Les sorties ciné de la semaine

Les films à voir (ou pas) en salles le 11 décembre 2013

0

Comments

Add +
  • A Touch of Sin

    de Jia Zhangke, avec Wu Jiang, Wang Baoqiang et Zhao Tao

    Prix du scénario au dernier Festival de Cannes, ‘A Touch of Sin’ suit quatre itinéraires de révolte au sein de la Chine contemporaine. Agressif et jouissif, le film marque un tournant dans l’œuvre du réalisateur Jia Zhangke, qui s’y affirme comme l’un des plus grands cinéastes politiques d’aujourd’hui. Très certainement le meilleur film de la semaine, et l'un des plus habilement subversifs de l'année.

    Lire la critique complète

    A Touch of Sin
  • Le Hobbit 2

    'La Désolation de Smaug' de Peter Jackson, avec Martin Freeman, Benedict Cumberbatch et Richard Armitage

    Deuxième volet de la seconde trilogie de Peter Jackson consacrée à l'œuvre de Tolkien, cette 'Désolation de Smaug' reprend les éléments désormais traditionnels de la franchise. Des elfes, des orques, et de petits bonhommes aux pieds poilus : le cocktail est connu, mais paraît ici plus réussi que dans le premier film consacré aux aventures de Bilbo Sacquet. Avec, en prime, l'omniprésent Benedict Cumberbatch, révélé par la série 'Sherlock', en dragon de synthèse.

    Voir les séances

    Le Hobbit 2
  • The Lunchbox

    de Ritesh Batra, avec Irrfan Khan, Nimrat Kaur et Nawazuddin Siddiqui

    Récit poétique, mélancolique et tendre d’une relation à distance débutant sur une erreur, ce film indien suit les échanges de Saajan, comptable veuf, et d'Ila, femme au foyer délaissée, qui s’ouvrent l’un à l’autre via des échanges de lettres, laissées jour après jour dans une lunchbox. Une histoire simple, qui pourrait tourner en rond si le film ne se montrait étonnamment inventif, drôle et touchant.

    Lire la critique complète

    The Lunchbox
  • 100% Cachemire

    de et avec Valérie Lemercier, Gilles Lellouche et Marina Foïs

    On a beau aimer Valérie Lemercier, son nouveau film paraît franchement raté. Téléphoné, lourdaud, pas drôle, '100% Cachemire' est sans doute un long métrage qu'on attendait assez, mais qu'il faudra à tout prix éviter cette semaine. Dommage. La faute à un système de production bancal ?

    Lire la critique complète

    100% Cachemire
  • All Is Lost

    de J.C. Chandor, avec Robert Redford

    Plus viril à lui tout seul qu'une armada de super-héros (en dépit de sa discutable teinture de cheveux), Robert Redford navigue en plein océan avec un succès inattendu. Un peu comme si l'affreux 'En solitaire' – sorti récemment sur un thème proche, avec François Cluzet (d'un coup, c'est moins classe, évidemment) – se trouvait mis en scène avec l'épure d'un 'Gravity'. Bien plus qu'un film de maison de retraite, donc : un chavirement inespéré.

    Voir les séances

    All Is Lost
  • Nosferatu le vampire

    de F.W. Murnau, avec Max Schreck et Greta Schroeder

    Librement adapté du ‘Dracula’ de Bram Stoker, ‘Nosferatu’ n’était peut-être pas le tout premier film d’horreur de l’histoire du cinema (cet honneur revient sans doute au ‘Manoir du Diable’ de Georges Méliès), mais ce fut certainement le plus influent : le jeu sur l’ombre et la lumière, le basculement entre beauté et horreur, l’homme menaçant pourchassant une jeune innocente... La plupart des codes du genre furent ainsi inaugurés par Murnau. Un film d'anthologie, presque centenaire, à redécouvrir cette semaine sur grand écran. Slurp !

    Lire la critique complète

    Nosferatu le vampire
  • Je fais le mort

    de Jean-Paul Salomé, avec François Damiens, Géraldine Nakache et Lucien Jean-Baptiste

    Assez naturellement, le Belge François Damiens sait être drôle. Ses caméras cachées, outrancières, avaient ainsi le don de nous rendre parfois hilares, avec un sens peu commun de la répartie provocante. Pourtant, à l'image du récent et vain 'Tip Top' de Serge Bozon, les longs métrages qui le mettent en scène peinent à capter l'acidité de son sens de l'humour. Enfin, remarquons tout de même ici une bonne idée de départ, Damiens interprétant un comédien raté qui accepte de « faire le mort » pour la police lors de reconstitutions de scènes criminelles. Après, un bon pitch suffit-il à faire un bon film ?

    Voir les séances

    Je fais le mort
  • Le Père Frimas

    de Youri Tcherenkov (animation)

    Film d'animation pour les tout petits (3 à 5 ans), 'Le Père Frimas' ressemble à un joli conte de Noël de facture artisanale, où un vieil homme doit veiller à l'enneigement de la forêt face à un vilain démon farceur. Un court métrage de 46 minutes à l'allure poétique qui, au moins, aura le mérite de vous changer des effets spéciaux du 'Hobbit'...

    Voir les séances

    Le Père Frimas
  • Bad Grandpa

    de Jeff Tremaine, avec Johnny Knoxville, Jackson Nicoll et Greg Harris

    Johnny Knoxville, bon gros bourrin sorti de 'Jackass' (sans doute l'une des émissions les plus élégantes de MTV), se retrouve ici grimé en grand-père bien vulgaire, pour une série de caméras cachées manifestement plus débiles les unes que les autres... Au secours !

    Voir les séances

    Bad Grandpa

A Touch of Sin

de Jia Zhangke, avec Wu Jiang, Wang Baoqiang et Zhao Tao

Prix du scénario au dernier Festival de Cannes, ‘A Touch of Sin’ suit quatre itinéraires de révolte au sein de la Chine contemporaine. Agressif et jouissif, le film marque un tournant dans l’œuvre du réalisateur Jia Zhangke, qui s’y affirme comme l’un des plus grands cinéastes politiques d’aujourd’hui. Très certainement le meilleur film de la semaine, et l'un des plus habilement subversifs de l'année.

Lire la critique complète

Voir aussi

Les meilleurs films du moment

'La Jalousie' de Philippe Garrel, 'La Salon de musique' de Satyajit Ray, 'Les Garçons et Guillaume, à table !' de Guillaume Gallienne, 'Inside Llewyn Davis' des frères Coen ou 'La Vénus à la fourrure' de Roman Polanski... Découvrez notre sélection des meilleurs films à voir actuellement en salles.


L’avis des utilisateurs