Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime

Bars pas chers : le top 10

Où boire un verre quand on est fauché ? Guide des bars les plus sympas pour payer sa tournée sans vider ses poches

1

Bar Aux Folies

Ce bar est une institution à Belleville, toute la jeunesse de ce quartier animé s'y retrouve à toute heure, devant un petit noir pour feuilleter son journal l'après-midi ou pour prendre l'apéro le soir venu. Le Folies porte le nom d’une guinguette qui existait aux portes de Paris au XVIIIe siècle, lorsque le quartier s’appelait la Courtille et que le carnaval de Paris déchaînait les foules. Aujourd’hui ce bar n’est plus aussi bucolique, les rues ont remplacé les vignes, mais l’endroit est tout aussi populaire.

En savoir plus
Belleville
2

La Cordonnerie

Il y a quelques années, ce petit rade dans l’ombre des peep-shows et des sex-shops était le refuge des habitants du quartier à la recherche de plaisirs moins charnels, mais plus alcoolisés. Avec ses happy hours proposant la pinte probablement la moins chère de tout Paris, des cocktails et des rhums arrangés à prix plancher, des bières importées et ses couscous gratos le jeudi et le samedi, cette vieille taverne populaire a commencé à attirer une clientèle jeune en quête de bons plans.

En savoir plus
Montorgueil
3

Les Pères Populaires

Vous vous rappelez le foyer des jeunes de votre adolescence avec un baby-foot, des jeux de société et des vieux bouquins ? Ne cherchez plus, il a été recréé ici, aux Pères Populaires, pour combler tous les nostalgiques des années lycée. Ce bar, l’un des moins chers de la capitale, est une cantine de quartier avec des tables qui collent aux manches et une odeur de bière tenace, témoignage de soirées follement arrosées.

En savoir plus
20e arrondissement
4

Bar Ourcq

Si s'affaler sur une chaise longue au bord du canal ou jouer à la pétanque vous tente, rendez-vous au Bar Ourcq, qui prête gracieusement son matériel à une clientèle en tongs et lunettes.Les jours d'été, on vient grattouiller la guitare ou pique-niquer au bord de ce canal, et on se ravitaille au Bar Ourcq en bières fraîches servies dans des gobelets en plastique « à emporter » et des bouteilles de vin. En fin de journée, l'ambiance est assez alcoolisée, à tel point que vous devrez fermer un œil pour bien viser le cochonnet. 

En savoir plus
Bassin de la Villette
5

La Fourmi

En été, les cigalons de Pigalle viennent chanter fleurette aux filles à franges et robe légère sur la minuscule terrasse de la Fourmi, qui porte son nom en clin d'oeil à la salle de concert voisine, la Cigale. Lorsque la bise arrive, les bobos arty qui peuplent l'endroit s’installent derrière de larges baies vitrées, sous le haut plafond d’une grande salle à la déco post-industrielle. Avec son bar en boiseries à l’ancienne, son lustre impressionnant conçu en bouteilles de verre et son vaste espace, l'endroit est chaleureux.

En savoir plus
Pigalle
6

Le Mauri7

Souvent opposé à son rival d’en face, le très branchouille Chez Jeannette, le bar Mauri7 en est le parfait antipode : quand le premier ne désemplit pas et compte une clientèle guindée dans un cadre précieux, le second offre toujours une petite place au milieu d'un public varié, dans un environnement plutôt kitsch et tendrement moche. Aux murs, des pochettes de disques ringards entourent des affiches de cinéma, tandis que derrière le comptoir, un néon rouge pas très glamour déroule le nom du bar. Et pourtant, on aime le Mauri7.

En savoir plus
10e arrondissement
7

La Caravane

Les chiens aboient, la Caravane chante ! Ce petit bar de quartier très vivant à deux pas de République propose des soirées diapos, des jams de jazz ou des sets de DJ dans un univers de brocante coloré et confortable, avec ses poufs et banquettes. Ici, on vient profiter des animations, siroter quelques caïpi' ou bières à prix plus que raisonnables pour le quartier (4 euros la pinte). On vient aussi y manger une cuisine fusion asiatique, française ou italienne.

En savoir plus
11e arrondissement
8

Pili Pili

Les mots du proprio: "David Bowie vs Queen"A ne pas manquer pour vivre et (re)découvrir ces légendes de la musique...Jeudi 16 avril de 18h à 02h00

Comme son nom l’indique, ce bar est tout petit mais fort en goût et en caractère. On hésite entre les nombreux parfums de rhums arrangés (oui, ça pique un peu) ou des cocktails à prix imbattable. Le bar défrise par sa déco en clin d’œil à la culture africaine mais aussi à la culture punk britannique : une véritable cabine téléphonique anglaise trône dans le coin !

En savoir plus
Oberkampf
9

Le Dix Bar

Ce rade de quartier est miraculeusement conservé dans son jus (de sangria) depuis 1955. Difficile de faire plus authentique que ce micro-bar et sa cave qui sentent le renfermé, couverts d’affiches patinées par la nicotine. Les clients glissent quelques euros dans la fente, et un jukebox de collection se réveille pour jouer des tubes d’un autre temps, du Goldman, Brassens, Ferré... Les barmans moustachus, bourrus mais sympathiques sont là pour recadrer ceux qui braillent trop fort sur la musique...

En savoir plus
Saint-Germain-des-Prés
10

Trucmush

Mais c’est quoi ce truc ? L'avant d'une voiture Twingo griffé Peugeot qui abrite les platines de ce bar sympa, vitaminé et un brin psychédélique. Il n’y a qu’à voir ces fleurs en peluche, les murs oranges qui donnent la pêche et la baignoire plantée en guise de table pour s'en rendre compte. On apprécie la déco décalée de ce petit bar caché dans une impasse près de Bastille et surtout les prix planchers pratiqués.

En savoir plus
Bastille

Plus de bars pas chers

Tiens, c'est la fin du mois ? Ah non, c'est le début... mais vous n'avez que quelques euros en poche, en collections de centimes en plus. Sortir à Paris sans débourser beaucoup d'argent est une illusion, surtout pour un fêtard invétéré. Pourtant, d'irréductibles petits bars militants continuent de pratiquer des prix démocratiques, pour le bonheur des étudiants, artistes fauchés, chômeurs de longue durée, pochards récidivistes, petits vieux solitaires et nouveaux venus victimes de la crise, heureux d'avoir trouvé une source de bière intarissable à 2,50 euros. Ces rades rassurants drainent une faune d'habitués qui perpétuent ces ambiances de bistrots de quartier si authentiques, sans fioriture shabby chic, posh british, baroco-design ou autre déclinaison parisiano-conceptuelle à la mode. La plupart sont situés dans le Nord-Est de la capitale, là où des quartiers populaires subsistent encore intra-muros. Pour tous ceux qui ont du mal à boucler leurs fins de mois, voici un guide des bars sympas les moins chers de la capitale !

En savoir plus

Commentaires

2 comments
Dominique L
Dominique L

Ya le café des antiquaires Paris 9, cest toute la soirée la pinte a 3,5 et le cocktail a 5€

Christisdevil
Christisdevil

Je suis désolé mais le bar Ourq est cher! 5-6 euros pour une pinte de bière, ça n'a rien de donné. C'est le prix régulier sur paris. Seul le vin est bon marché (mais ce n'est pas de la qualité, bien sûr).