0 J'aime
Epingler

Dernières critiques • Cinéma, théâtre, danse, expos, restos

Le point de vue de la rédaction

Cinéma

John From

Deux adolescentes glandent en plein été lisboète. Une délicieuse fantaisie, langoureuse et onirique.

En savoir plus
En salles

Ma loute

Jouissif et déviant jeu de massacre signé Bruno Dumont, ‘Ma Loute’ tend vers le pur délire.

En savoir plus
En salles

L'Ange blessé

Quatre garçons dans le vent aride du Kazakhstan post-soviétique. Le second long métrage magistral d'Emir Baigazin après 'Leçons d'harmonie'.

En savoir plus
En salles

Close-up

L’un des plus grands chefs-d’œuvre du cinéma moderne iranien, signé Abbas Kiarostami, en version réstaurée.

En savoir plus
Afficher plus
+ de critiques de films

Théâtre et danse

Afficher plus
+ de critiques de théâtre et de danse

Expositions

Afficher plus
+ de critiques d'expositions

Restaurants

Sassotondo

« C’est un pays qui ressemble à la Louisiane, à l’Italiiiiieee ». Excusez-nous pour notre emportement et ce cliché italien, mais bon, c’est l’effet que nous fait Paris dès qu’il y a un rayon de soleil.

En savoir plus
11e arrondissement

Le Bichat

L’histoire est romanesque : un acteur transformé en militant pour le droit des sans-abris qui finit par ouvrir une « cantine populaire ».

En savoir plus
10e arrondissement

Il Gelato Del Marchese

Notre sélection

Le soleil est au zénith, vous n’en pouvez plus, il est 16h, vous avez envie d’une glace, et là, fatalement, vous devez patienter pour accéder à votre cornet.

En savoir plus
6e arrondissement

Popine

« J’ai trouvé la meilleure pizzeria de Paris, aussi bonne qu’à Naples. »

En savoir plus
20e arrondissement

Le Bichat

L’histoire est romanesque : un acteur transformé en militant pour le droit des sans-abris qui finit par ouvrir une « cantine populaire ».

En savoir plus
10e arrondissement

Virtus

Le numéro 8 de la rue Crozatier n’a décidément pas fini de se transformer.

En savoir plus
3e arrondissement

Garden Party

Dans ce coin du 10e, les restos n'arrêtent pas de se multiplier. A tel point que s’en est presque stressant. « Tiens, une nouvelle épicerie italienne », « Pas mal cette sandwicherie tunisienne que je n’avais jamais vue », « Quoi ? Une cantine ou l’on sert une saucisse-purée pour 8 € ??? ».

En savoir plus
3e arrondissement

ZA

Le café ZA, baptisé « nouveau café urbain et littéraire », s'impose comme l'archétype du snack camouflé par de savants discours autour du vivre-ensemble et de l'innovation technologique.

En savoir plus
Afficher plus
+ DE CRITIQUES DE RESTOS

Commentaires

0 comments