Bars : notre sélection

Chic, branché, underground, bobo, guide des bars les sympas de la capitale

0

Commentaires

Ajouter +

Candelaria

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Une excellente taqueria ou l'on vient siroter un bon cocktail en picorant des tacos et tostadas.Les tacos, enfin à la mode à Paris ? Oui, grâce à cette taqueria mexicaine où des Parisiens branchés cotoient des expats' Anglais et Américains qui se donnent rendez-vous ici. On peut y picorer de délicieux tacos et des tostadas pas chers (3 euros pour un, 5,50 euros pour deux), remplis de viande épicée ou de fromage mexicain et de légumes.  Les tortillas sont faites maison et la sauce

  1. 52 rue de Saintonge, 3e
  2. A partir de 3 euros
Plus d'infos

Le Zéro Zéro

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

L’être humain est hautement compressible : si vous en doutez, l’expérience est validée chaque week-end au Zéro Zéro. Dans ce bar qui attire une foule démesurée dans quelques mètres carrés, ouvrir la porte est déjà une bataille. La seule solution pour avancer est de danser en renversant le moins possible sa bière. Mais ici on n'a pas peur de mouiller sa chemise, on se lâche vite dans cette ambiance survoltée et festive. La raison d’un tel succès ? Le son d’abord. Tous

  1. 89 rue Amelot, 11e
Plus d'infos

Le Perchoir (bar)

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Le tout Paris en parle, et pourtant, rares sont les élus à avoir goûté au charme du Perchoir, ce nouveau bar démentiel à Ménilmontant ouvert sur un large rooftop avec vue panoramique à 360° sur la capitale. Découvrir un tel endroit, ça se mérite, et comme tout nouveau lieu parisien victime de son succès, le monde se bouscule au portillon alors que les places sont limitées. Même si le Perchoir joue sur le bouche à oreille pour lancer son bar façon « speakeasy » (soit

  1. 14 rue Crespin du Gast, 11e
  2. 5 € le demi, 12 € le cocktail
Plus d'infos

Au Général Beuret

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Il y a foule. En ce soir de septembre, la terrasse est bondée, la bière coule à flot. Malgré le monde, à l’intérieur du bar les tables ne manquent pas. Niché dans le 15e arrondissement à l’angle d’une très jolie place, ce bar de quartier fièrement appelé Au Général Beuret (en hommage à Georges Beuret, général de brigade au XIXe siècle) brille de mille feux. La faute à un zinc rutilant cerclé de néons rouges et jaunes, un impressionnant comptoir. Dans cette déco de

  1. 9 place du Général Beuret, 15e
Plus d'infos

Comptoir Général

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici un lieu alternatif et vaste comme on en trouve souvent à Barcelone ou à Berlin, mais rarement à Paris. Ce bar militant et décalé à la déco faussement coloniale a été aménagé dans une ancienne étable de 600 m2 en pierres apparentes, avec un sol en damier, un mobilier shabby chic et des curiosités d'Afrique entassées dans tous les coins, donnant un côté mystique à l'endroit. Seuls les initiés connaissent le Comptoir Général, caché derrière un îlot de maisons au bord

  1. 80 quai de Jemmapes, 10e
Plus d'infos

La Cordonnerie

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Il y a quelques années, ce petit rade dans l’ombre des peep-shows et des sex-shops était le refuge des habitants du quartier à la recherche de plaisirs moins charnels, mais plus alcoolisés. Proposant la pinte la moins chère de tout Paris (4 €), des cocktails et des rhums arrangés à prix plancher (4,5€), des bières importées et ses couscous gratos le jeudi et le samedi, cette vieille taverne populaire a commencé à attirer une clientèle jeune en quête de bons plans. La

  1. 28 rue Greneta, 2e
  2. Mojito à 4,50 euros, pinte à 4 euros
Plus d'infos

Nuba

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection
  • Gratuit

Installé depuis 2013 sur le toit de la Cité de la mode et du design, Le Nüba (prononcez « nouba »)  a donné un nouvel élan à ce lieu déjà investi par le Wanderlust à l'étage en dessous. Derrière ce projet : Lionel Bensemoun et Jean-Marie Tassy, également fondateurs de Calvi On The Rocks, festival électro-rock très prisé des Parisiens qui a lieu tous les ans en Corse début juillet (pour lire leur interview, cliquez ici). Le premier a ouvert le club le Baron avec André

  1. 36 quai d'Austerlitz, 13e
  2. Entrée libre, pinte à 8€, cocktails à 12€
Plus d'infos

Barbershop

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Barbershop est un repère arty qui rappelle les bars new-yorkais branchés de Brooklyn. L'endroit est très vaste, offrant des recoins très confortablement aménagés de canapés Chesterfield capitonnés et fauteuils dépareillés shabby chic, bibliothèques de livres et jeux, tables basses... on s'y sent comme à la maison, l'endroit est idéal en hiver. Un immense zinc relie les deux salles de cet endroit élégant et branché. Pendant l'happy hour de 18h à 20h, les cocktails sont à

  1. 68 avenue de la République, 11e
Make reservation

Experimental Cocktail Club

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Fini les sempiternels mojitos et caipirinhas. Après avoir testé les mixtures de l’Experimental Cocktail Club, vous tirerez un trait sur ces cocktails ennuyeux qui sont ce que le hamburger-frites est à la gastronomie française. Paris manquait de ce type d’endroits très en vogue à New York, les Mixology Bars qui réinventent les cocktails avec des alcools rares, des jus de fruits frais et des épices subtiles. Le Tommy’s Margarita Especial est par exemple un démentiel mélange de

  1. 37 rue Saint-Sauveur, 2e
Plus d'infos

Moonshiner

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Curieusement, rares sont les bars parisiens à avoir eu la même idée que le Moonshiner. Le concept est pourtant simple et existe depuis longtemps à New York, Londres ou Berlin : le secret. Derrière une cabine téléphonique, au sous-sol d’un kébab ou de l’autre côté d’un frigidaire Smeg, ces bars appelés « speakeasy », c’est-à-dire des lieux clandestins nés pendant la prohibition à New York, se nichent dans des endroits insoupçonnés, que le passant assoiffé ne

Chez Georges

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ne comptez pas ressortir d'ici sans tache de vin sur vos habits ! Le soir, dans cette cave à vin voûtée toute en pierre, cachée au cœur du quartier huppé de Saint-Germain-des-Prés, des étudiants branchés s'encanaillent comme des ouvriers. Ils dansent collés à la sueur de leurs voisins ou même sur les tables quand le sol est déjà trop densément occupé, et ils boivent, ils trinquent, ils chantent à tue-tête des chansons françaises, comme un hymne à la gloire de Bacchus, à

  1. 11 rue des Canettes, 6e
Réservez

Les Disquaires

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Dans son nouveau décor (sans le poteau du milieu), les Disquaires a fait peau neuve : habillé de béton brut ciré et de rouge, sa petit scène fait face au dancefloor et aux platines. Autour du bar, des expos temporaires d'artistes parisiens décorent les murs. Dans le quartier de Bastille, ce lieu est un bon plan pour profiter d'un bon concert autour d'un demi ou d'un cocktail à l'heure de l'happy hour de 18h à 20h30. Il propose une programmation live où chaque amateur de black music

  1. 6 rue des Taillandiers, 11e
Plus d'infos

Le Sherry Butt

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Encore un nouveau bar trendy à Paris ? Oui, mais le Sherry Butt a trouvé un bon compromis entre bar à cocktails guindé de Saint-Germain et bar à hipsters déchaînés de Bastille. Derrière une façade discrète d'une petite rue du Marais, on découvre deux belles salles en longueur, avec canapés en cuir capitonné, lustres design, grands miroirs et lumière tamisée qui rappellent les bars new-yorkais, à la fois classes et décontractés. A la carte, des mixtures de haute volée

  1. 20 rue Beautreillis, 4e
Plus d'infos

Le Panic Room

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Panic Room est devenu en quelques années l’un des spots-clé de la très berlinoise rue Amelot, déjà réputée pour ses bars comme le Pop In, le Zéro Zéro et le 4 Eléments. Ce bar a changé de propriétaires début 2013, et subi pour l'occasion un petit lifting. Les murs sont prêtés à des artistes, non pas pour exposer leurs toiles, mais pour en faire leur support artistique, la déco sera donc très souvent renouvelée et expérimentale. La salle en sous-sol (dotée d'un

  1. 101 rue Amelot, 11e
Plus d'infos

Dirty Dick

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le nom de ce nouveau bar de So-Pi (South Pigalle pour les non-initiés) situé juste en face du Glass a de quoi surprendre, et même effrayer. Pas de panique, les seuls éléments phalliques du lieu sont des totems polynésiens plantés un peu partout dans cet ancien bar à hôtesses transformé en tiki bar, qui n'a donc conservé de son passé sulfureux que le nom. Quid du tiki bar ? Une déco exotique kitschissime et du rhum qui coule à flot, ambiance 'Hawaï Police d'Etat'. Un concept qui a

  1. 10 rue Frochot, 9e
Plus d'infos

La Famille

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce petit bar-restaurant montmartrois est une pépite bien cachée, en haut de la rue des Trois Frères. Une dizaine de tables pas plus, un zinc toujours plein à craquer, une équipe sympa et décontractée, un fond musical de qualité. La Famille propose une cuisine fusion de haute volée, qui vous fera vivre une expérience gustative et visuelle excitante à prix raisonnable. Explorez le saumon mariné en croûte de graine tournesol et pavot, avec sa glace piperade en entrée, suivi d’un

  1. 41 rue des Trois Frères, 18e
  2. Menu à 35 euros (entrée, plat, dessert)
Plus d'infos

Le Supercoin

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le 18e arrondissement entretiendrait-il une passion secrète pour la bière ? Oui et non : la passion est bien là, mais qu’on se le dise, pas de place ici pour le secret. Entre Bières Cultes, la Brasserie de la Goutte d’Or et ce très chaleureux Supercoin, l’orge et le houblon sont à la fête. Il faut dire qu’après des années à siroter ces sempiternels demis au goût fané, les Parisiens méritaient bien que quelques adresses se penchent sur la question. Ici on aime concilier

  1. 3 rue Baudelique, 18e
Plus d'infos

Le Dix Bar

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Ce rade de quartier est miraculeusement conservé dans son jus (de sangria) depuis 1955. Difficile de faire plus authentique que ce micro-bar et sa cave qui sentent le renfermé, couverts d’affiches patinées par la nicotine. Les clients glissent quelques euros dans la fente, et un jukebox de collection se réveille pour jouer des tubes d’un autre temps, du Goldman, Brassens,

  1. 10 rue de l'Odéon, 6e
Plus d'infos

Caveau des Oubliettes

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection
  • Gratuit

La scène des Oubliettes se trouve dans un cachot médiéval, les instruments de torture et même une guillotine y ont été oubliés… Heureusement que d’autres instruments – plus gais ceux-là – jouent du jazz décliné sous toutes les formes de "black music" : soul jazz, jazz funk, afro jazz, soul funk... dans les catacombes. Le mercredi c’est la jam Soul Connexion, le jeudi jam funk, et le dimanche on se ralentit un peu pour une jam blues : le tout en entrée libre. Les formations

  1. 52 rue Galande, 5e
Plus d'infos

Café Chéri(e)

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Qui ne connaît pas le Café Chéri(e) ? Avec son bar qui colle au coude et ses soirées mémorables passées sous l'aisselle de son voisin à danser, ce bar aux néons rouges est une institution à Belleville. Pas de hype déplacée ici, ça sent la bière et la population est bigarrée : bobos trentenaires, jeunes branchés de l'école d'architecture voisine et vieux loups du quartier s'accrochent au zinc ensemble. On s'y alcoolise de bonne guerre tous les soirs, mais particulièrement

  1. 44 boulevard de la Villette, 19e
  2. Entrée libre. Boissons entre 3 et 7 euros
Plus d'infos

L'International

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

L'International est une institution parmi les cafés-concerts à Paris. Situé non loin de la très animée rue Oberkampf, ce bar se distingue par son côté convivial. Deux à trois lives s'enchaînent chaque soir dans la petite salle au sous-sol, devant un public friand de découvertes musicales – le tout gratuitement, s’il vous plaît ! Des concerts rock principalement, mais aussi folk, pop, hip-hop et électro. Une clientèle décontractée s’attroupe dans cet espace ouvert

  1. 5-7 rue Moret, 11e
Plus d'infos

Le Coq

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Dans ce quartier de Château d’Eau toujours plus branché, un nouveau bar à cocktails vient d’ouvrir, dans un style rétro-chic très étudié qui rappelle les 70's. Le Coq est né : cocorico ! Car la France est un pays de mixologie qui s’ignore : « Les alcools français désuets comme la liqueur d'ambrette ou la Chartreuse sont très appréciés par les bartenders à Berlin, Londres et New York. Nous proposons des créations de breuvages "twistés", revisités avec des ingrédients

  1. 12 rue du Château d'Eau, 10e
Plus d'infos

Pop In

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le temple de l’indie pop à Paris, c’est le Pop In. Comme un îlot londonien dans la très vivante rue Amelot, ce bar pub exigu concentre une foule de jeunes à mèche branchés rock indé, habillés en chemise à carreaux et blousons en cuir. La musique est pop-rock bien sûr, des Beatles aux groupes indé actuels. Le premier étage, un salon british avec un piano et des vieux canap’ de récup', est l’endroit idéal pour se boire une mousse entre amis. Depuis ce salon, un escalier

  1. 105 rue Amelot, 11e
Plus d'infos

Alimentation Générale (ALG)

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Malgré les apparences, l'Alimentation Générale n'est pas une épicerie, mais un bar, restaurant, salle de concerts et club. Les soirées à l’ALG (pour les intimes) sont colorées, chaleureuses, ultra festives et toujours abordables (l’entrée est souvent à 5 € ou 10 € avec une conso). Dans cette salle tout en béton meublée de grandes tables en bois conviviales et d'un baby-foot, le dance floor devant la petite scène est toujours animé. A l'ALG, on vit des concerts mémorables

  1. 64 rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
Plus d'infos

Twenty One Sound Bar

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Un bar hip-hop à Paris ? Le Twenty One Sound près de Bastille est un temple du hip-hop américain – East Coast et West Coast sont réconciliés ici – mais aussi du dancehall et rap français. Plusieurs DJs se succèdent aux platines les vendredis, samedis et dimanches soirs pour mixer sur un sound system puissant des sets old school, comme les dernièrs tracks sortis dans les bacs. De jolies déesses chocolats se déhanchent sur la piste entourées de mâles musclés, l'ambiance est

  1. 20 rue de la Forge Royale, 11e
Plus d'infos

Bar Ourcq

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce petit bar le long du canal de l'Ourcq est très prisé en été pour sa terrasse, mais aussi en hiver, car les prix sont imbattables, aussi bien pour boire (2,50 euros la bière) que pour manger des tapas savoureux (à partir de 1,50 euros). On reste à l'intérieur, confortablement installé dans un coin cosy du bar aménagé pour s'affaler sur des poufs. Des livres, jeux de société et un réseau wifi gratuit sont à disposition des habitués qui viennent y passer l'après-midi. L'été,

  1. 68 quai de Loire, 19e
  2. Tapas à 1,50 euros, bière à 2,50 euros
Plus d'infos

Café Babel

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Dès l’entrée du Café Babel, on se sent embarqué dans un rêve de Miró ou de Matisse : tout rappelle la rencontre artistique entre l’Afrique et l’Europe. Les murs sont recouverts de peintures stylisés, de vers poétiques et de couleurs débordantes. Des libellules en fil de fer sont accrochées au plafond. On aime y boire un petit café noir en levant le nez en l’air pour profiter du cadre. Ce café de quartier dépeint les cultures qui font vibrer Ménilmontant à travers sa

  1. 109 boulevard de Ménilmontant, 11e
Plus d'infos

Onze Bar

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le Onze Bar est un bar bobo comme on les aime : sa petite salle meublée de canapés dépareillés fourmille de gens, de jour comme de nuit. Le grand fauteuil crachant son garnissage témoigne à lui seul le nombre de fêtes passées dans ce lieu. Le lieu est connu pour sa programmation de concerts quasi quotidiens de qualité, allant du balkan folk au rock’n’roll, en passant par du jazz, du blues, de la funk ou de l’afrobeat (voir programmation ici). La musique ne manque jamais de faire

