Les concerts du mois de mai

♪ Chacun fait, fait fait, c'qui lui plaît, plaît plaît... ♫

Ha, le mois de mai... On lui connait son fameux dicton qui nous permet de nous dévêtir, son temps radieux, ses jours fériés à répétition. Et niveau concerts, comment ça s'passe ? Il n'y a qu'à jeter un œil à notre sélection, qui va de Mac DeMarco à Jungle en passant par Shearwater, Badbadnotgood, Chain & The Gang ou encore Sharon Jones. A vos agendas !

Liz Green

Vous en avez marre des nouvelles chanteuses de folk ? Ne jetez pas trop vite Liz Green avec l’eau du bain, car elle n’a pas les tics agaçants de la plupart de ses consœurs. Ses petites mélodies acoustiques, rehaussées par le saxo feulant d’Alabaster de Plume, ressemblent à d’adorables rondes auxquelles on ne résiste pas. Découverte grâce au concours nouveaux talents du festival de Glastonbury, cette Anglaise possède un grain de voix à l’ancienne, qui raconte des histoires touchantes ou atypiques. Même si les chansons de son superbe album ‘O, Devotion !’ rappellent les vieux enregistrements folk des années 1920 ou 30, rien ici n’évoque la nostalgie d’un autre âge. Au contraire, Liz Green invite à retrouver la grâce de la chanson populaire, éternelle, simple, un peu magique. A vous de voir si son charme opère aussi en chair et en os.

En savoir plus
Lundi 5 mai

Damon Albarn - COMPLET

Le leader de Blur Damon Albarn présente son nouveau projet "Another Honest Jon's Chop Up" qui réunit le batteur nigérian Tony Allen, le bassiste des Red Hot Chili Peppers Flea, la chanteuse ivoirienne Fatoumata Diawara, le groupe Hypnotic Brass Ensemble, le producteur de musique électronique Theo Parrish ainsi que d'autres invités surprises. Ce concert mêlera pop, rock, électro, funk et musiques africaines.

En savoir plus
Lundi 5 mai

Shearwater

Fondé par deux membres du groupe Okkervill River, Shearwater s’est imposé en sept albums officiels comme une valeur sûre du rock indépendant made in USA. Depuis le disque 'Rook' paru en 2008, le songwriter Jonathan Meiburg semble d’ailleurs avoir trouvé son rythme de croisière, puisque chaque nouvelle livraison est désormais une vraie réussite, que ce soit 'The Golden Archipelago' (2010) ou le récent et excellent 'Animal Joy' (2012). Plus rock que les précédents, ce dernier est sorti sous le sceau du mythique label indépendant Sub Pop, sorte d’adoubement suprême qui assied un peu plus la réputation de Shearwater. Auteurs d’une pop raffinée, globalement plutôt laidback, les Shearwater ont l’avantage de s’affranchir des clichés habituels du genre indé et de creuser leur sillon sans trop se préoccuper de l’air du temps. En dix ans d’existence, Meiburg et ses acolytes se sont donc admirablement bonifiés, prouvant par là qu’il faut savoir patienter quand on est mélomane ou musicien. Ils seront à la Flèche d'Or début mai pour nous présenter leur dernier album intitulé 'Fellow Travelers', n’est-ce pas formidable ?

En savoir plus
Jusqu'à Mar mai 6

Sharon Jones and the Dap Kings

Les membres du label de funk new-yorkais Desco Records jouent une soul dans la lignée du 'Live At The Apollo'. En utilisant la technique de l'enregistrement analogique, ils visent à recréer le son des morceaux classiques de groove des années 1960 et 1970, mais leur performance fracassante sur scène prouve que ce n'est pas juste une simple démonstration de nostalgie. Sharon Jones a été soignée l'an dernier pour un cancer, obligeant l'annulation de certaines dates des Dap-Kings. Mais le groupe est de retour avec leur nouvel album 'Give the People What They Want', qu'ils joueront en concert le 6 mai à l'Olympia.

En savoir plus
Mardi 6 mai

Jungle

Le duo londonien Jungle est entré dans la lumière en 2013 grâce à l’excellent clip de leur titre ‘Platoon’, mettant en scène une fillette de six ans faisant du breakdance mieux que personne. Et pourtant, leur premier talent n’est pas la vidéo, mais plutôt leur musique, une néo-soul torride au parfum newyorkais des années 1970. Ils ont joué la carte de l’anonymat avec expertise, cachant leur véritable identité derrière des photos de presses énigmatiques et une absence d’interviews, jusqu’à maintenant. Raison de plus pour foncer les découvrir au Nouveau Casino en mai.

