100 meilleurs restos : Tapas & petites assiettes

Nos adresses préférées pour picorer

0

Comments

Add +

La Rallonge - DR / © La Rallonge

Ce n'est sûrement pas la première fois qu'on vous fait le coup, mais non, ce n'est pas la taille qui compte. La preuve avec cette sélection de lieux où l'on déguste de petits délices. Des versions miniatures de grands plats, des assiettes à partager, de la grignote inspirée... A découvrir à la table d'un restaurant ou accoudé au zinc d'un bar gourmand.

La Rallonge

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Après la fameuse Table d'Eugène, le chef Geoffroy Maillard récidive dans la même rue, avec une annexe en forme de bar à tapas.Une fois devant, ne prenez pas peur du monde qui fourmille à l'intérieur. A la Rallonge, on ne réserve pas et on attend patiemment son tour, en admirant la décoration à la fois brute et soignée : tables et tabourets tout en hauteur, carreaux de ciment et long bar au coin duquel vos papilles risquent de prendre un sérieux coup de chaud. Il faut dire qu’ici, on met les grands plats dans les petits pour tutoyer, sans manières, l’art de la gastronomie.Entre 4 et 14 euros l'assiette, l’éventail des plaisirs est large... La suite

  1. 16 rue Eugène Sue, 18e
Plus d'infos

La Pointe du Groin

  • Note: 4/5
  • prix: 1/4
  • notre sélection

Mardi soir, il pleuvait. Sale journée d’avril. Le ciel tirait la gueule, trempait nos godasses, abîmait nos belles humeurs. Un vrai temps breton, mais sans la mer pour le rendre beau. Alors, pour jouer l’illusion et réchauffer un peu nos ardeurs, nous embarquions pour La Pointe du Grouin. Pas la farouche et rocailleuse qui s’étire au nord de la côte d’Emeraude, mais la nouvelle tanière de Thierry Breton, nichée pile poil entre Chez Michel et Chez Casimir, ses deux autres repaires de la rue de Belzunce.Une taverne, belle et bien vivante, capable de se la jouer tantôt bohème (le piano à queue installé sous la verrière), tantôt bonne pâte... La suite

  1. 8 rue de Belzunce, 10e
Plus d'infos

Ito

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4
  • notre sélection

Voilà un petit japonais qui fait dans la dentelle. Le lieu est grand comme un mouchoir de poche, joli comme un origami, tout habillé de bois, de photos de cinéma et d’imprimés délicats. On vient s’y asseoir comme dans un izakaya, ces bars japonais où l’on picore de petits plats en buvant un verre quand vient la fin de la journée.A la carte, une dizaine de recettes qui changent tous les mois et que l’on commande par trois (19 euros), quatre (25 euros) ou dix (65 euros). Des tapas à la mode nippone, délicieuses et raffinées, à l’image de ce cabillaud à la sauce teriyaki et à l’amaretto, de ce risotto fondant au saké ou de ce chou-fleur... La suite

  1. 2 rue Pierre Fontaine, 9e
Plus d'infos

Le BAT

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4

Les Grands Boulevards, c’est un peu le trou noir des appétits. S’y restaurer est toujours un challenge, y bien manger, un quasi-défi. Jadis place forte des soirées proustiennes, lieu d’encanaillement de la jeunesse parisienne et de promenades familiales dominicales, les larges avenues du quartier ne trimballent désormais plus qu’une vague neurasthénie touristique, faite de néons clinquants et de nourritures approximatives.Autant dire que se retrouver nez à nez avec un restaurant digne de ce nom au pied du métro Richelieu – Drouot est un bonheur inespéré. En effet, derrière une devanture sans charme que l’on pourrait... La suite

  1. 16 bis boulevard Montmartre, 9e
Plus d'infos

La Compagnie des Vins Surnaturels

  • Note: 4/5
  • prix: 3/4

Oubliez la piquette. Qu'il s'agisse de breuvage ou de grignote, ici, on ne vous servira que du très bon. Derrière le grand zinc de ce bar tamisé, l'équipe de l'Expérimental, du Curio Parlor et du Prescription, qui délaisse, une fois n'est pas coutume, les cocktails pour éprouver rosé, blanc et rouge. Résultat : une jolie cave, qui ne ressemble pas à une cave, parsemée de fauteuils et de petits coins douillets. Une incroyable carte, ponctuée de 3 000 références, que l'on vous servira au verre ou en carafe pour chatouiller les arômes. Et pour accompagner ces précieux nectars, des produits de première classe, tous vraiment excellents (burrata... La suite

