (détail), avant 1534

A quoi rêvait la Renaissance ? Bien avant que la science et la psychanalyse ne lèvent une partie du voile sur cet étrange phénomène nocturne, aux XVe et XVIe siècles, on considérait le rêve comme une porte vers l'Au-delà, une fenêtre vers des ailleurs mystérieux. De quoi fasciner les artistes de l'époque qui s'attelèrent à trouver le moyen de mettre en image l'insaisissable.

Cheminant de l'endormissement jusqu'au réveil, le parcours imaginé par le musée du Luxembourg regroupe plus de quatre-vingts œuvres d'artistes aussi prestigieux que Bosch, Véronèse, El Greco ou Dürer, passant en revue les hypothèses oniriques des peintres de l'époque, oscillant entre visions infernales, images saintes, érotisme ou déformation de la réalité. Ou comment raconter les affinités qui unissent l'art et le rêve.

> Horaires : tous les jours de 10h à 19h30, nocturne le lundi et le vendredi jusqu’à 22h.

LiveReviews|0
1 person listening