Fête des mères : idées cadeaux

12 idées de cadeaux pour ne pas débarquer les mains vides le 31 mai prochain

© Céline Astorg

On n'échappe pas aux traditions. Le 31 mai prochain, il va falloir penser à la fête des mères. Pas de panique, il vous reste encore quelques jours avant la date fatidique. Mais entre la peur de se tromper, la procrastination maladive et le manque d’inspiration, l’épreuve peut sembler à certains profondément redoutable... C’est sans compter sur Time Out qui pour l’occasion s’est plié en douze. Voici donc quelques adresses où, à coup sûr, vous trouverez de quoi faire sourire votre chère maman. Ou, tout au moins, soulager votre conscience.

1

Une lampe vintage • BobidaVintage

A une centaine de mètres du métro Robespierre trône BobidaVintage, temple du mobilier scandinave et comme son nom l’indique, de décoration vintage. Superbement aménagée, la boutique impressionne et on ose à peine y entrer tant tout à l’air précieux et relativement cher. Fort heureusement, on s'aperçoit qu'il n’en est rien une fois les portes de la boutique passées. D’abord émerveillés par la qualité des différents éléments (canapés, commodes, lampes, miroirs, chaises…), les amateurs de design seront ensuite charmés par les prix modiques.

En savoir plus
Montreuil
2

Un soin du corps 100 % naturel • Ifortie

Une atmosphère simple et reposante imprégnée d’une douce odeur d’huiles essentielles en guise de bonjour : pas de doute vous avez passé la porte d’Ifortie. Soins du visage ou soins du corps 100 % naturels, vous pouvez choisir entre plusieurs formules à partir de 65 €. Table de massage chauffante, gommage à la noix de coco, mousses à la chlorophylle, massage aux effluves exotiques, etc. Le service chez Ifortie est à la fois convivial et personnalisé, et se décline pour une clientèle exclusivement féminine.

En savoir plus
15e arrondissement
3

Le dernier Mona Chollet • Violette and Co

Voici une librairie pas tout à fait comme les autres. Installée sur plus de 80 m2, Violette and Co ne vend pas des livres pour le seul plaisir de la lecture, mais dans un but militant. Sur ses étalages, point de romans à l’eau de rose ni d’essais distraitement misogynes, mais des textes qui mettent en valeur les femmes et l’homosexualité. Féministe, donc ? Absolument, mais surtout sociétale. On y trouve dès lors des essais sur le viol (‘Viol(s) comme arme de guerre’ de Vanessa Fargnoli), sur l’homophobie...

En savoir plus
4

Un (joli) cactus • Les succulents cactus

Microcosme exotique et délicat, la boutique Les succulents cactus représente une petite arche de Noé pour ces mystérieuses plantes piquantes à la tendresse résolument introvertie. Environ 300 variétés y sont en vente. Pas grand-chose pour la propriétaire du lieu qui précise que 100 000 existent à travers le monde. Les cactus sont sélectionnés chez des petits producteurs du sud de la France, pour être ensuite vendus entre 5 et 1 000 €.

En savoir plus
3e arrondissement
5

Une belle assiette en grès • La Trésorerie

Avec un nom pareil, on ne pouvait que s’attendre à trouver de belles choses. Pari réussi donc pour la Trésorerie, une bien jolie boutique nichée dans le vivifiant quartier République, à l’exact emplacement d’une ancienne trésorerie publique. Un large espace baigné de lumière dans lequel on peut trouver toute une armada d’articles de maison : de la cuillère en bois aux luminaires, de l’assiette en grès à la table basse. Un bazar exclusivement habillé de beaux objets respectueux des traditions...

En savoir plus
10e arrondissement
6

Un beau livre • Le 29

Librairie photographique en couleur et en noir et blanc, repaire des photographes, graphistes et autres connaisseurs d’images sur papier glacé, le 29 propose tout un éventail de livres : monographies, essais, ouvrages techniques, catalogues d’expositions, écrits sur l’histoire de la photo… Un beau lieu où flâner sur fond de musique jazz et où trouver vos futures idées de cadeaux. Créée en 2013, la boutique était à ses débuts très portée sur la photo contemporaine et conceptuelle. Petit à petit, elle s’est démocratisée et adaptée à la population du quartier.