En savoir plus
Mardi 6 mai

L'Impératrice

Bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas pu partir pour le premier long week-end du mois de mai : vous pourrez vous rabattre sur un concert muy caliente à la Favela Chic le mardi qui suit. C’est L’Impératrice, groupe signé chez label Cracki Records, qui mettra le feu à cette salle aux allures tropicales. Le quintet parisien compose une musique bourrée de groove, qui croise les chemins du disco, de la pop, du funk et du hip-hop. Ils nous proposeront un live aussi dansant qu’entraînant, à base de synthé et de vocalises délicieusement soul. À ne pas manquer, d’autant plus que c’est gratuit !

En savoir plus
Mardi 6 mai

Jeremiah Jae

Attention, attention : le Chicagoan Jeremiah Jae se ramène à Paris le 8 mai prochain. Et pour ceux qui ne le connaissent toujours pas, ce jeune rappeur a démarré sa carrière dans un groupe avec ses deux frères, tout en travaillant sur des projets solo. Il s'est très vite fait remarquer par Flying Lotus, qui l'a aussitôt signé son label Brainfeeder. Sorti en 2011, son premier album intitulé 'Rappayamatantra' a prouvé qu'il pouvait facilement se ranger parmi les grands, en enchainant les productions lo-fi au débit de paroles dégoulinant, sans négliger d'y insuffler de bons gros beats qui rappellent le Wu-Tang dans ses meilleurs jours, groupe avec lequel il a grandi. Un délice de hip-hop aussi actuel qu'undergound, à ne surtout pas ignorer.

En savoir plus
Jeudi 8 mai

Badbadnotgood

Les jeunes Torontois de Badbadnotgood se sont fait connaître sur Internet en se réappropriant des titres d’artistes hip-hop avant-gardistes comme Odd Future, groupe dans lequel on retrouve le fameux Tyler the Creator. Ce dernier a d’ailleurs lâché sur Twitter une petite dédicace au trio, qu’il a complimenté de « fucking sick » (putain de malade). Ce qui n’est pas tout à fait rien. Et en écoutant leur album ‘BBNG2’, à mi-chemin entre du son 60's à la Miles Davis et du Flying Lotus, on ne peut que confirmer. Ces musiciens ne sont pas seulement des virtuoses, ils ont également un grand sens du groove et de la mélodie, ce qui leur évite de tomber dans le free-jazz abstrait. Qu’on se le dise, c’est de la pure came. Il faut donc foncer sans hésitation à leur concert au Point Ephémère le 13 mai prochain.

En savoir plus
Mardi 13 mai

Fauve

Fauve est un collectif artistique, et comme dans tout collectif qui se respecte on y cultive l’anonymat et un certain goût pour l’indépendance, l’esprit de communauté, le secret. Depuis 2011, Fauve met en ligne au compte-gouttes des chansons accompagnées de vidéos faites maison, et disponibles en téléchargement gratuit. L’idée est bonne, car le bouche à oreille fonctionne d’autant plus vite qu’on peut se procurer les morceaux en deux secondes. La grande force de leur musique tient beaucoup au mariage entre les doux accords des guitares et le ton lyrique du chanteur, dont les paroles amères semblent avoir touché une corde sensible de la jeunesse parisienne. Après 'Blizzard' leur premier EP sorti en 2013, les Fauve reviennent avec un album intitulé 'Vieux Frères', qu'ils joueront en live lors d'une série de concerts au Bataclan, et qui feront salle comble, évidemment. On vous conseille fortement d’aller prendre une dose de mélancolie délétère et passionnée ces soirs-là.

En savoir plus
Mardi 13 mai - Samedi 17 mai

Mac DeMarco

Ah, la Colombie britannique, ses baleines grises, ses chaînes montagneuses et ses chanteurs en chemise à carreaux… A tout juste 24 ans, le jeune Montréalais peut se targuer d’avoir réussi à signer trois albums doux-amers empreints de poésie où il est question de femmes, de cigarettes et de blue jeans. ‘Rock and roll night club’, ‘2’, puis ‘Salad Days’ le 31 mars dernier, soit au total 34 titres de pop lo-fi dégingandée. Ne vous fiez pas à son allure de jeune premier, sa voix grave et sa guitare en bandoulière font davantage bûcheron que teenager. Sa musique, quant à elle, vous emmènera très loin, du côté de ces forêts de sapins canadiennes, mais toujours une clope au bec.

En savoir plus
Vendredi 16 mai
Afficher plus

Plus de concerts

Commentaires

0 comments