Le calendrier de vos sorties • Mai

Pour savourer la douceur du printemps

1/9
2/9
© Agathe Poupeney
3/9
© Collection Centre Pompidou, Dist. RMN-Philippe Migeat
4/9
5/9
DR
6/9
7/9
DR
8/9
(c) Mary Sledd
Shearwater
9/9

+ d'événements

Théâtre • Un beau matin, Aladin

Une troupe franco-tchèque s’empare d’un des contes les plus connus du recueil des Mille et une nuits. Matej Forman et son jumeau Petr, fils du réalisateur Milos Forman pour la petite histoire, créent depuis plus de dix ans de magnifiques spectacles de marionnettes. Empreintes de culture foraine et tzigane, leurs créations bigarrées donnent un souffle d’enthousiasme aux lieux qu’ils traversent. Amoureux du théâtre de rue, ils se plaisent à investir les endroits les plus insolites pour saupoudrer le quotidien d’un peu de magie. Il leur aura fallu deux ans pour faire naître ce projet. De Marseille Provence 2013 (capitale européenne de la culture) à Paris, de la construction des décors aux plus petits détails des finitions. Agnès Sourdillon les rejoint dans cette belle aventure pour jouer les Shéhérazade. En contant, avec sa voix reconnaissable entre toutes, les tribulations d’Aladin, elle prend à partie le public et manipule tout ce beau monde en construisant l’histoire sous nos yeux. Merveilleux, onirisme et humour sont au programme de cette version chantée, colorée et imagée. Un délice pour les yeux et les oreilles des enfants et de tous les autres.

En savoir plus
Théâtre Gérard Philipe Du mercredi 14 au samedi 17 mai

Concert • Shearwater

Fondé par deux membres du groupe Okkervill River, Shearwater s’est imposé en sept albums officiels comme une valeur sûre du rock indépendant made in USA. Depuis le disque 'Rook' paru en 2008, le songwriter Jonathan Meiburg semble d’ailleurs avoir trouvé son rythme de croisière, puisque chaque nouvelle livraison est désormais une vraie réussite, que ce soit 'The Golden Archipelago' (2010) ou le récent et excellent 'Animal Joy' (2012). Plus rock que les précédents, ce dernier est sorti sous le sceau du mythique label indépendant Sub Pop, sorte d’adoubement suprême qui assied un peu plus la réputation de Shearwater. Auteurs d’une pop raffinée, globalement plutôt laidback, les Shearwater ont l’avantage de s’affranchir des clichés habituels du genre indé et de creuser leur sillon sans trop se préoccuper de l’air du temps. En dix ans d’existence, Meiburg et ses acolytes se sont donc admirablement bonifiés, prouvant par là qu’il faut savoir patienter quand on est mélomane ou musicien. Ils seront à la Flèche d'Or début mai pour nous présenter leur dernier album intitulé 'Fellow Travelers', n’est-ce pas formidable ?

En savoir plus
Flèche d'Or Mercredi 6 mai

Expo • Unedited History

Plus d'un demi-siècle d'histoire iranienne se reflète et se réfracte dans les œuvres de vingt artistes réunis à l’ARC (l’espace « animation/recherche/confrontation » du musée d’Art moderne, réservé aux expressions plus contemporaines).> Horaires : du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 22h.

En savoir plus
Musée d'Art moderne de la ville de Paris Du vendredi 16 mai au dimanche 24 août

Théâtre • Paroles d'oiseaux

Vous êtes-vous déjà réveillé à l’aube en entendant le chant des oiseaux ? C’est cette ambiance toute particulière que l’Odyssée Ensemble & Cie restitue depuis quelques années avec son spectacle 'Paroles d’oiseaux'. En s’appuyant sur l’œuvre musicale de Messiaen, fervent admirateur de pépiements, la troupe recrée la communauté des oiseaux, avec son langage et ses petits habitats. Munis de simples bouts de bois et d’instruments à vent, les comédiens offrent un univers intimiste et délicat. • Théâtre musical à partir de 3 ans

En savoir plus
Théâtre de Vanves Mercredi 7 mai

Film • Le Promeneur d'oiseau

Film • Charlie Countryman

Film • X-Men: Days of Future Past

Concerts • Marvellous Island Festival

Du 7 au 10 mai 2014 Les artistes parlent du festival On enviait Lyon pour leurs Nuits Sonores et la Corse pour leur Calvi On The Rocks. C'est de l'histoire ancienne. Paris accueille depuis l'an dernier un festival de musiques exclusivement électroniques en extérieur : Le Marvellous Island, sur l'île de la Porte Jaune à Vincennes. L'esprit de fête et le décor surréaliste ferait presque oublier la population un peu trop jeune qui fréquente l'événement. Au programme : des dancefloors aux allures de jungle, un espace « chill » pour se détendre au bord de l'eau, des décors et scénographies alliant performances sonores et lumineuses, et des food trucks sucrés/salés. Pendant 4 jours et 4 nuits, près de 100 artistes et performers signés sur les meilleurs labels français et internationaux vont faire danser les amateurs de musiques électroniques. Parmi eux : Barem, Solomun, Kollektiv Turmstrasse, H.O.S.H, Dubfire, Gaiser, Nicone & Sasha Braemer, Dirty Doering, M.A.N.D.Y, NU... Les dates ? Elles mettront tout le monde d'accord : le festival se déroulera pendant le week-end à rallonge du 7 au 10 mai 2014. Le 1er festival de musiques électroniques outdoor à Paris On enviait Lyon pour leurs Nuits Sonores et la Corse pour leur Calvi On The Rocks. C'est de l'histoire ancienne. Paris accueille cette année son premier festival de musiques exclusivement électroniques. C'est sur l'île de la Porte Jaune à Vincennes que le festival Marvellous Island va installer un esprit de

En savoir plus

Théâtre • Aglavaine et Sélysette

C’est presque à un conte pour enfants que l'on s’attend lorsqu’on entend le titre 'Aglavaine et Sélysette'. Pourtant, cette pièce de Maeterlinck, d’une grande puissance dramatique, se termine bien en tragédie. Une tragédie symboliste, si on peut dire, écrite à la toute fin du XIXème siècle. Mariés depuis quatre ans, Méléandre et Sélysette vivent dans un château au bord de la mer du Nord. Ils sont très heureux, très amoureux. Méléandre reçoit un jour une lettre d’Aglavaine, femme de son défunt frère, qui, dans une déclaration d’amour, lui demande l’hospitalité. Il y voit alors la possibilité de faire grandir l’amour qu’il a pour sa femme, tout en le partageant. Se constitue alors un étrange trio amoureux où les désirs sont multipliés, échangés. Mais l’équilibre précaire de cette relation triangulaire ne tiendra pas longtemps. Sentant son mari lui échapper, Sélysette, qui voit naître en elle le sentiment de jalousie, finira par se suicider pour céder sa place à la nouvelle venue. L’écriture de cette pièce est naïve, presque enfantine, malgré la poésie qu’elle recèle. On embarque dans les déchirements de ces trois personnages à la sincérité désarmante mais qui courent allègrement vers leur perte. Célie Pauthe, artiste associée au Théâtre de la Colline depuis 2010, explore cette pièce originale et terriblement mélancolique dans l’œuvre de Maeterlinck.

En savoir plus
Théâtre national de la Colline Du mercredi 7 mai au vendredi 6 juin

Concert • Jungle

Lundi 26 mai - Nouveau Casino

Afficher plus

Commentaires

0 comments