101 choses à faire à Paris : restaurants, cafés et bars

0

Comments

Add +

© Time Out

Une gorgée de bon café, des tonneaux de bière fraîche, du pâté, des légumes, des cocktails, du tajine, des burgers, des tapas, du bon vin... Et puis un menu étoilé pour la route. Mais pas tout en même temps, de préférence. Vous trouverez ici de quoi vous concocter de bons menus parisiens sur mesure, de l’apéro au digestif en passant par une sélection d’excellentes adresses. Notre « panse-bête », quoi.

Prendre un brunch chez Casimir

Le Parisien aime boire, le Parisien aime manger, et même si la pratique est plutôt anglo-saxonne, le Parisien aime bruncher. Ainsi, de nombreux établissements ouvrent leurs portes le week-end pour s'en donner à cœur joie. Nordique, américain, libanais, asiatique, gargantuesque ou sur le pouce... Peu importe vos envies, vous devriez trouver votre bonheur dans notre petit guide des brunchs parisiens. Et si vous ne savez pas lequel choisir, Chez Casimir, brunch breton (on y croise régulièrement des huîtres et des crèpes), est assurément notre préféré : incroyablement bon, généreux, diversifié et servi jusqu'à 19h !

Boire un bon ballon au Baron Rouge

Dans cet antre minuscule à la gloire de Bacchus, les murs sont tapissés de bouteilles et de tonneaux empilés du sol au plafond. On vient ici satisfaire son palais avec des bons crus du terroir, dans une ambiance franchouillarde, sans devoir étaler ses connaissances en œnologie. Le dimanche, après avoir fait ses emplettes au marché d’Aligre, on peut même y déguster des huîtres avec un bon Sancerre, ou un bon rouge charpenté avec une assiette de charcuterie. Le Baron Rouge est un bar à vins de caractère où il fait bon lever le coude. Pour découvrir toute notre sélection des meilleurs bars à vins, cliquez ici.

Goûter au jambon-beurre du Petit Vendôme

Ah, ce fameux jambon-beurre, difficile de faire plus parisien. Mais pour éviter les déceptions, c’est au Petit Vendôme qu’il faut le déguster. Enveloppé dans une baguette croustillante et briochée signée Julien, le jambon à l’os (de Bretagne) est tendre et parfumé, le beurre onctueux et piqué au sel. Une recette simple et des produits succulents pour un résultat délicieux. Et une fois que vous l’aurez dévoré, attaquez-vous aux autres grands classiques de la ripaille parisienne : escargots, steak tartare, œuf mayo, croque-monsieur, poulet rôti, etc. Tout est ici

Goûter une bière artisanale au Supercoin

Ici on aime concilier bière de caractère, rock et bonne humeur communicative, comme l’annonce la devise « Bière artisanale et pop culture ». Pas sûr qu’une soirée vous suffira à tester toute la carte du Supercoin, régulièrement renouvelée et riche de plusieurs dizaines de bières en bouteille et de belles surprises à la pression, comme une Agent Provocateur de Craig Allan ou des blondes, ambrées et brunes de Franche-Comté. Pour découvrir notre sélection des meilleurs bars à bières de qualité, cliquez ici.

Faire voyager ses papilles dans le 10e arrondissement

Entre le canal Saint-Martin et la porte Saint-Denis, il pousse régulièrement une nouvelle échoppe sur le trottoir. Se dessine alors un joli melting-pot de cuisines et d’horizons. Pour déjeuner, tentez les falafels du Daily Syrien, les galettes kurdes d’Urfa Dürüm, les bibimbap de la cantine coréenne Ma Kitchen, les omusubis du japonais Mussubï, les burgers de Paris-New York ou les pains de viande de La Taverne de Zhao. Pour le goûter, allez frapper chez les Australiennes de Tuck Shop. Un peu plus tard, pour l’apéro, partez en Italie à L’Epicerie Musicale. Et pour un dîner parfait, rendez-vous chez Abri.

Partager des tapas au Blah Blah

Le Blah Blah est un discret bar-restaurant à tapas dans le quartier branché de Strasbourg Saint-Denis, à l'écart de l'agitation, planqué dans une ruelle. Pas de chorizo graisseux ou de patatas bravas ici, mais des petits plats de bistronomie de haute volée. Le ceviche de cabillaud est parfaitement assaisonné, tout comme le gravlax de bœuf « wagyu ». D’autres tentations agiteront vos papilles, comme la mozzarella fumée aux pleurotes et citron ou la pluma de Bellota, cette viande ibérique qui ressemble à la pata negra, à se damner. Pour découvrir notre sélection des meilleurs bars à tapas, cliquez ici.

Se régaler dans une brasserie ou un bistrot parisien

Foie de veau, soupe à l'oignon, blanquette de veau, pâté en croûte... Les petits plats des bistrots, la jolie popote des brasseries. Ces deux institutions parisiennes sont les gardiennes d'une cuisine traditionnelle, mitonnée depuis des lustres avec autant de savoir-faire et d'amour pour le terroir gastronomique français. Si certains de ces établissements surfent sur l'air du temps pour se réinventer, d’autres conservent leur charme d’antan, en s’appuyant sur des bases solides et gourmandes. Allez, il est temps de s’attabler au zinc, en jetant un œil à notre sélection. Bon appétit !