  1. 83 rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
  2. Demi à 2,50 euros
Plus d'infos

Point Ephémère

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Point Ephémère est un ancien magasin de matériaux de construction de style art déco, idéalement piéton et près de l'eau, le long du canal Saint-Martin. Transformé en squat artistique de 1 400 m2 en 2004, le spot devient vite populaire et plus du tout éphémère grâce au soutien de la mairie de Paris. Cette pépinière organise expos, concerts et soirées de musique indé pointue plutôt branchée pop, rock, électro et hip-hop, à la portée des bourses juvéniles (10 à 20 euros

  1. 200 quai de Valmy, 10e
  2. En fonction des concerts
Plus d'infos

Le Réservoir

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Il y a quinze ans, Marie Devivo tombe sous le charme d'une forge délabrée de 400 m2 près de Bastille et crée le Réservoir. Une belle salle de dîner-concert où on se délecte de soul, jazz, latino, rock ou chanson française. Tous les ans, le Festival Génération Réservoir laisse la scène aux jeunes talents. L'étonnante décoration du Réservoir – du velours, des tapis orientaux et des fausses peaux de bêtes – est le travail d'un groupe d'artistes qui a contribué à monter le

  1. 16 rue de la Forge Royale, 11e
Make reservation

Café Charbon

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Dans la très festive rue Oberkampf, le Café Charbon est une institution qui attire les noctambules parisiens depuis plus d’un siècle. Créé en 1900 dans un quartier d’artisans, ce café Second Empire a le cachet des brasseries à l’ancienne avec son zinc, ses banquettes rouges, ses grands miroirs ternis et ses hauts plafonds. Au-dessus du bar, de magnifiques lampes en fer forgé articulées ont été débarquées d’un bateau de pêche au lamparo. Des DJ assurent un fond musical le

  1. 109 rue Oberkampf, 11e
Plus d'infos

Le Baron Rouge

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Baron Rouge est un rendez-vous immanquable pour tous les amateurs de bonne chère qui viennent faire leurs courses sur le marché d’Aligre, à l’heure ou les stands plient boutique et où les estomacs crient famine. On vient ici satisfaire son palais avec des bons crus du terroir, dans une ambiance franchouillarde, sans devoir étaler ses connaissances en œnologie. Le dimanche on peut même y déguster des huîtres avec un bon Sancerre, ou un bon rouge charpenté avec une assiette de

  1. 1 rue Théophile Roussel, 12e
Plus d'infos

Le Teddy's Bar

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Vous l’avez sans doute remarqué, les bars font souvent preuve d’instinct grégaire : ils se rassemblent tous au même endroit. C’est le cas dans le quartier de la rue Mouffetard, grouillante d’étudiants sorbonnards, de lycéens, de touristes et de curieux, qui se ruent sur la moindre bière entre deux cours ou en fin de journée. Parmi les nombreux bars qui jonchent la rue et ses environs, on apprécie tout particulièrement le Teddy’s, pour son choix de bières et de cocktails,

  1. 3 rue Thouin, 5e
Plus d'infos

UDO Bar

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Dans ce petit bar de quartier remuant, il flotte une sympathique ambiance berlinoise. Live d’électro minimale branchée, ambiance décontractée, bières importées, tout rappelle la capitale allemande. Surtout les « currywurst », une spécialité de saucisses au curry, que l’on arrose généreusement de bière à la pression, avec l’une des deux Paulaner, fruitées et

  1. 4 rue Neuve Popincourt, 11e
Plus d'infos

Chez Prosper

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Amateurs de diététique macrobiotique, fuyez ! Chez Prosper est un bar-restaurant pour épicuriens aimant croquer la viande saignante à pleines dents, engloutir des frites maison, s’enfiler des salades campagnardes consistantes et autres spécialités du terroir. On accompagne naturellement son plat par du vin rouge, choisi dans une liste de crus de qualité, tout comme les ingrédients cuisinés ici. La carte des desserts n’est pas très light non plus, puisque la spécialité de la

  1. 7 avenue du Trône, 11e
Plus d'infos

Aux Folies

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce bar est une institution à Belleville, toute la jeunesse de ce quartier animé s'y retrouve à toute heure, devant un petit noir pour feuilleter son journal l'après-midi ou pour prendre l'apéro le soir venu. Le Folies porte le nom d’une guinguette qui existait aux portes de Paris au XVIIIe siècle, lorsque le quartier s’appelait la Courtille et que le carnaval de Paris déchaînait les foules. Aujourd’hui ce bar n’est plus aussi bucolique, les rues ont remplacé les vignes, mais

  1. 8 rue de Belleville, 20e
Plus d'infos

Le Bistrot des Dames

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Bistrot des Dames est un repaire connu des habitués du quartier, dans cette rue des Dames animée. Si l’intérieur est accueillant, avec son joli comptoir à l’ancienne, sa déco rétro agrémentée d’affiches de réclames d’un autre temps, le Bistrot des Dames est connu pour son petit paradis de jardin, un havre de verdure secret. Ce restaurant bar à vin n’est malheureusement pas ouvert l’après-midi, en revanche le soir et le week-end, c’est l’endroit rêvé pour emmener

  1. 18 rue des Dames, 17e
Plus d'infos

Café A

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Aménagé dans l’ancien couvent des Recollets construit au XVIIe et XVIIIe siècle, le Café A est unique, loti dans cette bâtisse de belles pierres blanches massives. C’est un repère arty connu des parisiens initiés, car il faut franchir une grille, traverser une cour bordée d’arcades pour entrer dans ce lieu exceptionnel, ouvert jusqu'à 22h et hiver et minuit en été. Ce vaste espace aménagé de nombreuses tables est décoré d’œuvres de jeunes artistes parisiens, les expos

  1. 148 rue du Faubourg Saint-Martin, 10e
Plus d'infos

Andy Wahloo

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Andy Wahloo est un petit bar trendy en clin d’œil au roi du pop art, Andy Warhol, version bled marocain (« wahloo » voulant dire « je n'ai rien » en arabe). Aménagé dans un bel hôtel particulier du Marais par les frères Mazouz, tout comme les restaurants voisins gastronomiques et branchés Le Derrière et le 404, ce bar alterne mobilier oriental design et produits de consommation de la ménagère marocaine des 70’s, sublimés en déco kitsch : pots de peinture en guise de pouf,

  1. 69 rue des Gravilliers, 3e
Plus d'infos

Café de l'Industrie

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Enfin un bar-restaurant de caractère dans ce quartier de Bastille qui a perdu beaucoup de son authenticité. Ici on se sent comme dans un bistrot des années 1920, à condition d’entrer dans le Café de l’Industrie le plus ancien (et pas dans ses extensions juste en face). Les nombreuses salles aux boiseries anciennes et plancher sombre sont autant de petits musées insolites : on y découvre une collection poussiéreuse de peaux de crocos et de fétiches africains, tableaux anciens,

  1. 16 rue Saint-Sabin, 11e
  2. Plat du jour à 10 euros, de 11 à 16 euros à...
Plus d'infos

Demain c'est loin

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Pour qui aime bien boire et manger pour un prix raisonnable, dans une ambiance presque villageoise, Ménilmontant reste l’un des meilleurs quartiers de Paris. Preuve une nouvelle fois avec le Demain c’est loin, un bar à tapas qui a ouvert récemment en face de l’église Notre-Dame de la Croix. Contrairement à certains restaurants qui n’hésitent pas à faire des tapas un produit de quasi luxe, le Demain c’est loin propose les siennes à un tarif bon marché, proche des véritables

  1. 9 rue Julien Lacroix, 20e
Plus d'infos

Le Glass

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Ouvert par l’équipe de la Candelaria dans le désormais branché So-Pi (« South Pigalle »), le Glass est le nouveau bar à découvrir dans le quartier rouge. Le lieu propose des concepts un peu fous venus des U.S. : des bières spéciales et des cocktails à la pression, d’autres mixtures à base d’alcools d’Amérique du Sud comme le Pisco ou le Mezcal, des « boilermakers » (un shot suivi d’une bière), et un large choix de bières bouteilles importées, le tout accompagné

  1. 7 rue Frochot, 9e
Plus d'infos

Mizmiz

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le Mizmiz est assurément un bon plan : l'entrée est quasiment toujours gratuite. Dans ce lieu hybride entre restaurant marocain et bar musical, le spectacle est aussi important que l’assiette. Sa carte orientale propose des plats généreux et savoureux, concoctés avec des épices authentiques du bled. On peut y découvrir le "saffa", un délicieux poulet sucré-salé aux amandes et à la cannelle, et le couscous maison finement épicé pour 7 petits euros. Une grande scène s’impose au

  1. 6 rue Moret, 11e
  2. Prix d’un demi : 3 euros
Make reservation

Le Ruisseau

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Depuis que la capitale française a découvert, trois siècles après le reste de l’humanité, les joies et les vertus du burger, on en a vu défiler à toutes les sauces et surtout, à tous les prix. Le fameux sandwich, revu et corrigé en version boboïsée, avec des ingrédients qui jouent au name dropping et des temps d’attente plutôt ironiques pour un concept qui répond au doux nom de fast-food. De quoi frôler l’overdose, crier au scandale et se rabattre sur un bon vieux MacDo en

  1. 65 rue du Ruisseau, 18e
Plus d'infos

Orphée

  • Note: 5/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

Vous avez toujours rêvé de goûter au Pigalle interlope ? L'Orphée est un bar qui va au-delà de vos espérances. Pour entrer ici, il faut sonner à une porte clandestine du South Pigalle, coincée entre les bars à hôtesses aux néons aguicheurs et des restos branchés. Le portier est sélectif : seuls les initiés entrent, alors tentez de venir tôt en semaine pour avoir une chance d'en passer la porte. Après celle-ci on découvre la « salle de massage », transformée en vestiaire,

  1. 7 rue Pierre Fontaine, 9e
Plus d'infos

La Fourmi

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.En été, les cigalons de Pigalle viennent chanter fleurette aux filles à franges et robe légère sur la minuscule terrasse de la Fourmi, qui porte son nom en clin d'oeil à la salle de concert voisine, la Cigale. Lorsque la bise arrive, les bobos arty qui peuplent l'endroit s’installent derrière de larges baies vitrées, sous le haut plafond d’une grande salle à la déco

  1. 74 rue des Martyrs, 18e
  2. Bière à 2,80 euros
Plus d'infos

China

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Le China est un bar-restaurant café-concert asiatique chic qui emprunte son décor exotique à un club colonial du Shanghai des années 1930. Canapés Chesterfield en cuir capitonné, murs rouges, boiseries sombres, dallage en damier noir et blanc, cette pénombre chaleureuse est lounge comme un salon de gentlemen anglais. Derrière un superbe et vaste comptoir chromé, des serveurs polis et discrets préparent des cocktails subtils, comme l’Hemingway (savante alchimie entre rhum brun

  1. 50 rue de Charenton, 12e
Plus d'infos

L'Atelier Charonne

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection
  • Gratuit

Le swing de la musique tzigane résonne tous les soirs dans ce bar-restaurant chic. L'entrée est libre si on s'installe au bar, et les concerts de qualité une rareté à Paris. Les pointures du jazz manouche comme David Reinhardt, Samson Schmitt, Tchavolo Schmitt, Angelo Debarre, Costel Nitescu, ou les frères Ferré se produisent en trio, quartette ou quintette dans un cadre moderne. Si vous réservez une table pour dîner, vous serez placés devant la petite scène pour profiter de votre

  1. 21 rue de Charonne, 11e
Plus d'infos

4 Eléments

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Dernier-né de la très agitée rue Amelot, le 4 Eléments est un bar-club électro qui programme des DJs sets de minimale, house, techno… pourvu que ça pulse ! Nouveau rendez-vous des clubbeurs 100 % électro, sa programmation pointue encourage les fidèles à revenir, tout comme son entrée gratuite et son videur sympa. Autres avantages : l'happy hour dure de 18h à 21h, et le week-end, il joue les prolongations jusqu’à 4h. La deco design est pensée selon les quatre éléments :

  1. 149 rue Amelot, 11e
Plus d'infos

Le Blah Blah - FERMÉ

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Le Blah Blah est un discret bar-restaurant à tapas dans le quartier branché de Strasbourg Saint-Denis, à l'écart de l'agitation, planqué dans une ruelle. Pas de chorizo graisseux ou de patatas bravas ici, mais des petits plats de bistronomie de haute volée. Les jeunes patrons, avenants et passionnés, ont préféré ce mode de partage convivial à un resto à la française. Entre deux coups de fourchettes, un échange d’assiettes d’un bout à l’autre de la table, les bouteilles de

  1. 4 cour des Petites Ecuries, 10e
  2. Entre 4 et 15 euros les tapas
Plus d'infos

Rosa Bonheur

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Quel joli nom pour un bar bucolique, aménagé dans une petite maison au sommet du parc des Buttes Chaumont. On prend l’apéro sous les grands arbres en profitant des derniers rayons de soleil et de la vue, superbe. A la carte, une belle palette de vins dont la cuvée de la maison qu el'on accompagne avec des tapas. De jolies filles en robes légères s’y pressent, et autour d’elles de nombreux prétendants. Les gays ont aussi leurs habitudes ici, surtout le dimanche soir. Il faut dire

  1. 2 avenue de la Cascade, 19e
Plus d'infos

Le Requin Chagrin

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.« Vieille prostituée » est le nom louphoque de ce bar en créole réunionnais. Au Requin Chagrin donc, on ricane volontiers entre étudiants fauchés, car ici, contrairement aux bars alentour hors de prix, on ne se ruine pas. On s’installe sur de hautes tables rondes dans une salle aux boiseries chaleureuses façon pub pour siroter une bière Guinness brune, une Hoegaarden

  1. 10 rue Mouffetard, 5e
Plus d'infos

Le 138

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le « 138 » (rue du Faubourg Saint-Antoine) est un bar discret à quelques pas de Bastille, et un bon plan pour prendre un dernier verre après 2h sans devoir crier dans l’oreille de son voisin pour discuter, comme dans ces clubs à la musique trop forte. Le 138 est un vaste bar confortable à la lumière tamisée, au fond musical rock bien choisi et à la déco shabby chic faussement négligée. Quelques meubles vaguement baroques, des canapés en cuir capitonné dépareillés invitent à

  1. 138 rue du Faubourg Saint-Antoine, 12e
Plus d'infos

L'Ours Bar

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

On peut s'en réjouir ou le regretter, et le débat est complexe comme nous l'avions déjà soulevé dans un article, mais les rues comprises entre le métro Strasbourg Saint-Denis et la gare de l'Est sont prises d'assaut par les nouveaux bars, clubs, restaurants branchés qui attirent une clientèle jeune venue d'un peu partout. Ouvert en novembre 2013, L'Ours Bar a retenu notre attention. En effet, l'endroit a le mérite de ne pas jouer la carte de l'inflation en proposant des pintes au

  1. 8 rue de Paradis, 10e
Plus d'infos

Le Bloc

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Dans le 17e arrondissement, on peut vite être lassé par les restaurants au service hautain et les bars hors de prix à l’ambiance pincée. Le quartier des Batignolles, près des voies ferrées, a conservé quelques lieux en friche artistique comme le bar-restaurant le Bloc, une oasis post-industrielle avenante. La façade en béton est dominée par une vaste vitrine exposant un intérieur contemporain au design minimaliste aux murs blancs et aux tables noires recouvertes de gribouillages

  1. 21 rue Brochant, 17e
  2. Demi de bière à 2,70 euros
Plus d'infos

L'Orange Mécanique

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Rue Jean-Pierre Timbaud à Paris, les bars agréables et bon marché se suivent et ne se ressemblent pas. Parmi eux, on conseillera aux assoiffés l’Orange Mécanique, endroit dédié au rock sixties/seventies et au cinéma. Si des films sont projetés sur un écran (sans le son) certains soirs, on se déplace là-bas surtout pour l’ambiance psychédélique à souhait, les prix attractifs de la bière et des cocktails, et la musique sélectionnée par des DJs fans de pop, soul, funk, ou

