Le Club des Cinq

DR

Vous êtes déjà entrés dans ces bars et restaurants où la déco ressemble à votre chambre d’enfant ou d’ado ? Où les photos de stars de séries télé, chanteurs et personnages de dessins animés côtoient héros articulés, paires de patins à roulettes et livres de la Bibliothèque verte ou rose ? Oui, les objets de votre enfance sont déjà des pièces de musée auxquels certains vouent un culte, dont on se sert pour attirer les 25-35 ans nostalgiques. Au Club des Cinq, cet habillage « générationnel » rend le lieu accueillant, coloré et confortable, et vous met vite dans de bonnes dispositions. Hélas, l’affamé curieux venu profiter d’un brunch après un lever quelque peu tardif déchante vite. Un peu comme si tous les moyens avaient été mis dans l’accessoire, le tape-à-l’œil, et qu’on avait oublié le principal.

Les plantureuses sauveteuses d’‘Alerte à Malibu’ avaient beau me regarder manger, mon médaillon de saumon restait bien sec, sans parler d’une macédoine de légumes probablement sortie d’une conserve quelques minutes avant et d’un œuf mayo sans intérêt. De même pour mon accompagnatrice et son « cheeseburger au cheddar, frites maison » qui lui évoquait plutôt un mauvais burger de fin de service, sec et sans charme. Question boissons, le jus d’orange à base de concentré et le jus de chaussettes nous avaient pourtant mis la puce à l’oreille. Mais c’est le dessert qui aura eu raison de nos derniers espoirs, comme ce « cheesecake aux Oreos » plus sec et fade tu meurs, ou encore celui du jour, un « blanc mangé à la poire et son coulis de kiwi » évoquant ces premiers plats que vous prépariez avec votre petite sœur… Il semblerait que les propriétaires de cette adresse, également patrons de quatre autres restos dans le même goût, aient fait un choix : derrière l’esbroufe, rien ou si peu, soit une équipe qui préfère jouer à la dînette que de proposer un brunch sérieux et savoureux. D’autant qu’à ce prix, on attendait autre chose qu’une irrésistible envie d’oublier très vite ce qu’on vient de manger.

Nom du lieu Le Club des Cinq
Contact
Adresse 57 rue des Batignolles
17e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours (sauf lundi midi) de midi à 14h30 et de 19h30 à 23h
Transport Métro : Brochant, La Fourche ou Rome
Prix Menu du midi à 17 euros, plats entre 15 et 21 euros, brunch à 25 euros

Average User Rating

1 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:2
LiveReviews|2
1 person listening
Mathilde P

Grosse deception. Comem le décrit si bien Time out, les proprios on tout misé sur la deco. Le reste... Les tables sont trop petites pour que les assiettes + verres du brunch tiennent toutes sans devoir jouer a Tetris pendant tout le repas. La salle est TRES bruyante, donc on se retrouve serres et impossible de communiquer sans devoir écouter ce qu'il se dit a la table d'a cote + courants d'airs avec la porte d'entree. Le cadre qui avait l'air fun et accueillant devient oppressant.


La formule brunch imposee a 26 semble appétissante sur papier...

Le jus d'orange pressee = jus concentre avec plus d'eau qu'autre chose.

Le the est servi dans une toute petite tasse (pas pratique) et encombre plus qu'autre chose la table.

J'ai choisi la salade césar, voulant éviter burger et planches. ATTENTION, la salade BAIGNE dans la sauce aux anchois (très bonne cela dit en passant) mais vous vos retrouvez avec une espèce de grande assiette de coleslaw détrempée de sauce, aucune fraicheur. Bref, ce n'est pas vraiment une salade. Certains aimeront surement mais ce n;est pas mon truc.


Les + :  les serveurs très sympas, et le pain perdu en dessert était bon. 


celia d

Vraiment déçue par ce restaurant qui paraissait pourtant attrayant.
Voulant fêter mes 30 ans de façon originale, je pensais que le Club des 5 était parfait pour ça.
Nous avons un peu de retard (nous venions de loin) et par politesse j'ai pris la peine de prévenir. Erreur fatale! Le serveur m'a fait comprendre de ne pas trop tarder. Et en effet, à peine arrivées, l'accueil était glacial. J'ai tenté de m'excuser, pas le temps... il me répond qu'ils doivent enchainer avec le second service, retour à l'enfance, comme à la cantine...!!!
Bref, on s'installe, et là plus du tout envie de consommer mais bon on tente quand même...
On est passé directement au plat. Le cordon bleu, pas terrible au final et arrivé froid et pas cuit. Et cher pour ce que c'est! (11 euros le midi et 18 euros le soir!)
Pour ce qui est de la salle, oui le cadre est original mais on est entassé et serré comme des sardines. On vient à deux, on a l'impression qu'on est quatre, tellement les tables sont proches. Trop bruyant, on s'entend pas parler.
Et trop bobo branchouille à mon goût. Nous n'avons pas le mêmes valeurs...
Pas assez authentique, dommage...