Ambassade d'Auvergne

Notre sélection
1/5
2/5
3/5
4/5
5/5
Le Marais

Il y a véritablement un peu d'Auvergne dans cette cuisine de terroir, franche et généreuse.

Cette auberge chaleureuse avec vieilles poutres, tables en bois bien espacées et fauteuils rouges mérite son nom d'ambassadeur de la cuisine rustique du centre de la France. Parmi les entrées simples et généreuses, le jambon de coche de la châtaigneraie et la salade tiède de lentilles du Puy (à la graisse d'oie, aux lardons et aux échalotes) sont incontournables. Le rôti d'agneau est servi en cocotte avec une sauce succulente et des haricots blancs, mais il ne faut pas rater l'aligot, ce mélange lisse et élastique de pommes de terre et de tomme fraîche. Difficile de garder de la place pour un dessert, et pourtant la mousse au chocolat, servie dans sa terrine avec une grosse cuillère, est l'une des meilleures de Paris. Vous avez bien compris, pas la peine de venir si vous faites le moindre régime, mais si vous aimez manger sans complexe, foncez-y !

 

Ce restaurant fait partie de notre dossier des "50 plats qui font Paris" : Voir le dossier complet

  

Nom du lieu Ambassade d'Auvergne
Contact
Adresse 22 rue du Grenier Saint-Lazare
3e
Paris
75003
Heures d'ouverture Tous les jours de midi à 14h et de 19h30 à 22h
Transport Métro : Rambuteau
Prix Plats à 18 euros. Menus déjeuner à 22 euros, déjeuner et dîner à 33 euros
LiveReviews|1
2 people listening
Nicolas G

Dîner franchement faiblard un samedi soir de Février... Si l'entrée ("Salade Tiède de Lentilles Vertes du Puy") était bien délicieuse, les plats étaient presque immangeables: Pour ma compagne, "Blanquette de Veau du Ségala à la Fourme d'Ambert" où de massifs morceaux de viande sèche et coriace s'échappent à grande peine d'une sauce blanche épaisse et sans goût; Pour moi, un "Pot au Feu d'Agneau de Marvejols aux Légumes Oubliés" où l'agneau semble avoir bouilli pendant des heures dans un bouillon insipide, jusqu'à perdre tout désir de (me) plaire. 

Les légumes oubliés l'avaient été durant la cuisson aussi malheureusement. Rien à sauver, et plus la moindre motivation pour faire honneur au plateau de fromages qui semblaient splendides - dommage!