Erwin Blumenfeld

© The Estate of Erwin Blumenfeld
Variante de la couverture de 'Vogue' (U.S.) du 15 Mars 1945
Jeu de Paume, 1er arrondissement dimanche 20 octobre 2013 11:00 - 19:00

Ambulancier, marchand d’art puis propriétaire d’un magasin de sacs pour dames : Erwin Blumenfeld n’a pourtant jamais cessé de photographier. Depuis son premier appareil photo à l’âge de 10 ans jusqu’aux contrats juteux avec les marques les plus prestigieuses, le photographe allemand (exilé au Pays-Bas, en France puis aux Etats-Unis) a toujours gardé un œil derrière l’objectif. En témoignent les centaines d’œuvres exposées en ce début d’automne au Jeu de Paume. Que ceux qui ne connaissaient que le photographe de mode se pressent aux portes de la galerie, Blumenfeld n’a pas seulement dynamité l’art publicitaire et les portfolios des magazines, il a aussi signé une multitude d’autoportraits, de nus, de collages et de dessins.

Ce sont d’ailleurs par ses dessins et montages que s’ouvre l’exposition. Des dizaines de petits formats élaborés de 1916 à 1933, où il mêle éléments de typographie, tracés d’aquarelle et crayonné. Des montages sur du papier à en-tête teintés de dérision, des croquis riches de détails, de l’encre de Chine hâtivement déroulée sur le papier… Sans jamais se départir d’une forme d’humour aux accents dadaïstes, Erwin Blumenfeld signe parallèlement des séries d’autoportraits à la mise en scène méticuleuse : nu, le sexe caché par son trépied, dissimulé derrière un masque ou encore affublé d’une tête de veau. Une espièglerie que l’on retrouve tel un fil rouge tout au long de l’exposition, et au fur et à mesure que sa carrière se déroule.

Sans métamorphoser entièrement son art visuel mais en expérimentant différentes techniques, il parvient à faire de sa photographie un pendant logique et tout aussi débridé de ses collages et montages. Solarisation partielle, associations de différents négatifs, fragmentation à l’aide de miroirs, triples expositions : chez Blumenfeld, la photographie devient un terrain de jeu. Son audace, une signature.

> Horaires : le mardi de 11h à 21h et du mercredi au dimanche de 11h à 19h.

Nom du lieu Jeu de Paume
Contact
Adresse 1 place de la Concorde
8e
Paris

Heures d'ouverture Le mardi de 11h à 21h et du mercredi au dimanche de 11h à 19h
Transport Métro : Concorde ; Bus : 24, 42, 72, 73, 84 ou 94
Prix De 5,50 à 8,50 €