Bars en terrasse : le top 10

Un p'tit verre au vert !

Ca fait du bien de s'échapper un peu de la ville, sans pour autant la quitter. De se retrouver propulsé sur les hauteurs, de se croire dans un jardin ou sur une place de village l'espace d'une soirée. On a l'impression de les pister ces bars en terrasse, comme si chaque montée de température annonçait le début d'une lutte sans merci pour se faire une place au soleil. Et pourtant, il y en a des chouettes terrasses à Paris. La preuve par 10.

Bars

Le Bistrot des Dames

Le Bistrot des Dames est un repaire connu des habitués du quartier, dans cette rue des Dames animée. Si l’intérieur est accueillant, avec son joli comptoir à l’ancienne, sa déco rétro agrémentée d’affiches de réclames d’un autre temps, le Bistrot des Dames est connu pour son petit paradis de jardin, un havre de verdure secret. Ce restaurant bar à vin n’est malheureusement pas ouvert l’après-midi, en revanche le soir et le week-end, c’est l’endroit rêvé pour emmener tous vos amis qui affirment que Paris n’est que bitume et pollution et pour profiter d’un dimanche matin ensoleillé dans la verdure. Une vaste carte des vins vous laissera hésiter entre plusieurs bons crus, demandez conseil si vous ne savez lequel choisir. Pour les petites faims, on peut opter pour une belle salade (dans les 15 euros). Pour les grosses faims, les entrées (carpaccio de canard délicieux, artichauts et mozzarella di buffala) et les plats sont tout aussi recommandables. La carte propose un grand choix de poissons (le pavé de thon saisi à la sauce balsamique vaut le détour), pour finir avec un excellent dessert (sorbet de poire au cognac, crème brûlée au gingembre…). Le personnel est souvent débordé mais très sympathique. Un sans faute pour ce bar-restaurant qui se trouve au pied d’un hôtel pour jeunes touristes. Si le restaurant n'est ouvert qu'aux heures des repas, on peut profiter du jardin pour prendre un verre tous les après-midis.

La note de Time Out
  • 5 sur 5 étoiles
Les utilisateurs disent
  • 2 sur 5 étoiles
En savoir plus
Bars

La Sardine

Sur la petite place Sainte-Marthe près de Belleville, c’est un peu la campagne à la ville sans le bruit des voitures. Le bar-restaurant La Sardine profite de ce cadre exceptionnel pour étendre sa terrasse, tout comme son voisin le Sainte-Marthe. L’ambiance populaire qui régnait ici à l’époque du bar le Panier a été remplacée par une atmosphère nettement plus bobo, un peu trop peut-être vu l’envolée des prix des consommations et des plats. Mais qu’importe, on profite du cadre pour boire des verres au soleil dans le calme, et on s’offre un plat à la carte, qui sera bon et assez copieux. On y grignote aussi des tapas pas très chers et assez bons, d'inspiration espagnole et italienne. Vous aurez le choix entre les carottes au cumin (3 euros), la tortilla et sa petite salade (5 euros), des poivrons marinés, du chorizo ibérique, de la mozzarella burrata des Pouilles, de jambon serrano, du lomo iberico... L'assortiment à 12,5 euros est un peu juste, préférez prendre des portions séparées plus avantageuses ou des planches de fromages et charcuterie. Parmi les desserts, la crème libanaise à la fleur d'oranger est délicieuse. Pensez à réserver une table en terrasse vu l’affluence.

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
Les utilisateurs disent
  • 3 sur 5 étoiles
En savoir plus
Bars

Au Fond du Jardin

Le journaliste de Time Out Paris est un être entièrement dévoué à ses lecteurs. Tapi dans la torpeur de ce grand safari urbain qu'est Paris, il guette les bons plans, prêt à tout pour les débusquer, quitte à mettre en péril sa vie privée, sa ligne ou la bonne marche de ses neurones. Pourtant, parfois, il lui arrive d'hésiter. Parce qu'il y a des adresses un peu confidentielles que ce bougre aimerait garder jalousement pour lui et ses vaillants collègues de travail. Au Fond du Jardin est l'exemple type de ce genre de dilemme intérieur.Mais finalement, on s'est dit qu'il était temps de vous parler de ce petit bar et de son incroyable terrasse. Vous allez en effet pouvoir prendre place dans ce grand jardin parsemé de tables chinées, de canapés récupérés, de fauteuils brocantés pour profiter du soleil et du petit goût d'ailleurs qui règne ici. Vous viendrez peut-être le matin déguster un café, le midi pour déjeuner, ou plus tard pour manger un bout et boire une pinte pas trop chère (5 euros toute la soirée) en tirant le cochonnet. Pour le moment, le lieu se rode gentiment (il est ouvert depuis quelques semaines). Vous ne serez peut-être pas à l'abri de quelques cafouillages dans la prise de commande ou au niveau du service. Mais les tarifs raisonnables, la bonne humeur et la gentillesse des gérants, sans oublier le cadre on ne peut plus dépaysant devraient vous faire tout oublier.Et ne pleurez pas en pensant à la fin de l’été indien. Pour mettre le cap sur la saison froide sans t

