Un jour, un resto pas cher

Une semaine pour se remplir la panse sans vider sa bourse

0

Comments

Add +

Voici des solutions pour sortir dîner sans se ruiner, des suggestions à petits prix modelées selon les humeurs de la semaine. Un jour, une envie, un bon plan. A vous, donc, de piocher ici et là dans ces adresses partagées par la rédaction de Time Out. Les établissements cités n'appartiennent peut-être pas au fleuron gastronomique parisien, mais ils ont l'avantage d'afficher au menu bonne humeur, produits authentiques et tarifs sympathiques.

• Le lundi au Drapeau de la Fidélité

Contre-coup du week-end. Votre frigo est vide, vos finances sont dans le rouge et votre taux de motivation au plus bas. Alors pour commencer la semaine dans la bonne humeur et sans dépenser un bras, direction le Drapeau de la Fidélité. Dans ce petit restaurant vietnamien au décor improbable, les spécialités asiatiques côtoient les plats traditionnels français (tout à 6 euros, et la bière à 1,50 euro). Et en plus de présenter des plats copieux et délicieux, la carte propose également les essais métaphysiques du patron philosophe. Plus d'infos

  1. 21 rue Copreaux, 15e
Plus d'infos

• Le mardi au Baroc'

Aujourd'hui, regain d’énergie. Vous avez pris rendez-vous avec votre vieux pote pour refaire le monde autour d’une pinte. Alors, on file au Baroc’. On s’installe confortablement derrière un bon verre et on grignote d’excellents tapas sans se ruiner (10,50 euros les 4, au choix : pinchos, calamares, croquetas, patatas aïoli, etc.). En plus, ce café-concert-restaurant accueille tous les soirs des groupes différents sur la petite scène du fond. Et le mardi, ce sont les musiciens du quartier qui sont à l’honneur ! Plus d'infos

  1. 36 rue Sambre et Meuse, 10e
Plus d'infos

• Le mercredi chez Prosper

Milieu de semaine. Votre humeur est au beau fixe et vous avez envie de vous retrouver attablé entre amis ou en couple, sans chichis. Pour partager un bon repas, profiter un peu. Ca tombe bien, Chez Prosper est un bar-restaurant pour épicuriens aimant croquer la viande saignante à pleines dents, engloutir des frites maison, s’enfiler des salades campagnardes consistantes ou autres spécialités du terroir. Tout ça dans une ambiance conviviale et pour pas cher. Plus d'infos

  1. 7 avenue du Trône, 11e
Plus d'infos

• Le jeudi à la Cordonnerie

Avant-goût du week-end. Un vent de folie commence à vous secouer les puces, mais hors de question pour autant de dépenser vitalité et salaire ce soir. Demain, on bosse et après-demain, on décompresse pour de vrai. Alors, pour se mettre en bouche, on va juste faire un tour à la Cordonnerie. On profite de cette vieille taverne populaire, de ses pintes aux tarifs extraordinairement avantageux à l’happy-hour, des cocktails et des rhums arrangés à prix plancher et de son couscous gratuit du jeudi ! Plus d'infos

  1. 28 rue Greneta, 2e
Plus d'infos

• Le vendredi à la Cantine de Belleville

Une grande table et beaucoup d’amis. Du vin, une assiette bien remplie, des blagues qui fusent, et voilà une soirée bien partie. On vient à la Cantine de Belleville pour ripailler sans vergogne, pour trinquer sans pudeur. On s’installe dehors sur la terrasse chauffée, à l’intérieur, ou dans la salle de derrière pour écouter un des nombreux concerts organisés ici, principalement en fin de semaine. On commande à boire, puis on choisit sur l’ardoise un plat pour 10 euros, ou une formule complète pour 15 euros. Simple et chaleureux. Plus d'infos

  1. 108 boulevard de Belleville, 20e
Plus d'infos

• Le samedi à Istanbul

Sur le pouce. Une pendaison de crémaillère, un anniversaire, une pièce de théâtre, un ciné. Ce soir, on fait vite et on file engloutir l'un des meilleurs kebabs de Paris. Rue des Batignolles, le minuscule boui-boui d’Istanbul ne désemplit pas. Le secret des deux frères qui occupent cette échoppe semble tenir dans le soin accordé à la préparation de la viande. Et en effet, la poitrine de veau est marinée chaque jour pendant plusieurs heures dans un mélange d'épices savant et secret, hérité du grand-père. Plus d'infos

  1. 43 rue des Batignolles, 17e
Plus d'infos

• Le dimanche chez Hokkaido

Voilà le spleen et le lundi qui approche. Vous avez juste envie de vous détendre devant une bonne série, en dégustant le japonais du dimanche soir. Allez, direction Sainte-Anne, mais difficile de faire son choix parmi les nombreux restaurants qui gravitent autour de ladite rue. Et ce soir, vous n’avez ni le temps ni le tempérament pour jouer aux détectives en quête de spécialités nippones. Alors, Hokkaido ne devrait pas vous décevoir. Copieux et bon marché, les plats (ramen, gyoza, etc.) se dégustent sur place ou à emporter. Plus d'infos

  1. 14 rue Chabanais, 2e
Plus d'infos

> Voir tout notre dossier spécial anti-crise

Petit guide anti-crise

Théâtre, cinéma, bars, restos, expos... Ils se font rares, mais ils existent, les bons plans de sorties parisiennes, peu chers ou gratuits. Plus excitant que la Banque centrale européenne, plus subversif que les recommandations d'Angela Merkel : découvrez le plan anti-crise de Time Out et ses bonnes adresses.

Lire le dossier

L’avis des utilisateurs

0 comments