  1. 72 bis rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
Plus d'infos

La Petite Chaufferie

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Qui n’a jamais rêvé d’ouvrir un bar avec ses potes ? De prendre Patricia, des ressources humaines, entre quatre yeux pour lui parler de son problème de sudation avant de claquer la porte et de dire adieu à la vie de bureau. Qui n’a jamais rêvé de travailler dans un open-space où c’est le débit d’alcool qui est primordial ? D’imaginer le zinc parfait, le bar idéal, celui dont tout le monde désirerait ardemment être le pilier.Ce projet-là, les copains aux manettes de la

  1. 32 rue de l’Echiquier, 10e
Plus d'infos

Le Motel

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Retiré dans un passage près de Bastille, le Motel est un bar où se donne rendez-vous une clientèle électro-pop-rock branchée les soirs de petit concert. Demandez à des serveurs vraiment sympas un cocktail détonant comme le vodka-tatin ou le Joe (vodka-pastèque) ou le Léon des Bois (vodka-citron vert-fraise-menthe). Les planches charcuterie-fromages sont à moitié prix pendant ce moment de grâce qu’est l’happy hour (18h-21h), les pintes à 3,5 €, les cocktails et les mojitos à

  1. 8 passage Josset, 11e
Plus d'infos

Le Baron

  • Note: 4/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

L’équipe de La Clique a fait de cet ancien bar à hôtesses le club le plus couru de la hype parisienne, où se mêlent habitués et VIP.  Ne tentez même pas de rentrer si vous ne connaissez pas un « baronneur » pour vous accompagner, les physios vous repousseront froidement. L’ambiance est cosy et tamisée, forcément intimiste vu la taille de l’endroit. On y vient se montrer, boire une piscine (champagne avec de la glace), discuter avec des beautifuls pipole à frange ou à

  1. 6 avenue Marceau, 8e
Plus d'infos

Le Bonnie and Clyde

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La rue Frochot, autrefois réputée pour ses bars à hôtesses, n’aura rien perdu à voir son ancienne routine semi-clandestine disparaître au profit d’établissements comme le Bonnie and Clyde. Même les habitants historiques du quartier, dont l’humeur se tend naturellement quand sont évoqués les bars nouveau-nés, gagneraient à descendre les escaliers qui mènent à ce bar en cave. Ici, le dandysme à l’anglaise se pare d’une chemise à fleur hawaïenne et d’un accent parisien

  1. 12 rue Frochot, 9e
Plus d'infos

Curio Parlor

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Un nikka bar n’est pas le nom donné à un club de geisha, mais à un bar à whiskies japonais. Etonnant non ? Le Curio Parlor est l'un des seuls à Paris à proposer des malts de qualité aussi déroutants, comme du Bourbon Bitter Proof de 24 ans d’âge importé tout droit de l’île d’Hokkaido. En tous cas c’est le seul bar où vous pouvez le déguster en tête à tête avec un raton laveur empaillé. Car ce club très sélect est un cabinet de curiosités, comme son nom

  1. 16 rue des Bernardins, 5e
Plus d'infos

Les Caves Populaires

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Dans la vivante rue des Dames, les Caves Populaires est un bar à vins bobo du 17e sympathique avec son ambiance franchouillarde, son choix de vins à la carte et ses planches saucisson-fromage basiques mais qui se marient bien au vin. Difficile de trouver un endroit aussi sympa dans le quartier ! C’est le royaume des bobos mais dans un quartier bourgeois cette enclave fait

  1. 22 rue des Dames, 17e
Plus d'infos

Marlusse et Lapin

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

A deux pas des sex-shops de Pigalle et des bars à touristes de Montmartre, Marlusse et Lapin est un ovni. C’est plus extactement le surnom des deux barmaids qui tient ce petit bar totalement déjanté rue Germain Pilon. Ils rigolent tout le temps, avec les vieilles figures montmartroises qui viennent ici jacter avec les bobos habitués du coin. Le comptoir est microscopique, le couloir et ses petits tabouret totalement infocortable, mais dans la salle de derrière, on découvre une surprise

  1. 14 rue Germain Pilon, 18e
Plus d'infos

La Caravane

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Les chiens aboient, la Caravane chante ! Ce petit bar de quartier très vivant à deux pas de République propose des soirées diapos, des jams de jazz ou des sets de DJ dans un univers de brocante coloré et confortable, avec ses poufs et banquettes. Ici, on vient profiter des animations, siroter quelques caïpi' ou bières à prix plus que raisonnables pour le quartier (4 euros la pinte). On vient aussi y manger une cuisine fusion asiatique, française ou italienne. La carte change

  1. 35 rue de la Fontaine au Roi, 11e
  2. De 20 à 35 euros à la carte (entrée, plat,...
Plus d'infos

Les 36 Corneil

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Retenez bien l’adresse, car ce bar à tapas ouvert fin 2010 par un certain Cornélius (d’où le nom) ne signale sa présence par aucune enseigne. En revanche, difficile de ne pas se laisser tenter quand on aperçoit à travers les larges vitres l’atmosphère chaleureuse du lieu. Pas de population m’as-tu-vu ici, mais plutôt des habitués du quartier qui viennent boire un

  1. 36 rue de Rochechouart, 9e
Plus d'infos

Favela Chic

  • Note: 4/5
  • notre sélection
  • Gratuit

Amis de la fête, on ne saurait mieux vous conseiller que d'aller passer un moment tropical à la Favela Chic. Ce lieu attire les foules, et pour cause : si la première partie de soirée est consacrée aux concerts live, à partir de minuit, on monte sur les tables sur lesquelles on a dîné pour danser jusqu'au bout de la nuit. L’alcool coule à flot et tout le monde frétille sur de la musique hip-hop et funk, mais aussi électro-tropicale et afrobeat, jusqu’à 4h le week-end. La déco

  1. 18 rue du Faubourg du Temple, 11e
  2. Entrée libre
Plus d'infos

Le Carmen

  • Note: 4/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

Le Carmen est un hôtel particulier construit en 1875 dans l’opulence architecturale Empire rococo des plus décadentes. C’est dans cet écrin de luxe classé monument historique que Georges Bizet aurait composé son célèbre opéra. Plafonds immenses aux fresques moulées, colonnades sculptées, lustres en cristal scintillants, miroirs gigantesques sont là pour rappeler le faste de l'époque. Cet endroit a un passé moins glorieux mais bien plus sulfureux de luxueuse maison close, qui

  1. 34 rue Duperré, 9e
Plus d'infos

Le Red House

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Bienvenue au Far West ! Le Red House, avec son magistral squelette de tête de taureau qui trône au dessus du bar, a des airs de saloon texan, sauf qu'il est en plein Bastille. Les gringos qui le fréquentent ne sont ni très branchés, ni des garçons-vachers : la foule est bigarrée, jeune, remuante, braillarde et festive. Il faut dire que tous les jours ou presque, un DJ s'occupe de pousser le volume de la musique, bien sentie quelque soit le style : rock, presque punk, funk, électro...

  1. 1 bis, rue de la Forge Royale, 12e
Plus d'infos

La Perle

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La Perle est un bar si populaire qu’il est toujours plein, de jour comme de nuit. Pourtant la déco est là pour nous rappeler que ce rade était un PMU il y a peu, dont une partie a été pimpée par des lustres design, un peu de couleur et des détails amusants, comme cette plaque de rue Joey Starr vissée au mur. On y picole gentiment de bons vins rouges en grignotant des « miam miam » à 1 euro, soit froids (saumon, pommes de terre-ciboulette, ricotta-basilic, brick au fromage), soit

  1. 78 rue Vieille du Temple, 3e
Make reservation

La Mécanique Ondulatoire

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

C'est bien connu, Bastille est un repaire de rockeurs. La Mécanique Ondulatoire est un de ces bazars d’objets rétro et meubles vintage répartis sur deux étages. Au rez-de-chaussée un étonnant mur décoré de tous les alcools imaginables donne une idée des cocktails concoctés ici à prix raisonnable. On descend dans la cave pour assister à des sets de DJ ou des concerts rock, ska, punk, ou metal. On tapote du pied, twiste des épaules ou, pour les plus solides, on participe aux pogos.

  1. 8 passage Thiéré, 11e
Plus d'infos

Les Taulières - FERMÉ

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.« Bienvenue chez les Totos ! Un bar où la vie est moins chiante », vous diront les taulières, Catherine et Nathalie, un couple de lesbiennes qui tient ce micro-bar branché sur la face nord de la butte Montmartre. La clientèle d’habitués hétéros et gay est aussi rock ’n’ roll que les cocktails proposés : la « Femme fontaine »

  1. 10 rue de la Fontaine du But, 18e
Plus d'infos

Artisan

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Artisan. Ce nouveau bar trendy du "So-Pi" (comprenez South-Pigalle, le nouveau quartier branché de Paris), va surprendre plus d'une papille blasée. Et pour cause, sa carte changera toutes les deux semaines, en fonction de l'humeur du barmaid et de la chef, des fruits et légumes de saison de prime qualité. Un menu mettant l'"artisanat" des boissons et des ingrédients à l'honneur. Mais découvrons le lieu tout d'abord : derrière d'affreux coffrages, l'équipe qui a déjà ouvert La Maison

  1. 14 rue Bochart de Saron, 9e
Plus d'infos

L'Epicerie Musicale

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

De la Botte dans l’assiette, et de la musique dans l’air. Idéalement installée au bord d’un canal Saint-Martin qui prend doucement les couleurs de l’automne, l’Epicerie Musicale détonne. C’est un rayon de soleil méditerranéen qui vient réconforter l’arrière-saison, un endroit hybride comme on les aime (et comme on aimerait en voir pousser partout dans Paris). Rétro dans le choix du mobilier, avec des allures de vieille cantine sicilienne. Et ce qu'il faut de fraîcheur :

  1. 55 bis quai de Valmy, 10e
Plus d'infos

Les Pères Populaires

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Vous vous rappelez le foyer des jeunes de votre adolescence avec un baby-foot, des jeux de société et des vieux bouquins ? Ne cherchez plus, il a été recréé ici, aux Pères Populaires, pour combler tous les nostalgiques des années lycée. Ce bar, l’un des moins chers de la capitale, est une cantine de quartier avec des tables qui collent aux manches et une odeur de bière

  1. 46 rue de Buzenval, 20e
Plus d'infos

La Fusée

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Dans ce coin de Beaubourg où peu de bars sont avenants, la Fusée attire les jeunes par son ambiance chaleureuse, sa petite terrasse agréable et ses prix raisonnables pour le quartier. Des guirlandes colorées suspendues s’accordent bien avec l’ambiance de guinguette qu’on y trouve le dimanche lors de concerts live de jazz manouche, swing ou chanson française. A

  1. 168 rue Saint-Martin, 3e
Plus d'infos

Au Bon Coin

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le Bon Coin, à force de s’étendre de vitrine en vitrine, n’est plus tout à fait au coin de la rue. Ce restaurant-bar à vins de caractère situé près de Jules Joffrin s’adresse à ceux qui savent apprécier la bonne chère. La maison propose une carte pléthorique de crus du terroir bien choisis dans toutes les gammes de prix, et pour tous les goûts : léger, charpenté, rond, fruité, sec, doux... il n’y a qu’à demander conseil si vous n’y connaissez rien. Le week-end, la

  1. 49 rue des Cloÿs, 18e
Plus d'infos

L'Entracte

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Dans le quartier huppé du Palais Royal à Paris, trouver un bar où l’on peut boire à prix raisonnable, sans se faire servir par des types en costume relève du miracle. On s’installe volontiers à l’Entracte en sortant d’un spectacle à la Comédie-Française. Ce bar minuscule qui existe depuis 1734 (imaginez !) est tenu par Marcel, une figure locale brut de décoffrage, qui fait lui aussi un drôle de spectacle derrière son zinc, avec sa fine équipe de vieux amis gouailleurs à

  1. 47 rue de Montpensier, 1er
  2. Bière de 2,50 à 3 euros
Plus d'infos

Aux Deux Cygnes

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Ce n’est ni vraiment une cave, ni vraiment un restaurant. L’espace est tout petit, décoré avec soin, aménagé avec douceur. Des bouquets de fleurs sur chaque table, un petit comptoir, des couleurs rassurantes. Mais le lieu n’en est pas moins surprenant pour autant. Aux manettes, on trouve To Xuan Cuny, une jeune femme franco-vietnamienne, toute petite et tout sourire. Et sa passion, attrapée à Copenhague en dernière année d’étude d’hôtellerie, ce sont les vins naturels. Rien

  1. 36 rue Keller, 11e
Plus d'infos

Le Piment Café

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici une adresse que l'on aimerait garder secrète. Ce micro-bar en plein Marais est devenu la deuxième maison des initiés qui le fréquentent. Ne pensez pas trouver des rhums arrangés au piment ou au tabasco, ici on vient pour commander des pichets de ti-punch de 50cl à 23 euros qui peuvent contenter un régiment, et pour profiter de sa généreuse happy hour. De 18h à 21h, la pinte de Melbrau est à 3,50 euros, la blanche à 4 euros et la Guinness à 4,50 euros. En plus, les serveuses

  1. 15 rue de Sévigné, 4e
Plus d'infos

Le Lockwood

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

On découvre le Lockwood, sa devanture sobre et son enseigne simplement inscrite au feutre, rue d'Aboukir, niché au milieu des boutiques de prêt-à-porter. On s’attend alors, sans surprise, à un bar trendy meublée à la new-yorkaise, avec sa poignée de fidèles barbus tirés à quatre épingles. Mais cette fois pour attirer les Parisiens dans leur tanière, les frères Lehoux (le Silencio, le Ten Belles...) ont misé sur un bar d'un nouveau genre, ouvert non-stop, capable de se la jouer

  1. 73 rue d'Aboukir, 2e
Plus d'infos

La Palette

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Cézanne, Picasso et Braque, alors étudiants des Beaux-Arts voisins, avaient leurs habitudes dans ce bar. Un siècle plus tard, Ernest Hemingway, Jim Morrison et Harrison Ford venaient soulever le coude ici-même. Aujourd’hui, la Palette est surtout fréquenté par la jeunesse BCBG très 6e, en mocassins, polo blanc et robe trapèze. Bienvenue à Saint-Germain-des-Prés. Le bar est désormais classé monument historique, grâce aux vestiges d'époque, surtout son bar et la salle du fond, qui

  1. 43 rue de Seine, 6e
Plus d'infos

Le Kong

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

« Waouw » sera votre premier mot en arrivant sous l’immense verrière ovale du Kong, un restaurant futuriste japonisant décoré par Starck. Perché au sommet de l’immeuble Kenzo, il offre une vue sublime sur le Pont Neuf et un bout de l’île de la Cité, sublime à l’heure du coucher du soleil quand scintillent les mille lumières de Paris. On vient ici pour dîner sous des néons colorés, sur du mobilier transparent décoré de têtes de geisha. La musique est mixée par

  1. 1 rue du Pont Neuf, 1er
  2. A la carte (entrée, plat, dessert) de 60 à 80...
Plus d'infos

Tape Bar

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Dans le quartier de Bastille, pour échapper à cette rue de Lappe surfaite où se pressent touristes et étudiants, continuez la rue de la Roquette jusqu’à un petit bar tout proche. Le Tape Bar est une alternative sympa, qui rappelle les petits rades newyorkais underground. Ce bar à l’ambiance "mix-tape" et "street art" est tenu par des jeunes sympas et dynamiques qui laissent les taggueurs s’exprimer sur les murs et les DJs mixer des sets plutôt orientés hip-hop/funk, mais aussi

  1. 21 rue de la Roquette, 11e
Plus d'infos

Duc des Lombards

  • Note: 4/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

Le Duc des Lombards est un club de jazz mythique des années 1980 à l'affiche de haute volée. On peut souvent y écouter Eric Truffaz, Herbie Hancock ou Ahmad Jamal (environ 45 € le concert), mais aussi des talents émergents du swing à la Reindhardt au Jazz Caribéen, en passant par du free jazz (environ 30 € le concert). Depuis sa rénovation en 2008, ce club de jazz est plus élégant et on y mange désormais dans des feuilles de palmiers biodégradables avec des couverts en bois,