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
Les utilisateurs disent
  • 1 sur 5 étoiles
En savoir plus
Bars

Le Perchoir (bar)

Le tout Paris en parle, et pourtant, rares sont les élus à avoir goûté au charme du Perchoir, ce nouveau bar démentiel à Ménilmontant ouvert sur un large rooftop avec vue panoramique à 360° sur la capitale. Découvrir un tel endroit, ça se mérite, et comme tout nouveau lieu parisien victime de son succès, le monde se bouscule au portillon alors que les places sont limitées. Même si le Perchoir joue sur le bouche à oreille pour lancer son bar façon « speakeasy » (soit pseudo-clandestin). Cette dernière tendance parisienne consiste à ouvrir un lieu caché de la rue et connu des seuls initiés, comme au temps de la prohibition de l'alcool dans les années 1950 à New York – alors que tout est parfaitement légal, bien entendu. Depuis la rue, son entrée est insignifiante (si ce n'est la queue qui s'allonge d'heure en heure) tout comme la cour intérieure glauque où vous trouverez un ascenseur qui vous fera grimper au 7e étage, ou plutôt au 7e ciel. Car même si vous êtes préparés à une vue spectaculaire, vous serez émerveillés par la découverte de ce vaste toit lumineux aménagé d'un joli bar, de canapés confortables avec des coussins dépareillés, de grandes tablées conviviales, de chaises disparates et de petits coins tranquilles, parfaits pour prendre un verre, papoter, profiter du soleil et du grand air des cimes urbaines. Cà et là, des plantes folles et des herbes aromatiques sont plantées dans des pots autour des banquettes ou suspendus à la rampe du toit. Rien ne manque à cette déco

La note de Time Out
  • 5 sur 5 étoiles
Les utilisateurs disent
  • 2 sur 5 étoiles
En savoir plus

Le Pavillon du Lac

Quel cadre ! Et quelle assiette ! Le Pavillon du Lac, planté au milieu des Buttes Chaumont, a ouvert en 1868 comme les cinq autres pavillons du parc. Restauré en 2010 après dix ans d'oubli, il a été transformé en restaurant de haute volée tenu par le chef Fabien Borge, qui vaut le coup de fourchette. Par un beau dimanche ensoleillé, réservez une de ces belles tables en terrasse, devant le pavillon ou dans son jardin à gauche. L’hiver, vous aurez le choix entre la grande salle cosy et élégante en bas ou celle à l’étage tout aussi confortable, sous une grande et jolie verrière. Dans les deux cas, vous trouverez l’écrin de verdure qui vous entoure très apaisant. L’assiette est une ode à la séduction pour votre palais, une composition culinaire esthétique aux ingrédients de prime fraîcheur. La soupe froide de petit pois délicatement parfumée à la menthe poivrée est servie avec une gambas juste saisie, tandis que la burratina fondante aux truffes est accompagnée de tomates noires de Crimée à l’huile d’herbe. Un délice estival qui n’est qu'une mise en bouche. La suite est tout aussi convaincante : le pavé de bœuf Angus, une viande importée d’Irlande parmi les plus réputées du monde, est tendre et cuit à la perfection, servi avec pommes grenailles fumées et une poêlées de girolles, quelle belle idée. Le filet de barbue poêlé a lui aussi du répondant, avec ses artichauts à la barigoule et ses gnocchis al dente. Si vous pensez vous arrêter là, vous faites une grave erreur. Gardez de

