Soirée Pan European Recording

Point Ephémère, Canal Saint-Martin samedi 19 janvier 2013 19:30

Depuis sa création en 2008, Pan European Recording s’est notamment donné pour mission de prouver aux sceptiques qu’il existe en France des groupes rock de qualité – encore faut-il se donner la peine de les dénicher, et de leur accorder l’écho médiatique qu’ils méritent. Ce 19 janvier, Pan European convie donc cinq groupes – bien (et) de chez nous – qui en ont sous la semelle pour fêter ses cinq ans d’existence, entre rock et électro.

Né la même année que son label, Aqua Nebula Oscillator a sorti en novembre 2012 un troisième album logiquement intitulé ‘Third’, nouvelle charge psyché à l’américaine, évoquant autant le MC5 et Grand Funk Railroad (pour son côté « hard rock rentre-dedans des origines ») que les délires space rock lysergiques d’Hawkwind. Baroque et barrée, la formation emmenée par David Sphaer’os fait paraît-il des merveilles en live, et devrait donc ravir mirettes et esgourdes.

Envoyé en première ligne avant la sortie du prochain album de Poni Hoax, ‘A State Of War’, le prolixe chanteur Nicolas Ker (annoncé en solo) offrira une fois de plus sa voix sépulcrale au public parisien. On ne sait pas trop à quoi s’attendre (en fait on ne sait jamais trop à quoi s’attendre avec Nicolas Ker, la preuve en images ici), mais ça devrait au moins nous donner de quoi patienter jusqu’au 18 mars, date de sortie de l’album sur Pan European.

Kill For Total Peace en a fait, du chemin, depuis son premier album ‘Kill For’ en 2009. Et a même réussi à perdre trois membres en route, passant de cinq à deux musiciens, et d’un rock désincarné et sombre à une mouture plus électro. Une bonne occasion de (re)découvrir, par une nuit froide de janvier, cet incontournable duo hanté par la voix d’Olivier Gage et la musique d’Intra Moros.

Koudlam se présente comme « The French Symphonic Composer », une blague en forme d’autosatisfaction qui n’est pas totalement inexacte. Même s’il ne dispose pas d’un orchestre, Koudlam compose en effet de petites symphonies électro déglinguées, dans lesquelles il chante – souvent faux. Sur l’un de ses meilleurs morceaux, "See You All", on entend des violons répétitifs et une voix inquiétante. C’est froid, déshumanisé, mais habité par une soif d’absolu. Surtout, les clips réalisés par son camarade Cyprien Gaillard composent une imagerie glauque à souhait, sur fond de violence absurde, à l’image de la vidéo du terrible "The New Order", où l’on voit un type à poils agresser les résidents d’une rue déserte et se battre avec eux sans raison.

Sir Alice est une chercheuse de l’Ircam qui bidouille des sons et des guitares dans une espèce de cold wave faisant peau neuve sur fond de grunge et d’électro. Intéressant et novateur, comme le titre "Super Hero", mélange de bruitisme et de beats garage jouissifs.

Nom du lieu Point Ephémère
Contact
Adresse 200 quai de Valmy
10e
Paris

Heures d'ouverture Le bar est ouvert du lundi au samedi de midi à 2h, et le dimanche de midi à 21h
Transport Métro : Jaurès
Prix 19 €
Site Web de l'événement http://www.pointephemere.org/?cat=10