Restaurant pas cher : Paris à petit prix

Guide des fins de mois

Le Parisien se trouve dans une situation complexe. Dans un tiraillement quasi quotidien. Il a tout le temps envie de sortir, mais il vit dans une ville où tout est cher. Enfin presque. Heureusement, avec des "presque" on mettrait Paris dans notre ventre...

Nous avons donc cherché des adresses permettant de se remplir la panse sans vider sa bourse. Les tables citées dans ce dossier n'appartiennent peut-être pas au fleuron gastronomique parisien, mais ils ont l'avantage d'afficher des produits authentiques, des tarifs sympathiques, et surtout de la bonne humeur. Et ça, ça n'a pas de prix. Même à Paris...

Le Drapeau de la Fidélité

Dans ce petit restaurant vietnamien pas cher au décor improbable, les spécialités asiatiques côtoient les plats traditionnels français (tout à 6 euros, et la bière à 1,50 euro). Et en plus de présenter des plats copieux et délicieux, la carte propose également les essais métaphysiques du patron philosophe.

En savoir plus
Vaugirard

La Porteña

Notre sélection

Ici, c'est l’Amérique du Sud à Château Rouge. Et pour mettre les passants dans l’ambiance, une belle fournée d’empanadas se donne en spectacle à travers la vitre. Sans être complètement inoubliables, les assiettes qui défilent ont le charme simple des bonnes choses. Au déjeuner, la formule s’affiche à 14 euros. Et l'affaire n'est pas mauvaise, puisqu’à ce prix-là, on vous sert copieusement un verre de vin (ou une bière), deux énormes empanadas (à choisir parmi une petite dizaine de recettes), une salade et le dessert du jour.

En savoir plus
Goutte d'Or

Le Baroc'

Ici, on s’installe confortablement derrière un bon verre et on grignote d’excellents tapas pas chers (10,50 euros les 4, au choix : pinchos, calamares, croquetas, patatas aïoli, etc.). En plus, ce café-concert-restaurant accueille tous les soirs des groupes différents sur la petite scène du fond. Et le mardi, ce sont les musiciens du quartier qui sont à l’honneur !

En savoir plus
Gare du Nord/ Gare de l'Est

Poivre et Sel

Notre sélection

Dans une atmosphère chaleureuse au sein d’un espace entièrement aménagé par ses soins, on vient composer son assiette avant de s’installer sur les quelques tables disponibles. Tout est fait maison, avec des produits bruts et frais, certains bio, pour le plaisir gustatif de ses convives. De la petite à la grande faim, on trouve forcément quelque chose à se mettre sous la dent : salades (2,50 €), soupes et paninis améliorés (le combo pancetta/provolone fumé/pesto maison à 2,50 € est un délice), ou plat du jour.

En savoir plus
Saint-Georges

Huabu

Depuis son ouverture, Huabu ne désemplit pas. Et pour cause : cette cantine sino-américaine installée au cœur du vivier de restos branchés du quartier Poissonnière est le dernier bébé de Kristin Frederick (Le Camion qui fume). Le menu principal à 9,80 € comprend un grand bol composé de riz blanc, riz ou nouilles sautées, et une préparation à choisir parmi les plats cuisinés devant vous dans de grands woks crépitants. On se sert comme dans un fast-food, et on mange comme dans le Chinatown de New York.

En savoir plus
Faubourg Montmartre

Chez Prosper

Chez Prosper est un bar-restaurant pour épicuriens aimant croquer la viande saignante à pleines dents, engloutir des frites maison, s’enfiler des salades campagnardes consistantes ou autres spécialités du terroir. Tout ça dans une ambiance conviviale et pour pas cher.

En savoir plus
L'Est de Paris

La Cordonnerie

Un vent de folie vous secoue les puces, mais hors de question de dépenser votre salaire soir en une soirée ? Faites un tour à la Cordonnerie. Dans cette vieille taverne populaire, on trouve des pintes aux tarifs extraordinairement avantageux à l’happy-hour, des cocktails et des rhums arrangés à prix plancher et de son couscous gratuit du jeudi ! 

En savoir plus
Montorgueil

La Cantine de Belleville

Une grande table et beaucoup d’amis. Du vin, une assiette bien remplie, des blagues qui fusent, et voilà une soirée bien partie. On vient à la Cantine de Belleville pour ripailler sans vergogne, pour trinquer sans pudeur. On s’installe dehors sur la terrasse chauffée, à l’intérieur, ou dans la salle de derrière pour écouter un des nombreux concerts organisés ici, principalement en fin de semaine. On commande à boire, puis on choisit sur l’ardoise un plat pour 10 euros, ou une formule complète pour 15 euros. Simple, pas cher et chaleureux.

En savoir plus
Belleville

Istanbul

L'un des meilleurs kebabs de Paris. Rue des Batignolles, le minuscule boui-boui d’Istanbul ne désemplit pas. Le secret des deux frères qui occupent cette échoppe semble tenir dans le soin accordé à la préparation de la viande. Et en effet, la poitrine de veau est marinée chaque jour pendant plusieurs heures dans un mélange d'épices savant et secret, hérité du grand-père.

En savoir plus
Batignolles

Hokkaido

Vous avez juste envie de vous détendre devant une bonne série, en dégustant le japonais du dimanche soir. Allez, direction Sainte-Anne, mais difficile de faire son choix parmi les nombreux restaurants qui gravitent autour de ladite rue. Si vous n’avez ni le temps ni le tempérament pour jouer aux détectives en quête de spécialités nippones, Hokkaido ne devrait pas vous décevoir. Copieux et pas chers, les plats (ramen, gyoza, etc.) se dégustent sur place ou à emporter.

En savoir plus
2e arrondissement

Notre dossier complet anti-crise

Petit guide anti-crise

Théâtre, cinéma, bars, restos, expos... Ils se font rares, mais ils existent, les bons plans de sorties parisiennes, peu chers ou gratuits. Plus excitant que la Banque centrale européenne, plus subversif que les recommandations d'Angela Merkel : découvrez le plan anti-crise de Time Out et ses bonnes adresses.

En savoir plus
Lire le dossier

Commentaires

0 comments