Restaurants monomaniaques

Les toqués de la toque

0

Commentaires

Ajouter +
  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

  • © Time Out 

© Time Out 


Ces dernières semaines, nos investigations gastronomiques nous ont conduits chez Balls, un restaurant dédié aux boulettes, puis chez Rroll, un petit salon de thé consacré aux rolls, ces pâtisseries scandinaves parfumées à la cannelle. Deux lieux charmants et entièrement toqués qui nous ont donné envie d'étudier de plus près le phénomène des restaurants à produit ou recette uniques.

Une nouveauté ? Pas vraiment, si l'on pense aux pizzerias, aux crêperies ou aux bars à sushis par exemple, qui ont compris depuis longtemps que parfois, mieux vaut miser sur une bonne recette, quitte à en décliner les ingrédients principaux, les parfums et les saveurs, que de s'éparpiller n'importe où. Après tout, quand on sait bien faire quelque chose, pourquoi se compliquer la vie ?


La tendance semble se propager à Paris. Elle a déjà fait des émules au rayon pâtisserie, des macarons aux petits choux en passant par les cupcakes, ainsi que dans l'univers de la street food. Et gagne petit à petit le secteur de la restauration de façon plus générale. On comprend aisément pourquoi ce phénomène a le vent en poupe, puisqu'il permet de se démarquer dans un univers secoué par la crise, où la concurrence est rude, grâce à un concept fort, des économies en termes de place et une gestion plus simple des approvisionnements. Bien sûr, la formule a ses propres limites – horizon limité, risque de tourner en rond, risque de voir sa clientèle déserter les lieux une fois l'effet de mode retombé. Mais si les choses sont bien faites, si les cuisiniers ont de la suite dans les idées et assez de talent et de créativité pour se réinventer, si le produit en question est de très haute qualité... Alors pourquoi s'en priver ? 

Voici donc une petite liste de restaurants, de pâtisseries, de food trucks monomaniaques. Et rassurez-vous, il y en a pour tous les goûts, que vous soyez toqué de la boulette, de la poulette, des raviolis, des burgers ou du poisson mariné.

Balls

Quoi ?
Des boulettes, au bœuf, à l'agneau, au poulet, au porc ou aux aubergines. 

Où ? 
47 rue Saint-Maur, dans le 11e

Pleine Mer

Quoi ? 
Des huîtres de Cancale, uniquement (et des très bonnes) !

Où ?
22 rue de Chabrol, dans le 10e

Rroll

Quoi ?
Des rolls, en version salée ou sucrée. 

Où ? 
21 rue Custine, dans le 18e

La Cevicheria

Quoi ?
Des ceviche, divers et variés, mais toujours des ceviche. 

Où ?
16 rue Marie Stuart, dans le 2e

Pascade

Quoi ? 
Des pascades (crêpes aveyronnaises) aux garnitures salées ou sucrées.

Où?
14 rue Daunou, dans le 2e

Le Coq Rico

Quoi ?
Du poulet ! Sous toutes ses formes. 

Où ?
98 rue Lepic, dans le 18e

Ravioli Chinois Nord-Est

Quoi ?
Des raviolis chinois, déclinés à tous les parfums.

Où ?
11 rue Civiale, 10e

Maison F

Quoi ?
Des frites, une fois ! 

Où ?
3 rue Rougemont, dans le 9e

Popelini

Quoi ?
Des petits choux.

Où ? 
29 rue Debelleyme, dans le 3e ou 44 rue des Martyrs, dans le 9e

The Sunken Chip

Quoi ?
Des fish and chips, pardi !

Où ?
39 rue des Vinaigriers, dans le 10e

Mozza & Co

Quoi ?
De la mozzarella, en salade ou en sandwich.

Où ? 
11 quai Anatole France, 7e

Ciel

Quoi ? 
Des angel cakes, à la texture aérienne. 

Où ?
3 rue Monge, dans le 5e

Mum Dim Sum

Quoi ?
Des dim sum.

Où ?
14 boulevard de Courcelles, dans le 17e

Miss Pig Food Truck

Quoi ?
Tout est bon dans le cochon : pulled pork sandwichs, ribs, etc.

Où ?
Itinéraire à surveiller ici

Gyoza Bar

Quoi ?
Des gyoza, des gyoza, et aussi des gyoza.

Où ? 
56 passage des Panoramas, dans le 2e

La Tarte Tropézienne

Quoi ?
Un délicieux gâteau, à la recette unique, inspirée dit-on par Brigitte Bardot.

Où ? 
3 rue de Montfaucon, dans le 6e


L’avis des utilisateurs

0 comments