  1. 42 rue des Lombards, 1er
Plus d'infos

Mama Kin

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le plus récent des bars installés dans le quartier du canal de l’Ourcq s’est jeté sans retenue dans un programme de musique live et soirées DJ dès son ouverture en mai 2011. Dévouée, l’équipe se charge d’organiser des concerts acoustiques réguliers en invitant des groupes de jazz manouche, rock, funk, blues et folk ou des DJ mixant hip-hop, reggae, groove et soul. Séparé en deux salles, le bar est peint couleur sable. On se croirait sur une plage où des bibelots ethniques

  1. 13 rue de Thionville, 19e
  2. Prix d'un demi : 2,20 euros
Plus d'infos

L'Entre Potes

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce bar discret situé rue de Charonne, juste à côté des bars Les Abeilles et Les Disquaires, réserve bien des surprises. Au rez-de-chaussée, sur un grand mur en brique, on découvre une réclame à l’ancienne vantant les mérites de Ripolin, chaudement éclairée d’une lumière orangée du plus bel effet. Au fond, des poutres apparentes soutiennent un très haut plafond de cet ancien atelier de matériaux pour tapissiers. Ali, le sympathique patron, a conservé d’anciennes pancartes

  1. 14 rue de Charonne, 11e
Plus d'infos

Le Baromètre

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Dans ce bistroquet-restaurant sans prétention au cœur du Marais, on aime ripailler à l’ancienne. Les ardoises suggèrent des plats concoctés suivant des bonnes recettes campagnardes de grand-maman, avec des produits de première qualité, et accompagnés de crus du terroir de haute volée. Le temps d’un repas, par une froide journée d’hiver, on peut marier un verre de

  1. 17 rue Charlot, 3e
Make reservation

Chez Raspoutine

  • Note: 4/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

Chez Raspoutine est un club très chic et trendy sur les Champs-Elysées devenu en quelques mois un lieu de rendez-vous d'une clientèle constituée d'happy fews et de pipoles de passage dans la capitale. Cet ancien cabaret russe, fréquenté par Gainsbourg ou le comte de Paris à l’époque où le lieu était un bordel de luxe, a été repris par l’entrepreneur de la nuit Laurent de Gourcuff en octobre 2010. Il a conservé son décor baroque décadent dessiné par le célèbre créateur

  1. 58 rue Bassano, 8e
Plus d'infos

Karambole Café

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Cosy par sa taille mais minimal dans sa déco, le Karambole est un bar-restaurant qui accorde autant de soin à la musique qu’aux tapas. Donc prêtez vos papilles pour des petits plats tendances à partager comme les croquetas au chorizo ou des rouleaux d’aubergine au chèvre frais et au romarin (3 euros la portion). Les grandes faims seront apaisées par le plat du jour ou un copieux hamburger. On nous émoustille également les oreilles avec un programme de musique groovy.House,

  1. 10 rue Hégésippe Moreau, 18e
  2. Prix d’un demi : 2,70 euros
Plus d'infos

La Folie en Tête

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

La Folie en Tête est un bar agréablement situé sur une petite placette sur les hauteurs de la Butte aux Cailles, branché musique du monde. On a envie d'essayer tous les instruments de musique accrochés aux murs, amassés aux quatre coins du globe avant d'être exposés ici. Son ambiance décontractée, ses verres pas chers, sa musique world, rock et jazz agréable et la gentillesse des serveurs attirent des habitués du quartier à toute heure. L’après-midi on s’y sent comme chez soi,

  1. 33 rue de la Butte aux Cailles, 13e
Plus d'infos

La Bellevilloise

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La Bellevilloise est une ancienne coopérative ouvrière du siècle dernier qui a gardé sa vocation première de lieu d'échange et de culture. On vient ici surtout pour vibrer sur de gros BPM au sous-sol dans une salle confinée. Pendant les mémorables soirées Free Your Funk on voit des breakers se déchaîner sur le dancefloor au milieu de la foule en transe. Les soirées Do you 80’s ? attirent les fans de new wave et de rock indé. D'autres fêtes pluridisciplinaires sont

  1. 21, rue Boyer, 75020
Plus d'infos

Caveau de la Huchette

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Ce caveau qui abritait autrefois un tribunal, sa prison et une salle d’exécution fait un pied de nez à son passé en faisant swinguer la joie de vivre. Plus de 60 ans de musique et cette cave à jazz ouvert tous les soirs n’est pas prête de ralentir le tempo. Depuis 1946, les grands représentants du genre ont fait vibrer les anciennes pierres de la cave voûtée avec du blues, du swing et du be-bop. Les incontournables comme Memphis Slim, Art Blakey, Lionel Hampton et même Sacha Distel

  1. 5 rue de la Huchette, 5e
Plus d'infos

Le Garde Robe

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Ce bar à vins près de l’ancienne Samaritaine plaira aux épicuriens les plus exigeants. Ici pas de Saint-Emilion ou de Château Latour. Sur les conseils d’un patron sympathique, œnologue autodidacte, et en fonction de son budget, on vient étonner son palais avec des bouteilles de petites propriétés produisant des vins naturels, bio ou « biodynamiques ». Mais c’est

  1. 41 rue de l'Arbre Sec, 1er
Plus d'infos

L'Inconnu

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici un nouveau bar dans un quartier, Strasbourg Saint-Denis, qui en compte déjà beaucoup et qui devient une alternative de plus en plus intéressante à Pigalle, Oberkampf, ou Bastille. Pourtant, L’Inconnu n’est pas un bar de trop ; la preuve, il ne désemplit pas durant toute la fin de semaine. Il faut dire que l’équipe qui dirige l’endroit sait y faire : le client est toujours bien accueilli, l’éclairage doux invite aux bavardages et aux rencontres, la bière locale

  1. 17 rue de Mazagran, 10e
Plus d'infos

Le Rosie

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce bar discret niché dans une petite rue de Montmartre, ouvert il y a quelques mois, est déjà la seconde maison de certains habitués du quartier. Et pour cause ! Il ressemble à s'y méprendre à un appartement de fille, pimpant, joliment aménagé avec des fauteuils et coussins imprimés et colorés, des tables basses et des lumières tamisées. Tous les meubles sont dépareillés mais assortis, dans un esprit vintage imaginé par Laura Léonard, architecte d'intérieur-scénographe. Une

  1. 3 rue Muller, 18e
Plus d'infos

Chez Camille

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voilà un bar haut perché sur la face nord de Montmartre qui pourrait devenir votre nouveau QG si vous habitez vers Abbesses. Encore faut-il aller le trouver, à l’écart de la place de l’église, dans la montée qui mène à la place du Tertre au pied d’une petite place plantée de vieux arbres. On se croirait dans un village tant les voitures qui y passent sont rares et l’ambiance relaxante. L’ancienne tenancière Madame Camille a cédé la place à une équipe de jeunes sympas

  1. 8 rue Ravignan, 18e
Plus d'infos

Les Souffleurs

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Décontraction, raffinement et modernité sont des mots taillés pour Les Souffleurs, un petit bar gay branché en plein Marais, caché du regard des non-initiés. Lorsque l’on passe la porte, on se croirait presque à Berlin : serveurs hyper lookés, déco branchée et musique aux petits oignons. Dans la journée, on vient pour se déconnecter du tumulte parisien, seul ou entre amis, confortablement assis dans des fauteuils en cuir. Mais la température grimpe vite le soir venu, surtout les

  1. 7 rue de la Verrerie, 4e
Plus d'infos

Joséphine, caves parisiennes

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Un an de travaux et plusieurs centaines de bouteilles empilées plus tard, Joséphine, caves parisiennes est né. Ce nouveau bar à cocktails maison, vins racés et whiskies rares est situé dans un quartier plutôt pauvre en lieux trendy (qui fleurissent partout à Paris), Ménilmontant. Une bonne idée des patrons du Cannibale voisin, qui n’ont pas lésiné sur la décoration, inspirée par la sensuelle Joséphine Baker et des tatoueurs américains avant-gardistes des années 1940. En

  1. 25 rue Moret, 11e
Plus d'infos

Paris secret : jardins cachés et food trucks dans le 18e

  • notre sélection
  • Gratuit

Sur l'ancienne petite ceinture, ces jardins partagés tenus par des bénévoles sont ouverts au public le week-end, des foods trucks différents s'y installent chaque jour Des fleurs et des herbes folles, quelques tables et chaises sous la pergola, une petite brise, du soleil, le rail sauvage de la Petite Ceinture, mais où trouve-t-on ce paysage bucolique ? En plein Paris, bien sûr ! C'est le plan du moment : le samedi, le dimanche et le mercredi, profitez des jardins partagés du Ruisseau

Downtown Café

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

La rue Jean-Pierre Timbaud est surtout réputée pour ses bars où l’on boit de la bière en causant, voire ses quelques caves pour danser sans complexe sur une programmation de qualité. En revanche, ce n’est pas vraiment un haut lieu du bar pour sportifs… et pourtant, on y trouve quelques bons exemples en la matière, notamment le Downtown Café, qui ne paie pas de mine au départ mais finit par dévoiler ses atouts au fil du temps. A l’intérieur, la déco ne correspond ni aux

  1. 46, rue Jean-Pierre Timbaud, 75011
Plus d'infos

Le 9b

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce nom vous rappelle quelque chose ? Le 9 Billards bien sûr, cet ancien bar de la rue Saint-Maur tenu par l'équipe des Disquaires. Installé boulevard de la Villette depuis plusieurs années maintenant, son petit frère a lui aussi rapidement trouvé son public. Des tribus de jeunes Parisiens viennent en effet ici pour manger un bon couscous (gratuit le mercredi soir) ou boire des coups à prix raisonnables en profitant d’une ambiance enjouée et d’une programmation musicale soignée.

  1. 68 boulevard de la Villette, 19e
Plus d'infos

Le Kremlin

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Un bout de Russie en plein Pigalle ? Il ne s’agit pas d’un bar à hôtesses russes mais d’un nouveau bar branché totalement lénifiant. Le lieu est à peine ouvert mais déjà, il est difficile de se frayer un passage dans la foule jusqu’au comptoir pour commander l’une des merveilleuses vodkas importées ou un cocktail original (entre 8 et 11 euros). Ici une jeune

  1. 6 rue André Antoine, 18e
Plus d'infos

Café des Anges

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Aucun doute, c’est de sa clique de serveuses – toutes aussi accueillantes que chaleureuses – que le Café des Anges tire son nom. Niveau égalité des sexes, on est loin du gouvernement Ayrault : un garçon pour dix filles, à vue d’œil. A deux pas de la Bastille, rue de la Roquette, on retrouve aux « Anges » (en plus desdites serveuses quasi toutes étrangères) les caractéristiques du Café de l’Industrie, en mieux : joli décor de bistrot un peu old school avec banquettes

  1. 66 rue de la Roquette, 11e
Plus d'infos

O’ Paris

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ô Paris, c'est beau Paris ! Pourrait-on dire depuis la terrasse de ce bar (anciennement la Mer à Boire) qui domine toute la ville. D'un seul coup d'œil on embrasse la cité du regard, la tour Eiffel à l'horizon. Préservé du stress de la fourmilière humaine qui s’agite à ses pieds, ce bar étale sa terrasse sur une placette pavée et arborée. On profite du soleil et du calme sans le bruit des voitures. Au milieu des vieux qui feuillettent le journal, et des enfants du quartier qui

  1. 1 rue des Envierges, 20e
  2. Entre 25 et 30 euros à la carte (entrée,...
Plus d'infos

Le Lèche Vin

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le Lèche Vin est un bistrot parisien typique qui est vite devenu un lieu de pèlerinage pour ses habitués. Ce n’est pas parce que les murs sont couverts d’images pieuses mais parce qu’il y règne une ambiance agréable et conviviale de « bistrot de papa ». La longue happy hour propose des pintes à 3,8 euros et des cocktails à 6 euros de 16h à 22h. Ici, pas de chorale mais des sons groove, jazz et hip hop pour animer les soirées qui ne finissent pas toujours de manière très

  1. 13 rue Daval, 11e
Plus d'infos

Café Universel

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Bienvenue chez Azou ! Patron, découvreur de talents à l’oreille expérimentée, il fait jouer des musiciens tous les soirs dans son café de jazz vocal sans prétention et assure le service pour profiter du spectacle. Parmi une panoplie d’objets américains et d’accessoires jazzy, sa vitrine présente des affiches de groupes de jazz moderne, de swing, de blues, de bossa ou encore de soul. Chaque mardi, guitares, contrebasses, trompettes et claviers donnent le tempo aux chanteurs

  1. 267 rue Saint-Jacques, 5e
Plus d'infos

Pili Pili

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Comme son nom l’indique, ce bar est tout petit mais fort en goût et en caractère. On hésite entre les nombreux parfums de rhums arrangés (oui, ça pique un peu) ou des cocktails à prix attractif (pendant l'happy hour de 18h à 20h ils sont à 4€). Le bar défrise par sa déco en clin d’œil à la culture africaine mais aussi à la culture punk britannique : une véritable cabine téléphonique anglaise trône dans le coin ! Attirant des habitués comme des nouvelles têtes

!Halloween!Vendredi 31 octobre, Soirée Lugubre au 19ème siècle...Eclairage à la bougie uniquement! Tenue 19ème siècle fortement appréciée!
  1. 70 rue Jean-Pierre Timbaud, 11e, 75011
Plus d'infos

Les Trois Baudets

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Fondée en 1947 par Jacques Canetti, les Trois Baudets est une salle mythique où de nombreux talents ont fait leurs premières armes au siècle dernier. Ici ont débuté Jacques Brel, Georges Brassens, Boris Vian, Raymond Devos, Jeanne Moreau, Boby Lapointe, Juliette Gréco… Tombée en désuétude, transformée en sex-shop puis cabaret érotique comme le tout Pigalle, elle

  1. 64 boulevard de Clichy, 18e
Plus d'infos

Le Café du Marché

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Au pied de la Tour Eiffel, le Café du Marché est planté au milieu d'une rue piétonne très vivante, réputée pour ses primeurs, poissonneries et boucheries qui font le bonheur des mamies du quartier. On les regarde passer avec leur chariot de courses et on profite de l'animation qui y règne, attablé à la grande terrasse avec les habitués. Sachez que ce bar-restaurant sert de copieuses salades et des plats du jour préparés avec des ingrédients ultra frais directement achetés sur le

  1. 38 rue Cler, 7e
Plus d'infos

Sir Winston

  • Note: 3/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Bien installé dans un canapé Chesterfield en vieux cuir, vous avez l’impression d’être dans le salon de Sir Winston en personne, chasseur de fauves de la Compagnie anglaise des Indes orientales. Peau de panthère au plafond, bibliothèque de livres anciens reliés, meubles exotiques, tapis, fumoir, bouddha doré… dans ce décor élégant créé par Jonathan Amar, il flotte une atmosphère un brin coloniale, mais surtout "bling bling". Car a deux pas des Champs-Elysées, ce repère

  1. 5 rue Presbourg, 16e
Make reservation

Le Connétable

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

A boire, escuyer ! Avec un tel nom (le connétable était un comte chargé des écuries royales) on s’attend à trouver une taverne moyenâgeuse en plein cœur du Marais. Et effectivement, on en est pas si loin : cet hôtel particulier du cardinal de Retz est une salle de caractère aux poutres apparentes, QG des noctambules de tous âges.En journée, le Connétable montre un tout autre visage : celui d’un restaurant chic du Marais. D’abord on ne se marche pas dessus, l’ambiance est

  1. 55 rue des Archives, 3e
Plus d'infos

Harry's New York Bar

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

  En 1911, un New-Yorkais démonte son bar de Manhattan pour le remonter intégralement rue Daunou à Paris. Des écrivains comme Hemingway, Sartre ou Blondin sont venus goûter à quelques-uns des cocktails créés ici comme le Bloody Mary ou le White Lady. Ce repère d’Américains a tout d’un pub authentique d’outre-Manche, une déco d’origine, une carte de près de 300 whiskies et beaucoup de bières bien sûr. Après avoir traversé un siècle, il doit son succès à sa renommée

  1. 5 rue Daunou, 2e
Plus d'infos

Hôtel Amour

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

L'hôtel. A deux pas de Pigalle et de ses sex shops, cette boutique-hôtel ouverte par les frères Costes (encore eux !) et la Clique (l'équipe du Baron) joue sur les thèmes de l'amour et de l'érotisme. Une vieille recette qui séduit, en particulier les jeunes couples branchés et aisés venus découvrir Paris en amoureux (la chambre double est à 155 euros la nuit minimum). De nombreux artistes se sont prêtés à l'exercice de la décoration intérieure, avec pour fil conducteur le