La note de Time Out
  • 5 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

L'Ebouillanté

Assis sur cette terrasse qui accueille tables et chaises de couleurs vives, on se croirait presque au cœur d’une petite ville de Province. Pourtant, à côté de cette placette étonnamment calme, coulent la Seine et se dressent les bars animés du Marais. Il y a quarante ans, le lieu était l’atelier de Gali, artiste cosmopolite qui invitait déjà amis, peintres et galeristes à prendre le thé sur les pavés du dehors. C’est eux qui le persuadèrent alors d’ouvrir son salon de thé, en bonne et due forme. A la carte, vinrent s’inscrire plusieurs plats exotiques dont le peintre avait récupéré les recettes lors de voyages. Comme la brique tunisienne, une petite crêpe toute fine et croustillante garnie de fromage, de viande ou de légumes. Un plat que l’on peut encore déguster aujourd’hui. Car si l’on imagine mal ce genre de café alternatif voir le jour par les temps qui courent (bureaucratie locale oblige), l’Ebouillanté a réussi à survivre. Gali s’est enfui pour couler des jours heureux à la campagne, mais il a confié sa belle affaire à Roberto Terragni et Geraldine Campbell. Ces dignes successeurs ont conservé l’esprit bohème des lieux ainsi que la cuisine colorée et souvent végétarienne. Des expositions sont encore organisées régulièrement à l’étage du vieux studio, et chaque année l’Ebouillanté organise son prix de la Peinture. Notez que le menu du déjeuner qui change tous les jours (vous y trouverez de délicieux petits plats comme cette belle soupe de potiron ou ce sandre poché au j

La note de Time Out
  • 3 sur 5 étoiles
Les utilisateurs disent
  • 4 sur 5 étoiles
En savoir plus
Bars

O’ Paris

Ô Paris, c'est beau Paris ! Pourrait-on dire depuis la terrasse de ce bar (anciennement la Mer à Boire) qui domine toute la ville. D'un seul coup d'œil on embrasse la cité du regard, la tour Eiffel à l'horizon. Préservé du stress de la fourmilière humaine qui s’agite à ses pieds, ce bar étale sa terrasse sur une placette pavée et arborée. On profite du soleil et du calme sans le bruit des voitures. Au milieu des vieux qui feuillettent le journal, et des enfants du quartier qui courent autour, on s’y sent bien. Les journées froides d’hiver, on se réfugie à l’intérieur, assez vaste et chaleureux. Des livres et des BD sont là pour accompagner les dimanches après-midis pluvieux. Le café (2 euros) est ici servi avec du sucre roux à l’ancienne et du sirop de noix de macadamia, délicieux. Les habitués viennent volontiers casser la graine simplement avec des tartines chaudes, des planches de charcuterie/fromage, et des plats de cuisine française classique délicieux (tartare de saumon, magret de canard...). On regrette que les prix soient un peu plus élevés depuis la reprise de l'endroit, surtout pour les portions servies, mais on est tellement bien que la différence est acceptable.••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••Pour découvrir d'autres bars référencés par Time Out Paris cliquez ici.•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

La note de Time Out
  • 5 sur 5 étoiles
Les utilisateurs disent
  • 3 sur 5 étoiles
En savoir plus
Bars

La Javelle, Guinguette Effervescente

A deux pas du parc André Citroën, une guinguette s’est installée. L’étonnement s’empare de nous. Il faut dire qu’il n’est pas si banal de voir autant de vie dans un lieu habituellement peu bouillonnant. Le quai de Javel est d’ordinaire plutôt noirci par les gravats et la poussière que par la foule.Mais depuis quelques mois, voici que les transats se sont fait une place au bord du quai et qu’une scène de danse a miraculeusement élu domicile sur le bitume. Quelques guirlandes lumineuses, d’excellents food-trucks (parmi lesquels Bien-Fait, dont on vous reparlera), un joyeux bar et de grandes tables en bois. Une sorte de place de village en plein désert parisien. Une effervescence bien nécessaire pour réveiller un dynamisme local en perdition. Le programme est d’ailleurs particulièrement chargé, alternant sans souffler cours de yoga, bal musette (le lundi soir), concerts et spectacles.Malgré tout ça, la guinguette n’oublie pas de sustenter son public et elle le fait plutôt bien : deux food-trucks sont présents chaque soir, proposant cuisine indienne, burgers, bistronomie, etc. Le bar, lui, joue à l’original en proposant des bières parisiennes et en dévoilant sans complexe sa passion pour le Picon, qu’il est peu fréquent de trouver en tête d’affiche dans les établissements de la capitale. Si les prix font un peu grimacer (7 à 8 euros la pinte de bière), n’en déplaise à votre bonne humeur, c'est qu'on avait vite oublié la proximité des beaux quartiers, 16e en tête.

