Fête des mères : idées cadeaux

Douze idées de cadeaux pour ne pas débarquer les mains vides

0

Comments

Add +

On n'échappe pas aux traditions. Il va falloir penser à la fête des mères. Pas de panique, il vous reste encore quelques jours avant la date fatidique. Mais entre la peur de se tromper, la procrastination maladive et le manque d’inspiration, l’épreuve peut sembler à certains profondément redoutable... C’était sans compter sur Time Out, qui pour l’occasion s’est plié en douze. Voici donc quelques adresses où, à coup sûr, vous trouverez de quoi faire sourire votre chère maman. Ou, tout au moins, soulager votre conscience.

Une blouse à pois • Vanina Escoubet

  • prix: 2/4

Un dimanche de flânerie vous avait mis sur la piste : le 9e arrondissement se mue en véritable repaire de petites boutiques sympathiques. Celles que votre banquier déteste. Celles qui donnent envie de dépoussiérer son intérieur ou sa garde-robe. Un exemple ? Vanina Escoubet. Voilà trois ans que la créatrice y a installé sa boutique-atelier et sa marque éponyme. Un lieu cosy aux murs de pierre, à la déco récup' et vintage. Ici, l'oscilloscope affiche « rétro

  1. 1 rue Henry Monnier, 9e
Plus d'infos

© AR / Time Out Paris

Une minaudière • Brontibay

  • prix: 2/4

Rendez-vous dans le bas Marais – à deux pas du métro Saint-Paul pour les non-initiés aux joutes verbales parisiennes – dans cette boutique chic et décontractée spécialisée en maroquinerie. Tendance « bobo » typique du quartier : le cuir le plus classique côtoie des couleurs flashy et un design moderne. En un mot, le cocktail type de la faune parisienne branchée au revenu confortable dans une ambiance très années 1970 chic. Mais pas de panique, car contrairement

  1. 6 rue de Sévigné, 4e
Plus d'infos

Une broche déjantée • Les Vignoles

  • prix: 3/4

Parigot ? Ouais ! Et fier de l’être ! Qu’on se le dise, Les Vignoles se joue – en finesse – de l’image de Paris, de ses habitants et parfois même de l’identité française. Dans ce concept-store du Haut-Marais, Yann et Yannick, maîtres des lieux, convoquent stylistes, designers et autres artistes contemporains inspirés par la Ville Lumière. Ici, pas de souvenirs ringards pour touristes en goguette. La créativité et l’originalité tiennent le haut du

  1. 7 rue Commines, 3e
Plus d'infos

© EP / Time Out Paris

Une paire d'escarpins • Ysasu

  • prix: 2/4

Il y a des boutiques dont on sort avec le sourire quoiqu’il arrive. Ysasu est assurément de celles-là. Plusieurs explications à cela : des couleurs flashy, des coupes originales et John, le maître des lieux. Un personnage à l’enthousiasme débordant qui a ouvert sa boutique il y a presque dix ans dans un petit coin de Montmartre. Ce fut d’abord un corner-shop où il s’est ingénié à mixer de jeunes « griffes » dénichées entre New York, Tokyo et Londres avant de

  1. 19 rue André del Sarte, 18e
Plus d'infos

Une belle plante • Les Mauvaises Graines

  • prix: 4/4

C’est à quelques pas de la bouillonnante station de métro Château Rouge, et derrière la non moins affairée butte Montmartre, que les Mauvaises Graines ont planté le décor de leur jardinerie concept. Dans une mise en scène mi-rock mi-baroque, les végétaux côtoient insectes, animaux empaillés, poissons rouges et chats mignons. Un cabinet de curiosité dont l’esthétique dépaysante et magique a été pensée par son créateur, David Jeannerot, ancien styliste. Sa

  1. 25 rue Custine, 18e
Plus d'infos

© GB

Un foulard coloré • Hazar and co

  • prix: 3/4

Des murs immaculés au milieu desquels trois pétillantes trentenaires proposent toute l’étendue de leur fantaisie. Bienvenue chez Hazar and Co ! Cette boutique, c’est d’abord l’idée d’Anne-Cécile. La créatrice avait envie de partager son univers ethnique et poétique. Son créneau : bijoux et accessoires. Bagues, colliers, bracelets, serre-tête – et bien plus encore – qu’elle mélange savamment au cuir, au textile ou au papier. Tout cela côtoie les