  1. 8 rue Navarin, 9e
  2. Chambres de 105 à 285 euros
Plus d'infos

Le Zorba

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Le Zorba est un bistroquet parisien en plein Belleville qui ouvre tôt, très tôt : à 5h du mat’, attirant les fêtards qui veulent s'envoyer un dernier verre et les commerçants du coin qui vont ouvrir leurs stores. Plus tard, les vieux du quartier se racontent les derniers potins, coude à coude avec les jeunes qui apprécient cette petite terrasse pour sa couleur locale. Le

  1. 137 rue du Faubourg du Temple, 10e
Plus d'infos

La Massara

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Si vous êtes prêts à révolutionner votre idée de la gastronomie italienne, rendez-vous à La Massara, un restaurant ouvert depuis quelques mois près de République. A cette table digne des meilleures adresses de Palerme - les ingrédients sont plutôt siciliens -, tout est délicieux, succulent, insolent de saveurs de haute volée. D'ailleurs les Italiens ne s'y trompent pas : ils sont nombreux à le fréquenter, pour boire un verre de vin en picorant des bruschettas ou pour dîner

  1. 70 rue de Turbigo, 3e
  2. Environ 15 euros la pizza
Plus d'infos

Café Suédois

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Le Café Suédois est partie intégrante de l'Institut culturel suédois niché dans l'Hôtel de Marle, un magnifique hôtel particulier du Marais construit entre le XVe et le XVIIIe siècle. Sa jolie cour pavée est un havre de paix pour bouquiner l’après-midi, par beau temps, ainsi que le jardin de l'institut, accessible gratuitement et assez vaste pour se sentir au calme, au milieu des initiés qui connaissent l'endroit. Les jours de pluie et de froid, on entre dans le joli café

  1. 11 rue Payenne, 3e
Plus d'infos

Floyd's Bar & Grill

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ne vous fiez pas à la façade discrète du Floyd’s Bar & Grill, car ce nouveau-né du quartier Saint-Denis cache plusieurs surprises de taille. A commencer par la pièce principale, presque dissimulée derrière le bar et ouverte sur une cour intérieure. Une grande pièce lumineuse, à la décoration moderne et épurée, où seules quelques plantes viennent parer les recoins. De là, derrière une baie vitrée, on observe les chefs, locataires d’une cuisine plutôt étroite, occupée par

  1. 11 rue d’Enghien, 10e
Plus d'infos

Les Trois 8

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Les clichés ont la vie dure : beaucoup imaginent sans doute les fans de rock et de metal comme de simples bourrins se saoulant à la Kronenbourg et la Kanterbrau. Or, depuis quelques années à Paris, on compte un nombre grandissant de bars à tendance rock (ou non) qui se lancent dans la bière de qualité, comme le Supercoin, la Fine Mousse, ou les Trois 8. Après avoir redécoré avec goût leur bar pendant l’été 2013, les gérants des Trois 8 en ont profité pour redéfinir leur

  1. 11 rue Victor Letalle, 20e
Plus d'infos

Miss Kô

  • Note: 4/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

La dernière folie de Philippe Starck est asiatique, elle s'appelle Miss Kô, n'a pas de visage, mais un corps sublime entièrement tatoué. Elle est l'égérie fantasmée du restaurant chic qui a ouvert ses portes il y a peu avenue Georges V, presque sur les Champs-Elysées. Imaginez 500 m2 à la merci du designer, un voyage de Chihiro psychédélique pour une cuisine à l'image du continent asiatique. Conçue comme la rue étroite d'un Chinatown bouillonnant et coloré la nuit, on perçoit

  1. 49 avenue George V, 8e
  2. Environ 20 € le plat
Plus d'infos

Danny Hills

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Danny Rose ne s’appelle plus le Danny Rose. Désormais, ce joli bistrot en bordure des Buttes Chaumont, revu à la sauce South et East Coast, répond au doux nom de Danny Hills. Les tenanciers, trois garçons dans le vent, avaient choisi le sobriquet pour faire un clin d’œil au film de Woody Allen ‘Broadway Danny Rose’, dans lequel le héros éponyme passe son temps à écumer les banquettes moleskine des diners américains accompagné d’acteurs aussi rocambolesques que lui. Mais

!! Verre de vin ou bière offert pour toute personne venant de la part de Time Out !!
  1. 84 avenue Secrétan, 19e, 75019
Plus d'infos

Le Nul Bar Ailleurs

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce petit bar caché dans une rue près de Bastille, juste en face du Troll Café, est la seconde maison des habitués du quartier qui mettent une ambiance festive inhabituelle dans ce lieu. L'happy hour de 17h à 21h y est sûrement pour beaucoup. Surtout le week-end, car la cave s’anime et se transforme en dancefloor. Dans ce micro-bar, tout le monde se parle, tout le monde danse, les patrons sont jeunes et encouragent les fêtards à se lâcher. La déco un peu déglinguée est

  1. 18 rue de Cotte, 12e
Plus d'infos

La Villette Enchantée

  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce lieu est désormais fermé.

  1. 211 avenue Jean Jaurès, 19e
Plus d'infos

Delaville Café

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Le Delaville Café est immanquable sur les Grands Boulevards lorsqu'il déploie au printemps sa vaste terrasse ensoleillée équipée de brumisateurs. L’endroit est fréquenté par la hype parisienne, fils de pubs, designers, journalistes et « wannabe fashion » qui donnent le ton de l'ambiance, un peu guindée, comme dans tous les bars du coin. La déco arty des multiples salles de ce vaste lieu accueillant est un mélange confus de dorures rococo anciennes et de mobilier post-industriel

  1. 34 boulevard de Bonne Nouvelle, 10e
  2. Plats de 13 à 24 euros, brunch le dimanche à...
Make reservation

L'Entrée des Artistes

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Influencés par leurs voyages à Londres, Berlin et New York où les cocktails sont rois et par leur expérience respective au Murano et à l’Experimental Cocktail Club, deux amis décident d’ouvrir l'Entrée des Artistes. Ce lieu hybride à l'ambiance détendue propose des cocktails sophistiqués, mais aussi des vins naturels et des appetizers gastronomiques, comme du foie gras, du fromage italien ou un plat du jour sophistiqué. Intimiste et chaleureux, ce petit salon à la classe

  1. 8 rue de Crussol, 11e
Plus d'infos

Wine by One

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voilà un bar à vins futuriste et ludique ! Pas moins de 100 bouteilles sont exposées dans des distributeurs en self-service, avec pour chacune une fiche détaillée consultable sur écran tactile. Plus besoin d’être un fin œnologue pour entraîner son palais, et plus besoin de boire à outrance pour déguster, car trois doses au choix sont proposées pour chaque vin. Ils sont classés du vin blanc le plus léger aux vins liquoreux, en passant par les rouges fruités et les vins

  1. 9 rue des Capucines, 1er
Plus d'infos

En attendant Rosa

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ca va être barge ! Le Rosa Bonheur a installé un bar de plage sur les fameuses voies sur berges, mais devrait d'ici décembre recevoir un bateau, large et en dur, pour ouvrir un restaurant et un bar plus vaste, les pieds dans l'eau. Quel vent de révolution souffle à Paris : à nous les beaux quartiers, les voies piétonnes, la Seine !En attendant Rosa (c'est son nom), restera en place même quand les installations estivales auront plié bagage, offrant un panorama unique sur la tour Eiffel,

  1. 37 quai d'Orsay, entre les ponts Concorde et Alexandre III, 7e
Plus d'infos

Charlie

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Que peut-on bien faire avec deux balles ? Jongler ? Trop compliqué. Charlie a trouvé un jeu bien plus plaisant : avec deux « balles », on paye des bières à ses copains. Imaginez-vous à cinq sur une table, dans la capitale, votre banquier a tenté de vous joindre cinq fois, et tout le monde a soif. Les règles, on les connaît bien mais on ne peut les appliquer tant qu’il n’y a pas le terrain. Après prospection, on a peut-être une solution. Et c’est Charlotte qui nous donne la

  1. 29 rue de Cotte, 12e
Plus d'infos

La Sardine

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Sur la petite place Sainte-Marthe près de Belleville, c’est un peu la campagne à la ville sans le bruit des voitures. Le bar-restaurant La Sardine profite de ce cadre exceptionnel pour étendre sa terrasse, tout comme son voisin le Sainte-Marthe. L’ambiance populaire qui régnait ici à l’époque du bar le Panier a été remplacée par une atmosphère nettement plus bobo, un peu trop peut-être vu l’envolée des prix des consommations et des plats. Mais qu’importe, on profite du

  1. 32 rue Sainte-Marthe, 10e
  2. Plats de 13 à 20 euros
Plus d'infos

Le Mauri7

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Souvent opposé à son rival d’en face, le très branchouille Chez Jeannette, le bar Mauri7 en est le parfait antipode : quand le premier ne désemplit pas et compte une clientèle guindée dans un cadre précieux, le second offre toujours une petite place au milieu d'un public varié, dans un environnement plutôt kitsch et tendrement moche. Aux murs, des pochettes de disques

  1. 46 rue du Faubourg Saint-Denis, 10e
Plus d'infos

La Renaissance

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce bar vous est certainement inconnu si vous n’habitez pas près de la porte de Clignancourt. Pourtant la Renaissance est un joyau de bistrot Belle Epoque qui mérite un détour sur la route du marché aux puces. D’abord parce que Michel Deville a fait jouer Jean-Pierre Cassel ici même dans Le Mouton enragé, que M. Tarantino a choisi d’y tourner plusieurs scènes d’Inglourious Basterds, et surtout parce que ce décor des années 1930 est miraculeusement conservé. Un zinc en cuivre

  1. 112 rue Championnet, 18e
Plus d'infos

Petit Bain

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Petit Bain est un ovni culturel ouvert depuis le printemps 2011. Amarré au pied de la Bibliothèque nationale de France (BnF), il est le dernier maillon de ce quai transformé en quelques années en pôle nocturne et culturel. Il n’en reste pas moins unique en son genre car l’embarcation est un véritable labo social, ce que revendique l’association à l’origine du projet, la Guinguette Pirate (une autre péniche de ce quai aujourd’hui appelée la Dame de Canton). C’est

  1. 7 port de la Gare, 13e
  2. En fonction des concerts
Plus d'infos

Dernier bar avant la fin du monde

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Dans le paysage des bars parisiens, il manquait un refuge essentiel : un bar de geeks. Vide comblé par l’ouverture du « Dernier bar avant la fin du monde » à Châtelet. Le décor, aux influences médiévales et steampunk, est copieusement customisé aux goûts de la culture geek. Dès l’entrée, le ton est donné : une réplique du Faucon Millenium surplombe un compte-à-rebours égrenant le temps restant avant l’Apocalypse annoncée par les Mayas et prévue pour le 21 décembre 2012

  1. 19 avenue Victoria, 1er
Plus d'infos

Chez Régine

  • Note: 3/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

Qui n’a jamais entendu parler de Régine ? Cette reine de la nuit se vante d’avoir « inventé la discothèque ». Elle a en tout cas ouvert la sienne à son nom à deux pas des Champs-Elysées dans les années 1970 et a construit un empire international de près de vingt discothèques dans le monde. Puis avec son déclin, ce club de MILF de la rue de Ponthieux a été racheté par la Clique, puis par Webecome. Si l'on avait noté un bel effort sur la programmation pendant un an ou deux,

  1. 49 rue de Ponthieu, 8e
Plus d'infos

Sunset/Sunside

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Sunset/Sunside est le premier des clubs jazz à s’installer sur la rue des Lombards, suivi par le Duc des Lombards et le Baiser Salé, les membres fondateurs de l’identité jazzy du quartier. Ensemble, ces bars forment un trio de tonnerre, ou plutôt un quartet, car Le Sunset/Le Sunside a une double personnalité. Pile ou face : deux concerts sont proposés par soir dans deux salles avec deux styles distincts. Quand le soleil se couche, c’est le jazz qui rayonne. Le Sunset se consacre

  1. 60 rue des Lombards, 1er
Plus d'infos

Dame de Canton

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

L’ancienne Guinguette Pirate est aujourd’hui la Dame de Canton, normal car ce bateau est une superbe jonque chinoise tout en bois exotique qui a fait plusieurs fois le tour des océans dans une vie antérieure. Amarrée sur les quais de Seine depuis qu’elle a pris sa retraite, cette gracieuse Dame est aujourd’hui festive et musicale. La salle de concert et sa piste de danse tout en bois exotique, le carré du capitaine avec sa bibliothèque ancienne, la cale restaurant avec son boudoir

  1. Port de la Gare, 13e
Make reservation

Péniche Antipode

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

En 2002, la compagnie de théâtre Abricadabra transforme cette péniche amarrée sur le canal de l'Ourcq en café flottant. Elle organise des spectacles pour les petits la journée et des pièces de théâtre ou des concerts le soir pour les plus grands. Dans ce bateau enchanteur, de jeunes compagnies jouent des spectacles pour amuser et éveiller les 3-8 ans : projections, mimes, chansons, comédies, marionnettes, théâtre d’ombre, etc. Les mercredis à l’Antipode sont drôles pour les

  1. Face au 55 Quai de la Seine, 19e
Plus d'infos

La Féline

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.La Féline est un minuscule bar rock’n’roll près de Ménilmontant, avec sa faune, ses posters de groupes de rock des fifties et surtout sa musique rockabilly, que le label éponyme dans les locaux voisins produit. La Féline est fréquenté par des punks à chiens, des faces tatouées-percées, des hipsters et des rockers à l’ancienne. Les filles très glam rock accoudées

  1. 6 rue Victor Letalle, 20e
Plus d'infos

L'Ivress

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce bar à vins (également caviste et épicerie fine) caché dans une petite rue du Sentier est une bonne alternative aux bars guindés de la place de la Bourse et aux pubs sans âme à écrans plasma des Grands Boulevards. L’endroit est chaleureux, les serveurs sympathiques et les prix raisonnables dans ce quartier chic. Logiquement, vous n’y croiserez pas de prolos et de bobos avinés, mais une clientèle d’after-work en semaine, et des habitués le week-end, jeunes et plutôt BCBG, en

  1. 5 rue Poissonniere, 2e
Plus d'infos

Lou Pascalou

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Sur cette placette du « village Ménilmuche », Lou Pascalou est une institution du quartier, un café culturel qui déploie sa terrasse au calme, à l’écart des voitures (et au chaud en hiver). A l'intérieur, un joli zinc 1900 fait face à une salle de bistrot parisien typique avec un sol en mosaïque et de bonnes vieilles tables en formica. Rien de branché ici, plutôt une ambiance gentiment bobo, une clientèle jeune, un patron sympa qui organise plein d'animations culturelles et des

  1. 14 rue des Panoyaux, 20e
  2. Bières à 2,50 euros
Plus d'infos

Café Bonnie

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Un café joli comme un cupcake qui rend hommage, sur ses murs, aux films cultes de l’âge d’or hollywoodien et à ses femmes fatales, icônes sans âge du vintage sexy. La déco kitsch et colorée met de bonne humeur : murs bleu layette, néons roses éclatants, tableaux pop art, fauteuils de princesses, portraits de clients imaginaires comme Audrey Hepburn, Ursula Andress, Bardot et… Blanche Neige ! Véritable fantasme de fillette, Bonnie attire aussi la gente masculine. Les clients

  1. 9 rue Récollets, 10e
Plus d'infos

Le Flow

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Situé près du pont Alexandre III, entre En attendant Rosa et le Faust, le Flow est le bar éphémère sur les berges de Seine le plus attrayant, car il est le seul à avoir osé sortir une forêt de transats, comme à la plage. Le fond musical techno-house tape fort, même en pleine journée, tandis que la bonne bière fraîche bio Licorne coule à flot, tout comme les bouteilles de vin. Le ton est donné : la fête avant tout ! Ne pensez pas bouquiner là tranquillement l'après-midi. Le