La note de Time Out
  • 3 sur 5 étoiles
Les utilisateurs disent
  • 5 sur 5 étoiles
En savoir plus
Bars

Les Triplettes

Quand on dit « Triplettes de Belleville », on pense au film d’animation de Sylvain Chomet qui met en scène une grand-mère à la recherche de son petit-fils kidnappé, aidée par trois chanteuses de cabaret. Mais depuis l’été 2014, les Parisiens ont plutôt en tête ce troquet branché, collé à la Cantine. Voilà maintenant plusieurs mois que la marmaille du 20e arrondissement s’engouffre tous les jours de la semaine dans ce lieu vivant et plein de charme. Qui justifie désormais son nom par trois atouts. D'abord son cadre agréable, dans l’air du temps : miroirs aux murs, briques rouges, mobilier chiné, grosses ampoules au plafond, babyfoot en libre accès et grande terrasse chauffée. Ensuite, sa carte. Au programme, boissons aux tarifs largement abordables (coupe de champagne et cocktail à 5 euros, pinte à 4,50 euros de 17 à 21h, verre de vin entre 3,50 et 5 euros), et cuisine fine et créative avec une ardoise qui change tous les jours (ce soir-là on teste le ceviche de bar aux mûres, à tomber). Plus accessible, le menu permanent propose un fish & chips et un burger à 12 euros, et des tacos à 9 euros. Niveau bande-son, ça varie entre hip-hop, soul ou funk, et ça vire vers la house quand les températures montent. Aux commandes ? Les serveurs et barmen, qui sont d’ailleurs la troisième source du succès de l’établissement : beaux, agréables, et pas contre un échange de numéros. Banco !

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
En savoir plus
Restaurants

Café Suédois

Le Café Suédois est partie intégrante de l'Institut culturel suédois niché dans l'Hôtel de Marle, un magnifique hôtel particulier du Marais construit entre le XVe et le XVIIIe siècle. Sa jolie cour pavée est un havre de paix pour bouquiner l’après-midi, par beau temps, ainsi que le jardin de l'institut, accessible gratuitement et assez vaste pour se sentir au calme, au milieu des initiés qui connaissent l'endroit. Les jours de pluie et de froid, on entre dans le joli café installé dans une aile de la bâtisse. Ici on mange et on boit comme chez Ikea, mais en mieux. Le pain est préparé avant l’ouverture tous les matins avec du sirop de fleurs de sureau maison, fabriqué sur place par une équipe passionnée de pâtisseries suédoises, tout comme les gourmandises très appétissantes. Délicatement présentées sur des coupelles, en fonction des fruits et légumes de saison. Pour le déjeuner, quelques sandwichs sont proposés à la carte, dont un au saumon mariné, succulent. Gâteau aux carottes, brioche à la cannelle, tarte aux airelles sont les plus populaires, ainsi que la soupe du jour en hiver. Cette dernière est un peu chère (6 euros le petit bol), les sandwichs et les gâteaux sont à prix correct, mais tout est archi-frais et délicieux. On regrette que le Café Suédois ferme à 18h, excepté le mardi où il joue les prolongations jusqu'à 21h, suivant les horaires de l'Institut Culturel. Pour découvrir tous les parcs et jardins du Marais, cliquez ici. 

La note de Time Out
  • 4 sur 5 étoiles
En savoir plus
+ de bars en terrasse

Continuer avec...

Les 100 meilleurs bars

Time Out a sélectionné les 100 meilleurs bars de Paris, séparés en 10 catégories : bars à bière, bars à vins, bars à manger, bars à cocktails, bar à musique, bars de nuit, cafés, bars ludiques, bars en terrasse, et bars pas chers.

En savoir plus

Les 100 meilleurs restos

Des cantines simples et gourmandes jusqu'aux repaires des chefs les plus talentueux, en passant aussi par les cafés, les sandwichs, les tables italiennes, asiatiques ou marines : voici nos 100 restaurants préférés. 

En savoir plus

Commentaires

1 comments
jeff
jeff

c'est n'importe quoi..je trouve..pour moi la plus belle terasse avec bar et barbecue c'est au cafe oz dans la gare rer de denfer rochereau..faudrais aller faire un tour les gars