  1. 126 rue du Château, 14e
Plus d'infos

© EP

Une demi-douzaine de petits choux • Popelini

  • prix: 2/4

Ne nous voilons pas la face, le choix de cette boutique répond sans aucun doute à un effet de mode. Cette même tendance qui tend à rendre tout ce qui est sucré et rose bonbon tendance. Après les cookies, les macarons, les cupcakes, voilà donc que la fashion se pique de choux à la crème. Et plus précisément de ceux de Lauren Koumetz. L’élève de Christophe Michalak, excusez du peu, a ouvert en 2011 sa pâtisserie monomaniaque en plein haut Marais : Popelini, en

  1. 29 rue Debelleyme, 3e, 75003
Plus d'infos

Une BD féministe • Violette & Co

  • prix: 2/4

Voici une librairie pas tout à fait comme les autres. Installée sur plus de 80 m2, Violette and Co ne vend pas des livres pour le seul plaisir de la lecture, mais dans un but militant. Sur ses étalages, point de romans à l’eau de rose ni d’essais distraitement misogynes, mais des textes qui mettent en valeur les femmes et l’homosexualité. Féministe, donc ? Absolument, mais surtout sociétale. On y trouve dès lors des essais sur le viol (‘Viol(s) comme arme de

  1. 102 rue de Charonne, 11e
Plus d'infos

© EP

Un bouquin d'art • Artazart

  • prix: 3/4

Sur les bords du canal Saint-Martin, les jolies boutiques et les galeries pointues sont légion. Pas étonnant donc, que l’on y trouve, quasiment les pieds dans l’eau, une librairie spécialisée dans l’art. Des beaux livres de photographie, de design, de graphisme, de cinéma soigneusement rangés dans un vaste espace (n’hésitez pas à aller jusqu’au fond du magasin) qui répond tant aux exigences des amateurs que des professionnels. Artazart propose, en plus de

  1. 83 quai de Valmy, 10e
Plus d'infos

Un millésimé • La Cave de l'Insolite

  • prix: 2/4

Ce n’est pas parce qu’on s’appelle ‘Cave de l’insolite’ qu’on est obligé de faire n’importe quoi. Ils ont beau être placés rue de la Folie Méricourt, les frères Baraquin, (Arnaud et Axel, respectivement anciens de Thierry Faucher, à la ‘Cave de l’Os à Moelle’, et de Thierry — Blanqui, cette fois — , au ‘Beurre Noisette’) sont loin d’être fous. Un brin toqués certes, de bonne chère et de produits frais, mais qui les en blâmerait ? Le

  1. 30 rue de la Folie Méricourt, 11e
Plus d'infos

DR

Une bouteille d'huile d'olive racée • Causses

  • prix: 3/4

Haut lieu de la mode et du design, ce coin du 9e surnommé depuis peu SoPi (pour « South Pigalle ») a vu en quelques années ses rues se peupler de boutiques vintage et de restos conceptuels. Un quartier en vogue qui résiste tant bien que mal à la horde de touristes venus photographier le Sacré-Cœur. Pas étonnant donc à ce que Causses ait élu domicile ici. Magasin branché s’il en est, cette boutique d’alimentation générale imaginée par Alexis Roux de Bézieux,

  1. 55 rue Notre-Dame de la Lorette, 9e
Plus d'infos

© EP

Une lampe sérigraphiée • French Touche

  • prix: 2/4

Des sacs suspendus aux murs, des breloques constellées sur de petites étagères en bois, des lampes allumées ici et là… French Touche est assurément une adresse où l’on aime farfouiller des heures durant. Nichée au cœur du 17e depuis dix ans, cette « galerie d’objets touchants » fait partie des premiers « concept-stores » de la capitale (aux côtés de la prestigieuse et hors de prix Colette). Imaginée par la charmante Valérie, cette adresse fourmille de

  1. 1 rue Jacquemont, 17e
Plus d'infos


L’avis des utilisateurs

0 comments