  1. Sous le pont Alexandre III, 7e
  2. 5 € le demi
Plus d'infos

Lizard Lounge

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Lizard Lounge est un bar du Marais avenant avec de grandes vitres qui donnent sur la rue. En poussant la porte on découvre un bar d’anglo-saxons et d'habitués du Marais dans un brouhaha qui vous fera perdre votre latin. La carte est très yankee, avec des burgers XXL, des steaks de kangourou, des pancakes ou des tartines poulet-miel-cheddar. Comme dans tout pub anglophone, la liste des bières importée est conséquente, complétée par des cocktails maison, abordables (5 euros) pendant

  1. 18 rue du Bourg-Tibourg, 4e
  2. Entrée libre, verres entre 5,50 et 8,50 euros
Plus d'infos

UFO

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

La rue Jean-Pierre Timbaud est comme la petite soeur rebelle de la rue Oberkampf, avec des petits bars alternatifs remplis de jeunes rockeurs et des groupes de potes tapageurs. L’UFO (OVNI en anglais) accueille ces noctambules les bras ouverts avec des caïpirinhas révolutionnaires à 3,50 euros pendant l’happy hour de 18h à 20h, que l’on alterne de shooters arc-en-ciel délirants quand l’ambiance devient festive. Ce bar avant tout rock, garage et punk, envoie aussi de la northern

  1. 49 rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
Plus d'infos

The Fish Club

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Après la Compagnie des vins surnaturels, le Beef Club Ballroom, et autres bars à cocktails super branchés de l'Experimental Cocktail Group, Olivier Bon (voir son interview ici) et son équipe de savants fabricants de bonnes adresses ont misé sur l'Amérique latine avec le Fish Club. Dans ce bar-restaurant à poissons très « speakeasy » créé dans une ancienne boucherie, on se détend dans des canapés british ou directement au comptoir, en plaisantant avec Sylvain et

  1. 58 rue Jean-Jacques Rousseau, 1er
  2. Tapas et grignotages de 7 à 22 €, compter...
Plus d'infos

Le Café du Commerce

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le Café du Commerce a gardé son nom de bar PMU, avant sa métamorphose en 2011. Quelques cloisons abattues, des murs massifs en pierre de taille faussement décrépits, et voici cet espace aux dimensions bluffantes, où trône un joli comptoir de caractère. Au fond de la pièce, des banquettes confortables, dont une joliment arrondie. Aux murs, un joli décor de fresques naïves de Montmartre et du Moulin Rouge d'origine, des néons roses qui donnent bonne mine en soirée, et quelques

  1. 13 rue de Clignancourt, 18e
  2. A partir de 10 euros le plat, bières à 3...
Plus d'infos

Les Idiots

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce minuscule bar sur le boulevard Ménilmontant est difficile à trouver, mais une fois essayé on y revient souvent pour prendre un dernier verre. Les Idiots est un repère pour les habitués du quartier, attirés par son joli cadre vintage, son équipe relax, ses petits prix et son ambiance conviviale. Aux Idiots on croise d’ailleurs plutôt des bobos cultivés que des ignares, et des cerveaux endurcis aux stratégies d’échecs, dont un jeu est mis à disposition par le jeune patron du

  1. 115 boulevard de Ménilmontant, 11e
Plus d'infos

La Guêpe

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Raphaël Ozanne, boss du restaurant le Chéri Bibi, a eu la bonne idée d'ouvrir la Guêpe rue des Trois Frères, un bar à tapas pour bistronomes qui a gardé le surnom de l'ancienne patronne du bar auvergnat qui existait avant ici même. La Guêpe est une bonne alternative aux petits restaurants du coin, car l'endroit est spacieux, doté de nombreuses tables, et adapté aux groupes qui déboulent sans prévenir, la faim au ventre. La mode des tapas à partager est très conviviale : on picore

  1. 14 rue des Trois Frères, 18e
  2. De 3 à 6 euros les tapas
Plus d'infos

Le Pop-Up du Label

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Sous les arcades impressionnantes de l’avenue Daumesnil, le Pop-Up du Label, ex-les Combustibles, est un bar-restaurant qui combine énergiquement musique et cuisine. Pour la partie musique, il y en a pour tous les goûts : le lieu accueille aussi bien des soirées jazz le mardi, que rock, hip-hop ou électro le reste de la semaine. Lives et DJ sets pointus enflamment la salle en sous-sol (consulter leur page Facebook pour connaître le programme). En suivant l’énorme fresque de

  1. 14 rue Abel, 12e
  2. Demi à 3 euros
Plus d'infos

Le Cyrano

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Plutôt difficile de trouver un rade sympa place Clichy. Pourtant, dans une petite rue à deux pas du métro se cache un minuscule bar, bistrot d’époque qui au XIXe s’appelait les Porcherons, et dont la déco est intacte depuis 1914 ! On ne se lasse pas de contempler les hauts plafonds, les vitraux en mosaïque, son beau miroir ovale derrière le zinc, les peintures d’artistes du coin exposées là depuis mille ans… Même la clientèle est un spectacle, un mélange de bobos, de

  1. 3 rue Biot, 17e
  2. Bières à 2,50 euros
Plus d'infos

Le Cri du glaçon

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Tendez l'oreille... vous l'entendez ? Le cri du glaçon bien sûr ! On aime bien entendre craquer la glace dans son verre quand il fait bien chaud. En attendant l'été, vous pouvez faire un tour dans ce nouveau bar ouvert il y a quelques semaines dans la rue Jean-Pierre Timbaud , qui pour son lancement propose une happy hour des plus attractives. De 17h30 à 20h30, pour 4 euros, vous avez le choix entre une caïpiroska nature, avec des fraises ou des framboises fraîches, une coupe de

  1. 74 rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
Plus d'infos

Gossima ping-pong bar

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

« Houla, ça fait au moins quatre ans que je n'ai pas joué au ping-pong ! » Voici sans doute la phrase de mauvaise foi que vous direz en entrant au Gossima, premier bar dédié au tennis de table à Paris. Oui, incroyable mais vrai, il n'existait jusqu'alors aucun établissement où bière et ping-pong allaient de pair, alors qu'on en trouve depuis longtemps ailleurs (New York, Londres, Berlin, Stockholm et on en passe -ing shot). Situé à Ménilmontant, dans la prolongation de la rue

  1. 4 rue Victor Gelez, 11e
Plus d'infos

Connolly's Corner

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

C’est le plus ancien pub irlandais de la rive gauche et l’un des trois plus vieux de Paris. Contrairement à beaucoup de ses concurrents un peu fades, le Connolly’s Corner ressemble à s’y méprendre à un authentique rade dublinois. Un bar en angle un peu caché, dans un quartier, la rue Mouffetard, qui compte pléthore de pubs sans âme. Bienheureux ceux qui parviennent à le trouver, car on y boit sur des tonneaux la meilleure Guinness de Paris ou l’un des innombrables excellents

  1. 12 rue de Mirbel, 5e
Plus d'infos

Les Trois Arts

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Marre des bars à cocktails branchés et froids ? Voilà un bar de quartier authentique, bourdonnant d’activités et au fort accent campagnard. Les arts vivants se mêlent à l’art de vivre dans cette taverne bretonne qui se consacre aux divertissements traditionnels. On peut y entendre des concerts folk, jazz, klezmer ou classique ou assister à des soirées de contes de France, d’Irlande, de Méditerrané ou encore de l’Europe de l’Est. A l’occasion, il est également possible de

  1. 21 rue des Rigoles, 20e
  2. Libre participation à 5 euros
Plus d'infos

Café Cox

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Café Cox est un spot gay incontournable au cœur du Marais, l'un des plus populaires et des plus connus du quartier. Il attire presque exclusivement des « mâles » très trendy, la plupart velus, baraqués et crânes rasés. Le trottoir est une estrade improvisée pour défilé de mode à la Jean-Paul Gaultier. La terrasse est spécialement bondée surtout pendant l’happy-hour, où l’on reste debout pour discuter. A l'intérieur, la déco est décoiffante : des installations

  1. 15 rue des Archives, 4e
Plus d'infos

Les Sardignac sur le toit, terrasse du cinéma Etoile Lilas

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Si l’année dernière, Catherine Kluger et ses fameuses tartes avaient investi les 300 m2 de la terrasse du cinéma Etoile Lilas, cet été, c’est au tour des Sardignac, un couple de scénaristes aux manettes d’un bistrot éponyme situé en face des Folies Bergere, de prendre le relais. Ce n’est pas vraiment haut perché et la vue n’est pas à couper le souffle mais l’espace aéré et ensoleillé, jonché de verdure, pas bondé et le chapiteau voisin donnent l’impression d’être

  1. 2 place du Maquis du Vercors, 20e
Plus d'infos

Au Rendez-vous des Amis

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici l’un des rares rades authentiques de Montmartre, pourtant à deux pas de la place du Tertre, le temple de l’attrape-touriste. Assis en terrasse autour de petites tables en fer forgé et mosaïques colorées, dans une petite rue pavée, on se croirait dans un village. La carte est fournie en crus AOC à prix doux (2,70 euros le verre), que l’on peut commander avec une planche de fromages ou de charcuterie. On peut aussi refaire le monde accoudé au zinc avec les habitués du coin,

  1. 23 rue Gabrielle, 18e
Plus d'infos

Stolly's

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Vous ne savez pas quoi faire le jour de la Saint-Patrick ? Allez donc faire un tour au Stolly’s, un pub irlandais pur jus en plein Marais. Enfin, frayez-vous un passage à l’intérieur car la petite salle de ce bar un jour de fête nationale sera aussi bondé qu’un soir de match de rugby Angleterre/Irlande. Ici, on fraternise entre étrangers d’outre-Manche, on rigole, on trinque : l’ambiance est bon enfant, mais bien alcoolisée. "Hangovers Installed here!"est la devise de la maison,

  1. 16 rue Cloche-Perce, 4e
Plus d'infos

Carbone 14

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Si certains ont déploré la fermeture du dernier café-charbon de bougnat auvergnat à Paris, les nouveaux gérants ont réussi à garder les aspects de son passé, comme l’antique poêle à charbon et des outils anciens au coin de la salle à manger, tout en balayant les cendres accumulées pendant plusieurs décades. La carte est aussi rustique et traditionnelle que le cadre : on peut y dévorer un confit de canard, une planche campagnarde, un fromage Mont d'Or à la cuillière et d'autres

  1. 6 rue Emile Lepeu, 11e
  2. Le midi, formule entrée/plat ou plat/dessert...
Plus d'infos

Le Cavern Club

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Si vous errez sur l'île de la Cité ou dans le quartier de Saint-Germain à la recherche d'un bar sympa pour prendre l'apéro, dirigez-vous vers le Cavern Club. Sous ce nom de vieux pub anglais se cache un bar sympa et à contre-courant : dans ce quartier où le mètre carré est le plus cher de Paris, le Cavern est un endroit sans code, sans ambiance surfaite, et qui propose les prix les plus bas que l'on puisse imaginer : les cocktails habituellement à 8 € sont à 3,50 € pendant l'happy

  1. 21 rue Dauphine, 6e
Plus d'infos

Le Spyce Bar

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Spyce est plus qu’un bar et club gay incontournable du Marais, c’est un cri de ralliement. L’endroit est impossible à rater avec sa devanture ornée d’un grand écran en LED qui affiche le nom de la soirée aux couleurs du Rainbow Flag. A l’intérieur, il fait très chaud, surtout en fin de semaine. Et n’allez pas penser à une panne de climatiseur… Les clients plutôt jeunes, déshabillés (!), et survoltés, sont autant d’invitations à danser – et à rentrer chez soi,

  1. 23 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, 4e
Plus d'infos

Inaro

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La rue René Boulanger est devenue en quelques années un bon filon en matière de restaurants, bars et bistrots. A l’écart de la place de la République, on y trouve notamment Inaro, un bar à vin de petite taille, à la déco boisée et aux bouteilles alléchantes. « Vous avez réservé ? » demande Johan, l’un des gérants, qui malgré notre réponse négative nous propose tout de suite une table du fond, avec ses tabourets et son fauteuil en cuir presque trop cosy – si vous êtes

  1. 38 rue René Boulanger, 10e
  2. De 6 à 27 € la planche
Plus d'infos

La Droguerie Moderne

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La Droguerie Moderne est un petit rade qui aurait pu choisir un nom plus original (on a déjà la Mercerie pas loin), mais qui se rattrape par sa déco bien particulière. Au-dessus du bar, une lumière tamisée s’échappe par les trous du tambour chromé d’une machine à laver, à l'image de la salle à la déco démentielle : on s’assoit sur des panneaux routiers, des tonneaux industriels, des sièges en caddy. Un bac de douche fait office de table basse, une baignoire de canapé : tout

  1. 61 bis rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
Plus d'infos

Le Petit Fer à Cheval

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Au cœur du Marais, rue Vieille du Temple, le Petit Fer à Cheval est un bistrot parisien rétro de caractère : le bar doit son nom à son superbe comptoir à l’ancienne… en forme de fer à cheval. L’œil est attiré par tous les détails du lieu : les banquettes en bois, le téléphone des années 1950, les tableaux aux murs, la rangée de belles bouteilles placées en toile de fond. Les toilettes tout droit sorties du futur sont délirantes, mais nous n’en dévoilerons pas plus, à

  1. 30 rue Vieille du Temple, 4e
Plus d'infos

Le Café Tournesol

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Près de la gare Montparnasse, on trouve peu d'endroits authentiques pour s'égayer le soir entre potes. Le Café Tournesol rue de la Gaîté est une exception, au milieu des restos japonais, théâtres et sex shops. Ce rade coloré, peep-show dans une vie antérieure, est depuis quelques années le repère connu des jeunes de ce coin plutôt huppé. Attirés par une musique pointue soul, funk, électro ou jazz, et l’ambiance décontractée des lieux, ils viennent à plusieurs squatter ses

  1. 9 rue de la Gaîté, 14e
Plus d'infos

La Rotonde

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Transformé en bar-restaurant, le magnifique bâtiment historique de la Rotonde place Stalingrad est devenu en quelques mois un nouveau lieu branché de la vie parisienne, pour faire la fête ou simplement boire un verre. Vestige du mur des Fermiers Généraux qui délimitait les frontières de Paris, la Rotonde a été construite un an avant la Révolution française par Claude Nicolas Ledoux, l’un des fondateurs du mouvement néoclassique. Elle fut sauvée de justesse des griffes du baron

  1. Place de la Bataille de Stalingrad, 19e
  2. Bières à 5 euros
Plus d'infos

La Pointe du Groin

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Mardi soir, il pleuvait. Sale journée d’avril. Le ciel tirait la gueule, trempait nos godasses, abîmait nos belles humeurs. Un vrai temps breton, mais sans la mer pour le rendre beau. Alors, pour jouer l’illusion et réchauffer un peu nos ardeurs, nous embarquions pour La Pointe du Grouin. Pas la farouche et rocailleuse qui s’étire au nord de la côte d’Emeraude, mais la nouvelle tanière de Thierry Breton, nichée pile poil entre Chez Michel et Chez Casimir, ses deux autres

  1. 8 rue de Belzunce, 10e
Plus d'infos

Café Marly

  • Note: 4/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

Siroter un cocktail devant le Palais du Louvre à l'heure du coucher de soleil est un spectacle inoubliable, mais qui a un prix. On débourse volontiers ses euros pour profiter du cadre tout à fait exceptionnel du Café Marly, qui dispose d'une terrasse sous les arcades de la cour Napoléon, en face du Carrousel et de la pyramide de verre pensée par l'architecte Pei. A l'intérieur, la décoration élaborée par Jacques Garcia est un mélange de style Napoléon III, avec dorures rococo et

  1. 93 rue de Rivoli, 1er
Plus d'infos

Rosebud

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Entre les murs de ce bar d’un autre temps, le cœur du Paris des années 1930 bat encore. Rosebud, le repaire parnassien de Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre n’a pas pris une ride. On y vient encore, en douce, tremper ses lèvres dans de délicats élixirs ; pour ce qui est de deviser existentialisme, c'est peut-être moins le cas. Au menu de ce speakeasy suranné, des breuvages relevés de champagne, ou baignés de whisky (Side-car, Alexander, Singapore), des cocktails (entre 12 et 13