En savoir plus
7

Un pot de miel au thym • La Maison du miel

Entreprise familiale centenaire, la Maison du miel a ouvert rue Vignon en 1905. Créé par un apiculteur originaire de la Sarthe, l’antre parisien du doux nectar sucré décline le miel sous toutes ses formes. Vous trouverez dans la boutique petits et grands pots de miels AOC (entre 3,60 et 10 €), à goûter sur place. Les miels viennent de France ou du monde entier, notamment le très fruité leatherwood de Tasmanie, le miel de sainfoin d’Italie ou le manouka de Nouvelle-Zélande...

En savoir plus
9e arrondissement
8

Un bouquet de fleurs qui déboîte • Debeaulieu

Boutique élégante et épurée, Debeaulieu jongle entre le pastel des fleurs des champs et les couleurs vives de plantes plus classiques. C’est en novembre 2013 que Pierre, trentenaire fraîchement sorti de l’école des fleuristes de Paris, lance son affaire. Cet ancien chasseur de têtes issu de l’industrie pharmaceutique aura choisi les plantes pour exprimer son goût pour la décoration d’intérieur, le design, la mode et plus généralement le monde de l’art. L’homme croit au retour de la couleur, à la beauté rassurante des lignes et à l’ancrage de la plante dans un contexte très urbain.

En savoir plus
9e arrondissement
9

Un massage au yuzu • Yuzuka

Si vous n’aviez pas pour habitude de fréquenter le 7e arrondissement, voilà un salon de massage qui pourrait bien bousculer votre routine. Depuis son ouverture à la rentrée 2013, Yuzuka apporte un peu d’esprit zen dans un quartier plutôt réputé pour son musée de l’Armée et ses avenues un brin inhospitalières. Une fois à l’intérieur de la boutique, tout devient agréable, léger et beau, à l’image de la superbe déco pensée par Amandine Buisson : papier peint aux motifs pastel, parquet clair et table basse design – on en ferait bien une résidence secondaire. 

En savoir plus
École Militaire
10

Une crème qui sent bon • Oh My Cream !

Difficile de ne pas tomber sous le charme de l’élégante boutique Oh My Cream ! Un écrin immaculé où l’on trouve un échantillon enthousiasmant des meilleures marques mondiales de cosmétiques. Des produits culte parfois difficiles à dénicher ailleurs que sur le Net. Imaginée en 2012 par la jeune Juliette Levy (25 ans seulement !), cette adresse nichée derrière le Sénat séduit par son concept de produits exclusifs mis à la portée de tous (ou presque).

En savoir plus
6e arrondissement
11

Une BD à lire au soleil • Philippe le Libraire

Chaque fois qu'on y passe, la rue des Vinaigriers semble un peu plus proprette, agrémentée de nouvelles petites boutiques mignonnes où l'on mange bio, où l'on « coworke » sur des grandes tables aux lignes suédoises, où l'on peint sa devanture en rose pour vendre des gâteaux colorés faits par des jeunes filles polies. Heureusement, au milieu de ce décor trop feutré pour être honnête, il y a Philippe le Libraire - déjà, voici un mec qui ne s'est pas cassé la tête pour trouver le nom de son magasin. 

En savoir plus
10e arrondissement
12

Un bijou pour marquer le coup • Mimilamour

La chose est assez rare pour être soulignée : ce n’est pas tous les jours que l’on croise une marque de bijoux créée par un homme ! Derrière Mimilamour se cache ainsi Gérard Gourdon, créateur poétique, autrefois directeur de création à ELLE Asie. Un homme charmant qui s’inspire de ses voyages et du quotidien pour proposer des collections de bagues, colliers et joncs faits à Paris et qui respirent l’amour et la joie de vivre. Dans ce showroom décoré de miroirs géants et de rideaux brillants, les bijoux jouent sur tous les tableaux...

En savoir plus
Canal Saint-Martin

Commentaires

0 comments