Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime

Bars de nuit : le top 10

Retiens la nuit...

(c) Olivia Rutherford
Café Charbon

Où trouver un bar ouvert après 2h ? Sélection des meilleurs lieux pour prendre un dernier verre.

1

Le Tambour

Ce bar d'apparence banale en journée devient le repère de tous les oiseaux de nuit et des insomniaques du quartier jusqu’à 6 heures du mat’. L’ambiance y est chaleureuse, quelquefois un peu « folklo » entre les soiffards accrochés au comptoir et les barmans, des gaillards bourrus.

En savoir plus
Les Halles
2

Café Charbon

Dans la très festive rue Oberkampf, le Café Charbon est une institution qui attire les noctambules parisiens depuis plus d’un siècle. Créé en 1900 dans un quartier d’artisans, ce café Second Empire a le cachet des brasseries à l’ancienne.

En savoir plus
Oberkampf
3

Le Zorba

Le Zorba est un bistroquet parisien en plein Belleville qui ouvre tôt, très tôt : à 5h du mat’, attirant les fêtards qui veulent s'envoyer un dernier verre et les commerçants du coin qui vont ouvrir leurs stores.

En savoir plus
20e arrondissement
4

Le 138

Le « 138 » (rue du Faubourg Saint-Antoine) est un bar discret à quelques pas de Bastille, et un bon plan pour prendre un dernier verre après 2h sans devoir crier dans l’oreille de son voisin pour discuter.

En savoir plus
Bastille
5

Le Troisième Lieu (FERME)

La Cantine des Ginettes armées est un autre bastion lesbien de jeunes femmes assumées qui ici se lâchent et s’extravertissent. La spécialité de la maison : la bière Fargo aromatisée au miel en pichet. On peut aussi y manger sur le pouce plus pour se nourrir que pour déguster des mets raffinés.

En savoir plus
6

Le 114

Ce n’est pas parce qu’il existe déjà trente-six bars rock à Oberkampf qu’il ne faut pas se réjouir d’en voir apparaître un nouveau. Ouvert en partenariat avec Puma Social, mais aussi en association avec le récent magazine Plugged, le 114 arbore fièrement sa devise en devanture : « C’est comme chez toi, mais en mieux. »

En savoir plus
Oberkampf
7

Le Bonnie and Clyde

La rue Frochot, autrefois réputée pour ses bars à hôtesses, n’aura rien perdu à voir son ancienne routine semi-clandestine disparaître au profit d’établissements comme le Bonnie and Clyde.

En savoir plus
Pigalle
8

Raidd Bar

Le Raidd Bar est un spot incontournable du Marais LGBT, connu pour ses barmans torse nu, tout droit sortis d’une agence de mannequins, et pour son show de gogo dancers bodybuildés en boxer plein de mousse savonneuse sous les douches encastrées de la devanture du bar (seulement en été).

En savoir plus
Le Marais
9

Les Furieux

Ce bar rock’n'roll en pleine rue de la Roquette est un ovni comme on n’en fait plus. Ne jetez rien de la sélection du vieux jukebox qui tourne à bloc : Aerosmith, Gun’s n’Roses, Stones, Clash...

En savoir plus
Bastille
10

Charlie Birdy Boétie

Charlie Birdy ne fait pas référence à Charlie Parker mais au nom du perroquet de Winston Churchill. A deux pas des Champs-Elysées, ce vaste pub entre un loft new-yorkais et club colonial pour gentlemen anglais attire beaucoup de touristes étrangers.

En savoir plus
Champs-Élysées

Plus de bars de nuit

La rengaine, vous la connaissez. Il est 2h du mat’, le bar du coin vient de vous mettre à la porte, et les godets que vous y avez bus vous plongent dans un état d’euphorie digne d'un gamin en passe de braquer un confiseur. Seulement, pas question de rentrer chez vous. Pas question non plus d'aller en boîte : vous n'avez plus un rond, vous êtes looké comme un routier de l’ex-RDA après un aller-retour à Odessa, et de toute façon, les clubs, c'est pas vraiment votre truc. Seule et unique solution : le bar de nuit. Le mirage au milieu du désert, la lumière au bout du tunnel...

En savoir plus

Commentaires

0 comments