  1. 11 bis rue Delambre, 14e
Plus d'infos

Astier

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Un coup d’œil au museau écarlate des habitués suffit à planter le décor : pas de doute, il fait bon vivre, boire et manger chez Astier. Patinés par plus d’un demi-siècle de réjouissances du terroir, les murs lambrissés de ce bistrot bien de chez nous veillent jalousement sur un bataillon de nappes à carreaux. Emblème du « bien manger » parisien, depuis 1956, l’enseigne a changé plusieurs fois de propriétaire. Au fourneau depuis 2006, Christophe Kestler a un peu aéré le

  1. 44 rue Jean-Pierre Timbaud, 11e
  2. Plats à 20 euros, menu à 37 euros
Plus d'infos

La Cale Sèche

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Ce petit bar de la rue Panoyaux passe totalement inaperçu grâce à sa façade sans prétention. Pourtant en entrant, on découvre un vaste bar tout en longueur, avec ô surprise, une jolie terrasse bucolique au fond, séparée des cours de tennis voisins par un grillage. On s'installe sous les fleurs, pour bouquiner, prendre un café ou regarder les gens du quartier jouer au tennis. Un petit air de Sud-Ouest flotte ici grâce aux patrons qui ont importé là leur joie de vivre et leur état

  1. 18 rue des Panoyaux, 20e
  2. 2,50 € le demi
Plus d'infos

La Cave à Michel

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Anciennement Contre-Etiquette, la Cave à Michel a conservé sa vocation de caviste mais rafraîchi les murs depuis quelques mois, avant de s'apprêter pour cette rentrée 2014 à servir à boire. Autour de quelques charcuteries issues du 31, la merveilleuse boutique espagnole d'en face tenue par Carlos Gutierrez Moya, Fabrice propose désormais des vins de qualité à déguster sur place ou à emporter. Affable et bavard, le gérant invite le flâneur à entrer chez lui ou chez les

  1. 36 rue Sainte-Marthe, 10e
Plus d'infos

Le Magellan

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Exilé dans la petite rue des Goncourt, à l'écart du tumulte des rues Jean-Pierre Timbaud et du Faubourg du Temple, le Magellan attire surtout les rares habitués qui connaissent bien le lieu. On n'y fait pas la queue, on n'y patiente pas des heures avant de commander sa pinte, on n'y hurle pas pour s'y faire entendre. Seules certaines soirées du week-end ou exceptionnelles sont bondées, mais si vous cherchez une ambiance chaleureuse sans la foule, vous êtes au bon endroit.Qui dit ambiance

  1. 12 rue des Goncourt, 11e
Plus d'infos

Le Kitch

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Avec sa devanture bleue pétante et ses joyeuses guirlandes d’ampoules colorées, le Kitch est un bar à cocktails où il fait bon commencer sa soirée. Portrait de caniche au mur, un Bambi qui cotôie une statue de la Liberté rose et un gang de peluches sur l'étagère, la déco kitch très chargée s'accorde avec le nom du lieu. L’espace est étroit, souvent bondé, donc arrivez tôt pour avoir une table et profiter de la longue happy-hour. Et il y a de quoi être joyeux de 17h30 à 21

  1. 10 rue Oberkampf, 11e
Plus d'infos

Le Carillon

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ni trop bobo, ni trop hipster, ni trop PMU-Rapido, le Carillon est un petit bar de quartier comme on les aime, qui sert des demis à prix réglo et a le charme désuet des anciens troquets. On aime ses boiseries apparentes, son carrelage en mosaïque, ses tables simples et dans le fond quelques canapés de récup’ déglingués mais confortables. Ici les serveurs, gentils et efficaces, ne chipotent pas pour quelques minutes dépassées à la fin de l’happy hour. Pendant ces deux heures

  1. 18 rue Alibert, 10e
Plus d'infos

The Lions

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Adresse fameuse du quartier de la Bourse, The Lions est un pub anglais typique où les banquiers des environs aiment venir se détendre après le travail. Mais ils ne sont pas les seuls, puisque les amateurs de bière, d’ambiance british et de sport s’y précipitent aussi le soir venu. Il faut dire que la devanture bleue et l'intérieur distingué du bar le démarquent de ses concurrents. Une fois confortablement installé sur une banquette (à condition d’arriver en avance), le client

  1. 120 rue Montmartre, 75002
Plus d'infos

L'Art Brut

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Cette taverne rustique rue Quincampoix est à contre-courant des tendances actuelles. Ici pas d'électro-house ou de design sophistiqué, mais une ambiance franchouillarde bobo, avec des tables brutes dans un antre étriqué et sombre, tout en bois, en pierre et en ferraille. Le bar est bondé à l'heure de l'apéro mais les serveurs ont toujours la gouache et le sourire, et les prix pratiqués sont très bas – une rareté dans ce quartier –, voilà pourquoi les clients ont la patience de

  1. 78 rue Quincampoix, 3e
Plus d'infos

Buvette, gastrothèque

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

« Buvette » : un terme bien français pour une enseigne importée de la Grosse Pomme. Derrière ce nom qui fleure bon la guinguette se cache en effet Jody Williams, une New-Yorkaise pure souche qui vient mettre un peu de Greenwich Village au cœur de Pigalle.A l'intérieur, rien d'ostentatoire. Des briques grattées aux murs et des tables boisées du plus bel effet qui affrontent un massif comptoir en marbre. Thomas, en charge de la version française de Buvette, explique qu'une seule

  1. 28 rue Henri Monnier, 9e
Plus d'infos

Ave Maria

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.On vient à l’Ave Maria pour se faire une bonne bouffe entre potes, serré contre ses voisins de table. En entrant, on s’étonne d’abord de la déco psychédélique : vierges latinos, déesses hindous… puis on s'extasie devant sa copieuse assiette. Car la spécialité de l’Ave Maria est de vous faire voyager par les papilles avec des saveurs du monde. Testez l'original

  1. 1 rue Jacquard, 11e
  2. Plats de 15 à 18 euros
Plus d'infos

Le Vieux Comptoir du Cap Horn

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce petit bar chilien en plein Marais tranche avec les devantures guindées et le décor baroque du quartier. Caché dans une petite rue adjacente à la place des Vosges, on le repère grâce à son grand drapeau chilien et ses quelques tables en terrasse, très agréables en été. On le distingue aussi par son équipe de serveurs latinos, jeunes, décontractés et souriants et ses prix raisonnables pour le quartier (8 euros le cocktail, 5 euros pendant la longue happy hour de 16h à 20h). On

  1. 8 rue de Birague, 4e
Plus d'infos

Batofar

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce bateau-phare de la nuit parisienne balance tous les soirs jusqu'au petit matin des beats underground hip-hop, rock, électro, dancehall,  house, minimale, techno, drum’n’bass, jungle et dubstep à des oreilles averties. Sur le pont la vue est fantastique. Au resto, le chef dans sa cuisine ouverte sur la salle concocte des plats du terroir. On salive devant un carré d’agneau en croûte d’herbe, palet de polenta et parmesan à 18 euros. De juin à septembre, on vient admirer le

  1. Face au 11 quai François Mauriac, 13e
  2. Droit d'entrée variable suivant les concerts....
Make reservation

Les Caves de Prague

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Il est des adresses parisiennes qu’on garderait volontiers pour soi, égoïstement. Mais l’implacable rigueur déontologique d’un journaliste de Time Out Paris lui impose de partager cette petite pépite du 12e arrondissement : un simple et pourtant incontournable caviste. Les guides touristiques évoquent systématiquement le sympathique Baron Rouge comme « la » référence pour boire un ballon dans le coin d’Aligre. Quelle erreur lorsqu’on connaît l’existence des Caves de

  1. 8 rue de Prague, 12e
Plus d'infos

La Belle Hortense

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Si vous cherchez un endroit au calme pour fuir l’agitation du Marais, la Belle Hortense est un refuge rêvé. Dans ce petit bar à la devanture bleue avenante, pas de musique assourdissante mais un fond sonore discret qui accompagne votre lecture (de bon goût) et un verre de vin (de bon cru). Un concept qui allie plaisir de lire et joie de déguster du bon vin et attire les épicuriens du quartier, des intellectuels des profs et des étudiants. La salle du fond assez intimiste est idéale

  1. 31 Rue Vieille du Temple, 4e
Plus d'infos

Le Très Particulier

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Quel cadre romantique et secret ! L'hôtel Particulier Montmartre est un boutique-hôtel de luxe caché sur les hauteurs de la butte, qui a décidé depuis peu d'ouvrir les portes de son bar aux Parisiens. Enfin, aux initiés, car pour boire un verre ici, il faut montrer patte blanche à l'interphone, puis savoir où sonner entre toutes les grilles de villas cossues situées de cette ruelle privée cachée dans la végétation. Après avoir contourné le « rocher de la sorcière » (comme on

  1. Pavillon D, 23 Avenue Junot, 18e
  2. Cocktail à 12 €
Plus d'infos

Café la Cigale

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Le Café de la Cigale, petit frère de la salle de concert mythique voisine, est un nouveau  repaire arty sur le boulevard de Pigalle, peu habitué à voir s'ouvrir des bars trendy au milieu des sex shops. Philippe Starck et Thierry Costes se sont associés pour ouvrir ce bar-restaurant rock, chic ultra-moderne et très surprenant. Dans un volume post-industriel de béton cité, Starck a choisi d’installer de petites tables sous un vaste plafond. Sur les murs gris, les événements de

  1. 124 boulevard de Rochechouart, 18e
Plus d'infos

Sof's bar

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Aucune dénomination sur la devanture : le Sof’s bar ne dit pas son nom, manière de montrer que chaque client peut se l’approprier. C’est aussi une façon de rester discret dans un quartier, Montorgueuil, où l’apparence un peu snob des passants et des vitrines peut agacer. Sof, c’est Sofiane, jeune patron qui fait le pied de grue dans la petite rue piétonne et appâte le chaland grâce à un bagout sans égal. Le jeune homme a rénové l’ancien troquet de son père en lui

  1. 43, rue Saint-Sauveur, 75002
Plus d'infos

Le Troquet des Glaces

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Des fois, il y a des lieux secrets, un peu comme votre planque dans le grenier de vos grands-parents (derrière les poutres, là où vous avec sculpté vos initiales dans un accès de folie créatrice, ce qui vous a valu une semaine de soupe aux vermicelles) que vous n’avez pas envie de donner. Mais chez Time Out, on est sympas et partageurs. Alors voici un bar secret qui, nous l’espérons pour son propriétaire, ne le restera plus très longtemps.Vous êtes peut-être déjà passé devant

  1. 46 rue du Faubourg du Temple, 11e
Plus d'infos

Chez Jeannette

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Jeannette, c’est le nom de l’ancienne patronne de ce bar à qui les actuels propriétaires ont promis de ne pas toucher le décor d’un poil, nom de l’enseigne compris. Grâce à cette lumineuse promesse, Jeannette est passée à la postérité ! Les luminaires des années 1940 couverts de poussière, le papier peint jauni par la cigarette et les banquettes en PVC ont été nettoyés (même si le bar en formica a gardé des traces de verres collés) et les néons rosés et les plafonds

  1. 47 rue du Faubourg Saint-Denis, 10e
  2. Plat principal de 11 à 22 euros
Plus d'infos

Café Charlot

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Café Charlot est l’un des plus beaux zincs du quartier, grâce à sa magnifique devanture de boulangerie à l’ancienne en fer forgé encore intacte, et son ambiance rétro étudiée qui séduit les hispters du Marais prenant le soleil sur sa belle terrasse en angle de rue, juste en face du  marché des Enfants Rouges. A l’intérieur, des banquettes en cuir arrondies très classieuses s’accordent avec un comptoir à l’ancienne, des boiseries et des bouteilles de vin parfaitement

  1. 38 rue de Bretagne, 3e
Plus d'infos

La Maroquinerie

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La Maroquinerie est l'une des meilleures salles de concerts de Paris. L'acoustique de qualité et la conformation en amphithéâtre d'une salle de 500 personnes, pas plus, contribuent à l'intimité des lieux et offrent aux artistes l’occasion de se rapprocher d’un public parisien souvent distant. On s’en souvient, des concerts à la Maroq' : on a sauté partout, chanté, et senti un petit frisson d’émotion face à des chanteurs et des musiciens qui donnent tout. Et quels artistes !

  1. 23 rue Boyer, 20e
Plus d'infos

Les Niçois

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le problème avec Les Niçois, c’est que tout est tellement fantastique sur le papier, que la réalité défrise peut-être un peu. En même temps, c’est comme si on avait mis une dizaine de jetons dans un juke-box à faire fantasmer les Parisiens. Terrain de pétanque planqué au sous-sol, carte qui chante la cuisine du Sud, fontaine à Pastis, verrière, accueil chaleureux, accents au bon goût de soleil… Alors, tous les ingrédients sont là, rassurez-vous. Mais aux magazines qui

  1. 7 rue Lacharrière, 11e
Plus d'infos

Le Pavillon du Lac

  • Note: 5/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Quel cadre ! Et quelle assiette ! Le Pavillon du Lac, planté au milieu des Buttes Chaumont, a ouvert en 1868 comme les cinq autres pavillons du parc. Restauré en 2010 après dix ans d'oubli, il a été transformé en restaurant de haute volée tenu par le chef Fabien Borge, qui vaut le coup de fourchette. Par un beau dimanche ensoleillé, réservez une de ces belles tables en terrasse, devant le pavillon ou dans son jardin à gauche. L’hiver, vous aurez le choix entre la grande salle

  1. Parc des Buttes Chaumont, 19e
Make reservation

Le Mange Disc

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète. Avec le Marché aux Puces, vous avez désormais une seconde raison de vous déplacer jusqu’à Montreuil : un délicieux bar de quartier s’y est ouvert fin 2011. On s’y rend pour profiter de la terrasse au soleil, mais surtout pour l’ambiance rock’n’roll désuète et charmante, digne du revival rockab’ des années 1980. Sur le comptoir, un pick-up diffuse du doo-wop,

  1. 50 rue de Romainville, 93100
Plus d'infos

En Vrac

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Dans un décor néo-nature du plus bel effet, quelques tables font face à un comptoir massif sur fond de cuves en inox emplies de délicieux breuvages. Arbois le Guinguet, Côtes-du-Rhône domaine Gramenon, vins du domaine Rochebin. La liste est exhaustive et de qualité. Ici, on remplit sa bouteille à l'une de ces fontaines de jouvence. Malin et pas cher : entre 3 et 4 euros le verre de vin en vrac, 10,50 euros le demi et 14 euros le litre.On y boit bien, et côté cuisine, on est servis :

  1. 2 rue de l'Olive, 18e
Plus d'infos

Coltrane

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ne pensez pas trouver un club de jazz derrière cette nouvelle adresse du Marais. Le Coltrane est en fait un bar trendy qui mise sur un éclectisme musical démocratique et sur sa terrasse, plantée au pied d’une fontaine Wallace dans une étroite rue piétonne pavée. Un spot des plus agréables qui a des airs de place de village, et promet des apéros ensoleillés, surtout quand on sait que le patron a décidé d’ouvrir prochainement les grandes baies vitrées de ce lieu orienté plein

  1. 38 rue Notre-Dame de Nazareth, 3e
  2. Cocktails à 10 €
Plus d'infos

A Jean Nicot

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Ce petit bar-tabac coincé entre les boutiques de luxe clinquantes de la rue Saint-Honoré détonne dans son cadre à l’ancienne, où rien n’a bougé depuis son ouverture. Dédié à Jean Nicot – l'ambassadeur de France au Portugal qui ramena le tabac (dit « l'herbe à Nicot ») en France au XVe siècle –, il a conservé ses murs patinés de nicotine, ses néons Belle Epoque en forme d'ellipses, son zinc en cuivre et des strapontins en bois sauvés d’un cinéma de province en

  1. 173 rue Saint-Honoré, 1er
  2. 10 à 13 euros les plats, 3,5 euros le demi
Plus d'infos

Le 11ème Domaine

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici un bar qui pourrait être surnommé le « Roi de la planche », tant ses planches de fromage et de charcuterie s’imposent parmi les meilleures de Paris. Fromages de toutes les couleurs, rouge, vert ou bleu, trônent au milieu de coppa et de rosette à tomber. Mais ce n’est pas seulement pour sa gastronomie, certes délicieuse, que l’on se rue au 11ème Domaine, mais bien pour ses vins et son ambiance. Ici, le sympathique patron Elie et ses serveuses vous conseilleront parmi un