© C.Griffoulières

S'envoyer un petit noir au Café du Commerce

Ce bar a gardé son nom de PMU, d'avant sa métamorphose en 2011. Quelques cloisons abattues, des murs massifs en pierre de taille faussement décrépits, et voici cet espace aux dimensions bluffantes, où trône un joli comptoir de caractère. Bobos et prolos s'y mêlent joyeusement la journée comme le soir. Sa formule pinte de Kro et frites à 7 € est un gros succès pendant l'happy hour. Le Café du Commerce n'est pas le seul rade de quartier transformé en bar branché, pour en découvrir d'autres cliquez ici

Manger des huîtres chez Pleine Mer

Les crevettes à décortiquer, les douzaines d’huîtres, le pain et son beurre salé, les bulots-mayo, les bouteilles de blanc qui vont avec tout ça… Certes, il vous manquera toujours les embruns marins et le cri des mouettes, mais ce n’est pas parce que vous êtes à Paris qu’il faut se priver d’un bon plateau de fruits de mer. Au contraire, la capitale regorge d’adresses hyper fraîches à découvrir ici. A Pleine Mer, par exemple, petit royaume de l’huître de Cancale, on vous servira des creuses et des plates dans une ambiance pleine d’authenticité. 

© Time Out

© Time Out

Prendre un verre en terrasse au soleil

Le soleil fait des apparitions moins capricieuses, vos lunettes de soleil sont introuvables, et vous cherchez à fuir l'ombre des immeubles haussmanniens et des bruyantes avenues de Paris ? A la terrasse de la Palette, du Delaville ou du Pause Café, sirotez un express mondain au soleil en jouant les tours de contrôle, les yeux braqués sur le va-et-vient des passants. A l'abri des regards et du tourbillon de la rue, dans un havre de verdure, on vient bouquiner en paix au Bistrot des Dames, à l'Hôtel Amour, au Café A ou sur la péniche du Petit Bain. Pour bien choisir sa terrasse, et découvrir notre sélection de tables cachées ou incontournables à Paris, cliquez ici.

Dîner étoilé à la Tour d'Argent

Un décor bluffant, une vue plongeante sur la Seine, les flèches de Notre-Dame et les toits de Paris, un service aux petits oignons, un cérémonial intemporel, une cuisine de haute voltige, délicate et parfumée, rehaussée depuis 2010 par le chef Laurent Delarbre… Vous croyez rêver ? C’est un peu ça. Vous êtes à la Tour d’Argent, diva de la gastronomie parisienne. Chère, évidemment, mais parfois il faut savoir se faire plaisir. Parfaite, donc, pour les grandes occasions. Et si cette table-là ne vous convient pas, voici notre sélection haute gastronomie.

Sirotez un cocktail à l'ECC

Premier né des bars à cocktails de haute volée, ce lieu propose des mixtures sophistiquées comme le Bee’s Kiss, un équilibre entre rhum jamaïcain Appleton VX, crème, miel de fleurs bio et poivre concassé d’Indonésie. D'autres créations sont à découvrir accoudé au zinc de ce lieu sophistiqué. Depuis son ouverture, l'Experimental Cocktail Club a fait des émules : pour découvrir les 15 bars à cocktails en vogue à Paris, cliquez ici.

Casser la croûte à pas d'heure

Comme une envie de pied de porc ou d’entrecôte sauce roquefort au beau milieu de la nuit ? Pas d’inquiétude : vous n’êtes pas seul. Entre deux dancefloors, ou deux roupillons, le Pied de Cochon, la Tour de Montlhéry (ou Chez Denise) et le Tambour veillent aux fringales nocturnes des carnivores du quartier. Aux Halles et à Montorgueil, fini le kebab dégoulinant englouti sur le pavé : ici, le casse-croûte fumant de deux, trois ou quatre heures du matin est servi sur un plateau en portions généreuses.

© C. Griffoulières / Time Out Paris

© C. Griffoulières / Time Out Paris

Se dépayser au Comptoir Général

Ce bar décalé a été aménagé dans une ancienne étable de 600 m2 en pierres apparentes, avec un sol en damier, un mobilier shabby chic et des curiosités d'Afrique entassées dans tous les coins, donnant un côté mystique à l'endroit. On découvre, émerveillé, un cabinet de curiosités qui vaut vraiment le coup d'œil, et un jardin de végétation tropicale dans une immense verrière éclairée qui fait office de fumoir. Le Comptoir Général est un lieu alternatif comme on en trouve rarement à Paris. Pour découvrir notre sélection de bars concepts, cliquez ici.

Admirer la vue sur Paris au Georges

La cantine du Centre Pompidou peut bien se permettre quelques écarts (service un peu sec, ambiance un peu froide…) pour la simple et bonne raison que son élégant perchoir n’a pas son pareil à Paris. Rien de tel que de monter ici pour contempler la dernière lueur du jour sur l’horizon parisien, en buvant un cocktail ou en picorant un club sandwich. D’autant que l’envers du décor n’est pas mal non plus : formes futuristes et vaporeuses, immenses panneaux sinueux en aluminium… Et si ce décor tout droit sorti de ‘L’Odyssée de l’espace’ vous refroidit, filez sur les hauteurs de Belleville, au Ô Paris. La vue, moins impressionnante, est tout de même bien dégagée, et l’ambiance nettement plus chaleureuse. 


L’avis des utilisateurs

503 Service Unavailable

No server is available to handle this request.