Le festival de l'Association

Libre

A l’orée des années 1990, la maison d’édition L’Association a fait souffler un vent frais sur une bande dessinée hexagonale assoupie. Héritière d’éditeurs alternatifs de la décennie précédente comme Futuropolis, mais aussi de l’esprit défricheur des fanzines, L’Association est parvenue en quelques années à remodeler le paysage de la BD et à faire émerger une nouvelle génération d’auteurs talentueux : Lewis Trondheim, David B., Killoffer, Joann Sfar, Marjane Satrapi, Guy Delisle... Principal point commun à tous ses auteurs, la liberté totale qui émane de leurs œuvres. Pas de format préétabli (adieu les 48 pages réglementaires), variété des sujets abordés (humour, autobiographie), styles personnels et singuliers (BD animalière, « gros nez », ou esthétique plus graphique, voire crayonnée) tout est fait ici pour laisser libre cours à l’imagination des dessinateurs. 

Malgré de graves différends entre Jean-Christophe Menu et les autres fondateurs, qui menèrent au départ du premier en 2011, L’Association reste une référence majeure de la bande dessinée française. Au Point Ephémère, elle fera son festival du 28 au 30 juin. Trois jours de grillades, de concerts gratuits, de rencontres insolites et de dédicaces « pour Jean-Pierre, avec toute mon affection ». Point d’orgue du week-end, la performance de l’OUvroir de BAnde dessinée POtentielle (OuBaPo) dimanche à 19h. Calqué sur l’OuLiPo (OUvroir de LIttérature POtentielle), il s’agit d’un laboratoire à idées rafraîchissant, qui part du principe que s’imposer des contraintes de travail rend la création plus riche. Seront présents sur place des pointures telles que François Ayroles, David B., Edmond Baudoin, Guy Delisle, Jochen Gerner, Emmanuel Guibert, Killoffer, Mathieu Sapin, Stanislas ou encore Lewis Trondheim.

Le programme complet ici.

LiveReviews|0
1 person listening