  1. 14 rue des Trois Bornes, 11e
Plus d'infos

La Belette qui tète

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

La Belette qui tète a changé de terrier ! Les aficionados de ce bar d'habitués perdu dans les profondeurs du 13e, qui avait tristement célébré sa fermeture l'année dernière, retrouvent leur belette préférée boulevard d'Arago. Ce joli petit bar est décoré de centaines de bouteilles colorées de vodkas arrangées, l'une des spécialités de la maison. Imaginez un peu : 45 rhums macérés avec des fruits (figue, écorce d'orange, banane, framboise…) et 88 vodkas aux arômes

  1. 17 boulevard Arago, 13e
Plus d'infos

Les Cascades

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Le bistrot littéraire Les Cascades est une perle cachée sur les hauteurs de Belleville, sur la charmante petite place Henri Krasucki. Le dada des habitués ce sont les livres, et ici il y en a partout. On en trouve dans une bibliothèque à disposition des habitués, des lectures théâtrales de tous horizons y sont organisées, des ateliers d’écriture et de théâtre, des spectacles de poésie, soirées slam, projection de courts métrages et de documentaires... Les Cascades, c'est aussi

  1. 82 rue des Cascades, 20e
  2. Bières à 2,10 euros, verre de vin entre 2,40...
Plus d'infos

La Rallonge

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Après la fameuse Table d'Eugène, le chef Geoffroy Maillard récidive dans la même rue, avec une annexe en forme de bar à tapas.Une fois devant, ne prenez pas peur du monde qui fourmille à l'intérieur. A la Rallonge, on ne réserve pas et on attend patiemment son tour, en admirant la décoration à la fois brute et soignée : tables et tabourets tout en hauteur, carreaux de ciment et long bar au coin duquel vos papilles risquent de prendre un sérieux coup de chaud. Il faut dire

  1. 16 rue Eugène Sue, 18e
Plus d'infos

Le Little

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Little est un nouveau bar situé à deux pas de la place de République, carrefour parisien stratégique qui manquait justement d'un lieu convivial boboïsant pour se retrouver entre amis à l'heure de l'apéro. Sans surprise, ce bar à la parisienne est à peine plus grand qu'une cabine téléphonique, mais sous ses hauts plafonds sculptés on apprécie ses volumes, et sa déco chiadée – mais pas trop – très chaleureuse grâce à l'omniprésence du bois et à des murs patinés qui lui

  1. 4 avenue de la République, 11e
Plus d'infos

Racines

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Dans le plus ancien passage historique de Paris donnant sur les Grands Boulevards, derrière une façade à l’ancienne de marchand de vins avec de belles bouteilles alignées, Racines a perpétué la tradition à la gloire de Bacchus dans ce petit restaurant, un joyau gastronomique que l’on aimerait garder pour soi.  A l’intérieur, la décoration d’époque est charmante, avec un carrelage en mosaïque colorée, des miroirs, des tables et des chaises de bistrot en bois… Une vingtaine

  1. 8 passage des Panoramas, 2e
  2. Plats entre 19 et 32 euros
Plus d'infos

Terrasse de l'Opéra

  • notre sélection

L'Opéra Restaurant monte pour la seconde fois une terrasse sur le grand parvis derrière le monument. Cette vaste terrasse de 1 500 m2 dans l'enceinte de l'Opéra Garnier est découpée en cinq îlots intimistes éclairés, sonorisés et si besoin chauffés, pour ne pas être vus de la rue tout en profitant du cadre, le must pour les happy fews qui peuvent s'y payer un verre. De simples chaises rouges sur un gazon artificiel, des canapés lounge et tables basses de l'autre, des banquettes

  1. Place Jacques Rouché, 9e
  2. 15 € le coctkail
Plus d'infos

Les Tontons bringueurs

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Au-delà du jeu de mots facile, une constante chez les petits commerçants et restaurateurs, les Tontons bringueurs ont souhaité dans les faits rendre hommage au cinéma français gouailleur et à la bringue. Sans surprise, les murs sont tapissés de citations signées Michel Audiard ou Jean Carmet, comme « boire ou conduire, il faut choisir… mais on va quand même pas rentrer à pied », tandis qu'au fond de la salle un écran projette des films (sans le son) des années 1950 et 1960

  1. 1 rue Boyer, 20e
Plus d'infos

Le Christ Inn's Bistrot (ex-Cochon à l'Oreille)

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Le Christ Inn's Bistrot ne vous dit sûrement rien, en revanche le Cochon à l’Oreille (l'ancienne enseigne) était une institution dans le quartier depuis des lustres. Imaginez un peu : ce bar depuis 1890 servait un p'tit ballon aux bouchers des Halles au siècle dernier. Ce minuscule bistrot, malgré son changement de nom, continue de résister à la modernité des enseignes agressives du quartier. Son patron sympathique et sa grande barbe blanche vous accueillent avec chaleur, et l'on peut

  1. 15 rue Montmartre, 1er
Plus d'infos

Chair de Poule

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.Le Chair de Poule est un café-restaurant qui ne sert pas que du poulet, malgré son nom. Au contraire, ici on fusionne toutes sortes d’ingrédients nobles et exotiques dans des tapas de luxe, et on vous concocte des cocktails électriques pour vous faire frissonner. Le principe est très convivial : on commande plusieurs tapas que l’on partage entre amis. Ainsi, on peut

  1. 141 rue Saint-Maur, 11e
  2. Tapas entre 3,50 et 8 euros, cocktails à 5...
Plus d'infos

Ito

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Voilà un petit japonais qui fait dans la dentelle. Le lieu est grand comme un mouchoir de poche, joli comme un origami, tout habillé de bois, de photos de cinéma et d’imprimés délicats. On vient s’y asseoir comme dans un izakaya, ces bars japonais où l’on picore de petits plats en buvant un verre quand vient la fin de la journée.A la carte, une dizaine de recettes qui changent tous les mois et que l’on commande par trois (19 euros), quatre (25 euros) ou dix (65 euros). Des tapas

  1. 2 rue Pierre Fontaine, 9e
Plus d'infos

Le Zelda

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce micro-bar caché entre Belleville et le canal Saint-Martin n'est pas beaucoup plus large qu'un couloir. C'est justement l'un de ses atouts – pour vivre heureux, vivons cachés – car dans cet antre intimiste, on ne se bouscule pas au comptoir (sauf le week-end) et l'ambiance reste zen grâce à de jolies lumières tamisées et un fond musical bien choisi et varié. Bref, on s'y sent comme dans son deuxième salon, sauf qu’ici les cocktails sont meilleurs que ceux de bibi. Matthias

  1. 6 rue Bichat, 10e
Plus d'infos

Z'indems Café

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Juché au sommet de la rue de Bagnolet, le Z’indems Café est une petite perle : un bar de quartier à la fois bobo et authentique. Plein d’animations, il vaut le détour malgré son éloignement du centre. L’intérieur art déco du bar est conservé, et si les murs portent les témoignages des décennies passées,  le lieu n’a pas dépéri. Au contraire ! Il s’est bonifié comme un bon vin. Des jeunes, des vieux, des habitués s’accoudent au bar ou s’installent à des tables

  1. 144 rue de Bagnolet, 20e
Plus d'infos

Café du Petit Palais

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Pour accéder à cet inattendu jardin tropical au cœur du Petit Palais, il faut d'abord prendre un billet entrée gratuite donnant accès à la collection permanente – ce qui peut vous inciter à la visiter par la même occasion – puis traverser la première aile du bâtiment pour y accéder. Vous découvrirez un ravissant jardin avec bassin d'eau, palmiers et herbes folles encerclé des arcades intérieures du Petit Palais. Quelques petites tables rondes en mosaïques posées là invitent

  1. Avenue Winston Churchill, 8e
Plus d'infos

L'Orillon Bar

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Les ingrédients de la recette du succès de ce petit bar planqué derrière le boulevard de Belleville ? Une sélection de beaux produits, côté bar comme côté cuisine : des bières classiques et abordables (2,50 euros le demi) qui escortent la découverte du mois (environ 5 euros la bouteille), une jolie sélection de vins (à partir de 2,20 euros le verre), des cocktails (7 euros). Et pour la consistance : des planches de charcuterie et de fromage, sans bavures, bien garnies et d’un

  1. 35 rue de l’Orillon, 11e
Plus d'infos

Djoon

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Le Djoon est un resto-club qui semble débarqué de la Grosse Pomme : immense loft sur deux étages, baie vitrée donnant sur le quai de la Gare près de la BnF, décor sophistiqué, bar à cocktails trendy et canapés lounge : ici la place ne manque pas. Les spécialités de la maison ? Les beats groovy (funk, hip-hop, soul), house et deep house, et un mélange des deux : funky-house, nu soul. Les soirées Motown Party, My Grooves sont particulièrement populaires. Des DJs de Détroit,

  1. 22 boulevard Vincent Auriol, 13e
Plus d'infos

L'Etoile Manquante

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Ce bar du Marais offre des tables très agréables en terrasse à l’angle de deux rues presque piétonnes et à la vue dégagée. La clientèle n’est pas spécialement gay, mais assez branchée. Cet ancien rade de quartier a mixé son style rétro avec des items futuristes comme une voûte stellaire, des lampes scintillantes et des toiles d’artistes intéressantes. C’est surtout l’installation dans les toilettes qui fait le buzz : un petit train électrique circule entre les

  1. 34 rue Vieille du Temple, 4e
Plus d'infos

French Flair

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Ce soir, vous avez envie de voir le match PSG-Barcelone dans un bar. Mais vous avez peur de vous retrouver coincé entre deux cols blancs, pile-poil dans l'angle mort du téléviseur écran plat, derrière le poteau qui trône au milieu d'un pub sans âme où un serveur gauche vous a servi une mauvaise bière trop chère. Au French Flair, vous ne trouverez pas forcément une place assise, sauf si vous arrivez tôt, mais vous bénéficierez au moins d'une bonne pinte (Chouffe, Kilkenny,

  1. 75 boulevard de Clichy, 9e
Plus d'infos

The Green Goose

  • Note: 3/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection
  1. 19 rue des Boulets, 11e
Plus d'infos

Café de la Paix

  • Note: 5/5
  • prix: 4/4
  • notre sélection

Vous aimez passer des heures à observer les détails d'un décor incroyable ? Arrêtez-vous au Café de la Paix, une pièce maîtresse du quartier de l’Opéra imaginée par Napoléon III. Ouvert depuis 1862, son architecture est grandiose, à l’apogée du style Second Empire : colonnades en marbre, plafonds immenses en stuc couverts de fresques, lustres gigantesques, marbre, moulures et dorures à l’excès. L’endroit vaut décidément le coup d’œil. Emile Zola, Oscar Wilde, Guy de

  1. 12 boulevard des Capucines, 9e
Make reservation

Flèche d'Or

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

A la Flèche d'Or, on fait la fête au dessus des rails, dans le cadre tout en verre et fer forgé magnifiquement bien conservé de cette ancienne gare de Charonne, construite en 1867. Le lieu doit d'ailleurs son nom au train La Flèche d'Or qui reliait Paris à Londres dès 1926 et qui passait par là. Dans les années 1990, d'anciens étudiants des Beaux-Arts décident de le transformer en café-concert. Menacée par des voisins à l'oreille sensible, la Flèche d'Or a connu un avenir

  1. 102 bis rue de Bagnolet, 20e
Plus d'infos

Le Clin's 20

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Rares sont les Parisiens qui peuvent se vanter de connaître la rue Pixérécourt, qui relie pourtant les stars du quartier, la rue de Belleville et la rue de Ménilmontant ; ceux-là vous diront d’ailleurs qu’à part pour goûter au meilleur kébab du 20earrondissement, mieux vaut éviter d’y traîner seul le soir. Et pourtant, le Clin’s 20, petit bar rose bonbon situé juste en face des barres de logements tout gris, pourrait amener le plus froussard des Parigots à tenter

  1. 49 rue Pixérécourt, 20e
Plus d'infos

Tierra del Fuego

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Tierra del Fuego (« la terre de feu ») est le petit bout de terre à la pointe du Chili et en face de l'Antarctique où se trouve Ushuaïa. A Paris, c’est un restaurant-bar à vins chilien caché dans la rue Sainte-Marthe, une petite merveille. Gonzalo le patron est chilien bien sûr, et propose une cuisine délicieuse de chez lui, mais aussi de Colombie, pour vous faire voyager par les papilles. En entrée, testez le savoureux ceviche con arepas (cabillaud mariné au citron avec une

  1. 4-6 rue Sainte-Marthe, 10e
Plus d'infos

L'Ecole Buissonnière

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Sans conteste l’un des bars les plus sympathiques de la gare de l’Est. Rock à papa en fond sonore, mobilier en bois et banquette en cuir : L’Ecole Buissonnière sonne comme un havre de paix cosy à deux pas du canal Saint-Martin. Dans ce décor de bric-à-brac, au milieu des habitués venus siffler leur demi en rentrant chez eux, on se croirait presque dans son salon. Happy-hour généreux, déco vintage et produits frais, ce coin de Xe vaut assurément le détour. Derrière le zinc

  1. 8 rue Pierre Dupont, 10e
  2. Prix d'un demi : 2,50 euros
Plus d'infos

The Cork & Cavan

  • Note: 3/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Qu’il semble loin le temps où, assis sur le bord du canal Saint-Martin, nous sirotions des verres (en plastique) de rosé (qui pique), tout en profitant des derniers rayons du soleil. C’est sur ces mêmes bords des quais que se trouve The Cork and Cavan. Et si l’été, on vient y chiper des bières à emporter (la bière, c’est quand même mieux frais), l’hiver, il semble tout indiqué pour venir s’y réchauffer.En jetant un coup d’œil au travers des vitres couvertes de buée,

  1. 70 quai de Jemmapes, 10e
Plus d'infos

L'Olympic Café

  • Note: 5/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Situé au cœur du quartier africain de Château Rouge, l’Olympic Café est un aimant culturel pour les habitués des petits concerts au sous-sol. A l’entrée, un beau et vaste comptoir à l’ancienne, en face, des prospectus de soirées, des tracts militants. L’Olympic est un agitateur de culture qui s’est associé avec le minuscule théâtre dans la même rue, le Lavoir Moderne Parisien pour créer une télé de quartier, et proposer des concerts et pièces de théâtre à petits

  1. 20 rue Léon, 18e
Plus d'infos

Jackets

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Dans ce quartier branché du Haut-Marais (surnommé comme à la new-yorkaise « le Haut-Ma »), les habitués squattent les terrasses bondées de la rue de Bretagne ou les restaurants tendance qui n’en finissent pas de fleurir dans ce coin de la capitale. Et pourtant, passé minuit, l’ambiance retombe comme un soufflet, obligeant les plus motivés à migrer vers Pigalle ou les Grands Boulevards pour écouter un peu de musique. Mais depuis quelques mois, un drôle d’oiseau de nuit s’est

  1. 20 rue de Picardie, 3e
Plus d'infos

Pena del Medio - FERMÉ

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

La Pena del Medio est un nouveau bar à tapas très convivial qui a remplacé le Trois Pièces Cuisine, près de la rue du Poteau. Un vaste comptoir et des tables design colorées ont été aménagés pour partager de petits plaisirs de gastronomie espagnole, revisités et exquis. On vous recommande la spécialité de la maison la morcilla de Burgos et l’assiette de tomates confites aux amandes, basilic et mousse de formage à l’ail, un régal ! Pour combler les grosses faims commandez des

  1. 65 rue du Ruisseau, 18e
  2. Entre 3,50 et 8 euros la tapas
Plus d'infos

Comestibles & Marchand de Vins

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection
  1. 65 rue du Mont-Cenis, 18e
Plus d'infos

La Fontaine d’Henri IV

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Si « Paris vaut bien une messe », ce bistrot vaut bien qu’on s’y arrête. Ca tombe bien, c’est le printemps et la terrasse est de sortie. En haut de la rue des Cascades, tout planqué sur une placette calme et haut perchée, ce petit bar (mais alors sacrément riquiqui) ne paye a priori pas de mine. C’est le genre de petit perchoir tranquille et sans prétention où l’on vient savourer, en début de soirée, un petit verre de vin avec ses copains. Ou seul avec son bouquin si on

  1. 42 rue des Cascades, 20e
Plus d'infos


L’avis des utilisateurs

0 comments