Musées • Les meilleurs musées gratuits

Des collections accessibles pour zéro kopek, tout au long de l'année

0

Commentaires

Ajouter +

Si le projet de "gratuit-ification" des musées nationaux - proposé par Nicolas Sarkozy en 2007 mais finalement restreint à quelques adresses uniquement - est loin d'avoir ouvert les portes des plus prestigieuses collections parisiennes (Orsay, Pompidou, Louvre, Grand Palais...), quelques expos permanentes, petites pour la plupart, ont définitivement fermé leur guichet - aux dépens, parfois, du tarif de leurs expos temporaires, de plus en plus chères. Mais qu'importe : de Cernuschi à Carnavalet en passant par Cognaq-Jay, l'accès libre à bon nombre de musées, éparpillés à travers la capitale, reste une excellente nouvelle. Qui fera surtout sourire les amateurs de collections insolites.

Petit Palais

Le musée des Beaux-arts du Petit Palais, dont les collections permanentes, à visiter gratuitement, remontent jusqu’à l’Antiquité, abrite un ravissant enchevêtrement d’œuvres signées Poussin, Doré, Courbet et les impressionnistes. Les amateurs d’Art nouveau, quant à eux, ne seront pas en reste dans un sous-sol habité par le mobilier alambiqué d’Hector Guimard et le bestiaire fantastique du céramiste Jean Carriès... En savoir +

  1. avenue Winston-Churchill, 8e
Plus d'infos

Musée d'Art moderne

D'accès libre, les collections permanentes du musée d'art moderne, si elles n'arrivent pas à la cheville de celles de Beaubourg, valent tout de même bien le détour. Fauves, cubistes, post-cubistes, orphiques et membres de l’Ecole de Paris dominent les galeries de ce palais des années 1930, sur lequel trônent les Delaunay, Georges Rouault, Chaïm Soutine et Kees Van Dongen... En savoir +

  1. 11 avenue du Président Wilson, 16e
Plus d'infos

Musée Bourdelle

Pénétrez gratuitement dans l'univers étrange d'Antoine Bourdelle. Les collections occupent l’ancien atelier du créateur des fresques modernistes du théâtre des Champs-Elysées ; atelier dans lequel travaillèrent aussi Eugène Carrière, Aimé-Jules Dalou ou Marc Chagall. Habités par le souvenir flottant, étrange, presque palpable du sculpteur, les galeries et les jardins ont su conserver une aura intimiste, avec leur entassement de statues, dont le fameux Héraklès archer... En savoir +

  1. 18 rue Antoine Bourdelle, 15e
Plus d'infos

Musée Carnavalet

Si Paris était une boîte crânienne, le lobe de la mémoire serait enfoui dans les méandres historiques de l’hémisphère du Marais. Ou plus précisément, dans la centaine de galeries emplies de réminiscences toutes parisiennes qu'abrite le superbe hôtel Carnavalet, son annexe (l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau), ses jardins et son orangerie. C’est là que sont précieusement conservés les souvenirs turbulents de la capitale, de la Gaule pré-romaine à nos jours... En savoir +

  1. 23 rue de Sévigné, 3e
Plus d'infos

Musée Cernuschi

Depuis que le banquier Henri Cernuschi eut la brillante idée de construire un hôtel particulier à l’orée du parc Monceau en 1871 pour y héberger ses trésors d’Extrême-Orient, cette collection d’art asiatique n’a cessé de s’enrichir. Le parcours, fabuleux, traverse plusieurs dynasties de créations, du XVe siècle avant J-C au Moyen Age. Libre d'accès, ses quelque 900 œuvres chinoises, coréennes et japonaises sont déployées autour du Buddha de Meguro, un impressionnant bronze nippon de la fin du XVIIIe... En savoir +

  1. 7 avenue Vélasquez, 8e
Plus d'infos

Mémorial de la Shoah

L'un des rares musées privés d'accès libre, le mémorial retrace l’histoire de la Shoah, à travers des photographies, des textes, des films et des récits biographiques. Dans la crypte, une étoile de David en marbre noir renferme le tombeau symbolique des six millions de juifs tués pendant l'Holocauste ; au rez-de-chaussée, le mur des Justes affiche quant à lui les noms des 2 700 personnes ayant porté secours aux juifs en France, au péril de leur vie. De très bonnes expositions temporaires, gratuites elles aussi, viennent souvent compléter la visite... En savoir +

  1. 17 rue Geoffroy l'Asnier, 4e
Plus d'infos

Maison de Victor Hugo

Les foules armées de sacs siglés qui se déversent chaque jour sur la place des Vosges ne le savent peut-être pas : ici, inutile de sortir son portefeuille pour s'offrir une bouffée d'Histoire et de gentilhommerie. Car derrière ces briques rouges se cache l’Hôtel de Rohan-Guéménée, dont Victor Hugo occupait le second étage entre 1832 et 1848. Transformée en musée, la demeure et ses collections permanentes peuvent être visités gratuitement. Au programme : manuscrits, dessins... En savoir +

  1. Hôtel de Rohan-Guéménée, 6 place des Vosges, 4e
Plus d'infos

Atelier Brancusi

C’est en 1997 que l’atelier Brancusi, tel qu’on le connaît aujourd’hui, ouvre ses portes sur l’esplanade du Centre Pompidou. L’infinie fragilité des sculptures en bois et en plâtre, les formes animales fouillées dans « l'essence cosmique de la matière »… La démarche de l’artiste prend ici tout son sens et témoigne de la manière dont Constantin Brancusi, pour lequel l’unité spatiale de l’atelier était une composante essentielle de  l’œuvre, révolutionna la sculpture... En savoir +

  1. Place Beaubourg, 4e
Plus d'infos

Musée de la Vie romantique

Ce charmant musée abrite surtout un climat : celui de l’époque romantique, embuée de spleen et de néoclassicisme. L’ancienne demeure du peintre hollandais Ary Scheffer était, au XIXe siècle, le repaire de la société des arts et des lettres, au cœur du quartier foisonnant de la Nouvelle Athènes. Aujourd'hui, ses collections rendent hommage à Scheffer et à George Sand, dont les souvenirs occupent le rez-de-chaussée... En savoir +

  1. Hôtel Scheffer-Renan, 16 rue Chaptal, 9e
Plus d'infos

Musée Cognacq-Jay

Ce petit musée cossu abrite une collection assemblée au début des années 1900 par le fondateur de La Samaritaine, Ernest Cognacq, et son épouse, Marie-Louise Jay. Grands amateurs de l’art du XVIIIe, ils se sont essentiellement concentrés sur la France du siècle des Lumières, se délectant de toiles rococo signées Watteau, Fragonard, Boucher ou Greuze, et de pastels de Quentin de la Tour... En savoir +

  1. Hôtel Donon, 8 rue Elzévir, 3e
Plus d'infos


L’avis des utilisateurs

0 comments