Concerts : notre sélection

Les meilleurs concerts à venir, choisis par la rédaction.

0

Comments

Add +

Iona Hodgson

John Mayall

  • notre sélection

Une légende du blues. C'est aujourd'hui ce que représente John Mayall, qui se produit au New Morning, salle tout aussi légendaire, pour la tournée de ses 80 ans. Avec son groupe The Bluesbreakers, Mayall a contribué durant les sixties à l'essor du blues en Angleterre et plus largement en Europe, formant des guitaristes qui deviendront plus tard des stars du rock comme Eric Clapton (Cream, Derek And The Dominos), Mick Taylor (The Rolling Stones) ou Peter Green (Fleetwood Mac). On compte aussi parmi les musiciens qui ont joué à ses côté le bassiste Jack Bruce (Cream), le batteur Aynsley Dunbar (Frank Zappa), ou encore le violoniste Don "Sugarcane" Harris (Frank Zappa), vedettes d'une liste encore très longue. Mais son aura de chef de bande ne doit pas faire oublier que John Mayall est lui-même un éminent guitariste et harmoniciste, un magnifique compositeur et un chanteur au timbre particulier, aigu, qui doit davantage à Skip James qu'à Muddy Waters. Travailleur acharné, il a enregistré 65 albums depuis 1964, dont les classiques et immortels 'Blues Breakers with Eric

  1. New Morning 7-9 rue des Petites Ecuries, 10e
  2. Ven avr 18
Réservez

[PIAS] Nites : Chet Faker + San Fermin + East India Youth

  • notre sélection

Le label [Pias] organise une belle soirée avec, encore une fois, le gratin indie du moment. La tête d'affiche, c'est Chet Faker, un Australien barbu et talentueux. Mais son talent ne vient pas de sa barbe ; plutôt de sa musique, une sorte d'électro aussi groovy que magnétique. On l'a découvert avec sa reprise surprenante du titre 'No Diggity' des Blackstreet Boys, prenant un tournant jazz très agréable pour l'oreille. Après le planant EP 'Thinking in Textures' sorti sur Downtown Records, il revient en avril 2014 avec un premier album intitulé 'Built On Glass', dont le titre 'Talk Is Cheap' tourne sur les ondes pour notre plus grand plaisir. Un pur délice. Il partagera la scène de la Maroquinerie avec San Fermin et East India Youth.

  1. La Maroquinerie 23 rue Boyer, 20e
  2. Mer avr 30
Réservez

Jungle

  • notre sélection

Le duo londonien Jungle est entré dans la lumière en 2013 grâce à l’excellent clip de leur titre ‘Platoon’, mettant en scène une fillette de six ans faisant du breakdance mieux que personne. Et pourtant, leur premier talent n’est pas la vidéo, mais plutôt leur musique, une néo-soul torride au parfum newyorkais des années 1970. Ils ont joué la carte de l’anonymat avec expertise, cachant leur véritable identité derrière des photos de presses énigmatiques et une absence d’interviews, jusqu’à maintenant. Raison de plus pour foncer les découvrir au Nouveau Casino en mai.

  1. Nouveau Casino 109 rue Oberkampf, 11e
  2. Mar mai 6
Réservez

Chain & The Gang

  • notre sélection

Mods, twisteurs, rockeurs et garageux de tout poil, réjouissez-vous : après le très bon 'In Cool Blood', LE King of Rock (pas Elvis, l'autre) revient en 2014 avec sa clique nous donner une leçon de bon goût (on vous en parle ici). Ian Svenonius est donc de retour avec Chain & The Gang et un album au titre programmatique : 'Minimum Rock'n'Roll'. Soit douze titres pour danser gaiement autour d'un cadavre presque froid (mais sexy). Nue, dépouillée et subversive, la musique du quatuor de Washington reste volontairement en-deça des grosses prods indé étouffantes pour ne garder que l'âme et l'essence du genre : quatre accords, du style et une sensualité à faire blêmir tes parents. Et puisque les bonnes nouvelles, comme les emmerdes, ont tendance à voler en escadrilles, le groupe sera de passage à la Mécanique Ondulatoire le dimanche 25 mai, histoire de nous rappeler ce qu'est le rock'n'roll. Oh yeah !

  1. La Mécanique Ondulatoire 8 passage Thiéré, 11e
  2. Dim mai 25
Plus d'infos

Flying Lotus + Thundercat

  • notre sélection

Flying Lotus est un producteur d’exception, et le chef de file américain de la bass music. Le neveu d'Alice Coltrane est évidemment branché jazz, mais aussi et surtout hip-hop lo-fi. De ses goûts découle une musique vaporeuse et déstructurée, parfois même à la limite de l'expérimental. Il nous avait éblouis avec son ‘Cosmogramma’ solaire en 2010, puis son 'Until The Quiet Comes' en 2012, qui a inspiré Kahlil Joseph pour son court métrage du même nom. Il partagera la scène du Trianon le 5 juin prochain avec Thundercat. Plus pop que ses confrères de chez Brainfeeder (le label de Flying Lotus), ce dernier a puisé dans ses racines jazz (son père, Ronald Bruner, est un batteur de jazz qui a joué avec les Temptations, Diana Ross ou encore Gladys Knight) pour mêler mélodies pleines de groove et basses plus électroniques.

  1. Trianon 80 boulevard de Rochechouart, 18e
  2. Jeu juin 5
Réservez

L’avis des utilisateurs

0 comments