  1. 7 rue Lobineau, 6e
Plus d'infos

Aux Deux Amis

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Voici les 100 meilleurs bars de Paris sélectionnés par Time Out Paris - cliquez ici pour voir la liste complète.On vous aura prévenus : on ne se pointe pas en bande aux Deux Amis un vendredi soir à 20h30 en espérant s'asseoir. On fait comme tous ceux qui n'ont pas réservé, c'est à dire à peu près tout le monde, on commence par voler quelques centimètres carrés sur le comptoir, on discute avec les voisins, on se bouscule gentiment, avec le sourire, un verre de blanc par-ci, une pression par-là... et on dévore. La tortilla de Janine, fondante, le bellota et ses amandes grillées, royal, la mozza cecina, éclatante, et selon l'humeur... La suite

  1. 45 rue Oberkampf, 11e
Plus d'infos

Candelaria

  • Note: 5/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Une excellente taqueria ou l'on vient siroter un bon cocktail en picorant des tacos et tostadas.Les tacos, enfin à la mode à Paris ? Oui, grâce à cette taqueria mexicaine où des Parisiens branchés cotoient des expats' Anglais et Américains qui se donnent rendez-vous ici. On peut y picorer de délicieux tacos et des tostadas pas chers (3 euros pour un, 5,50 euros pour deux), remplis de viande épicée ou de fromage mexicain et de légumes.  Les tortillas sont faites maison et la sauce piquante remue. La toute petite salle blanche avec sa cuisine ouverte, quelques tabourets et tables d’hôte ne laissent pas deviner que... La suite

  1. 52 rue de Saintonge, 3e
Plus d'infos

Le Mary Céleste

  • Note: 4/5

Si vous cherchez le Mary Céleste, ce nouveau bar ouvert par l'équipe de la Candelaria et du Glass, vous risquez de passer devant sans le voir. Avec sa porte en PVC et son néon tout simple, il ressemble plus à une pizzeria de quartier qu'à un bar ultra branché du Marais. Mais justement, on aime cette sobriété bien placée, ce manque de prétention et de fioritures, et les grandes baies vitrées toutes embuées en hiver qui laissent présager des apéros lumineux en été. Autour d'un bar central très convivial, on découvre des tabourets, et quelques tables et chaises (toujours de pizzeria) où s'installent une clientèle bien apprêtée, qui... La suite

  1. 1 rue Commines, 3e
Plus d'infos

Buvette, gastrothèque

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

« Buvette » : un terme bien français pour une enseigne importée de la Grosse Pomme. Derrière ce nom qui fleure bon la guinguette se cache en effet Jody Williams, une New-Yorkaise pure souche qui vient mettre un peu de Greenwich Village au cœur de Pigalle.A l'intérieur, rien d'ostentatoire. Des briques grattées aux murs et des tables boisées du plus bel effet qui affrontent un massif comptoir en marbre. Thomas, en charge de la version française de Buvette, explique qu'une seule carte – et quelle jolie carte ! – existe pour les deux enseignes. Ambiance petites assiettes variées, tartines fraîches et carte des vins soignée... La suite

  1. 28 rue Henri Monnier, 9e
Plus d'infos

Artisan

  • Note: 4/5
  • prix: 2/4
  • notre sélection

Artisan. Ce nouveau bar trendy du "So-Pi" (comprenez South-Pigalle, le nouveau quartier branché de Paris), va surprendre plus d'une papille blasée. Et pour cause, sa carte changera toutes les deux semaines, en fonction de l'humeur du barmaid et de la chef, des fruits et légumes de saison de prime qualité. Un menu mettant l'"artisanat" des boissons et des ingrédients à l'honneur. Mais découvrons le lieu tout d'abord : derrière d'affreux coffrages, l'équipe qui a déjà ouvert La Maison Mère dans le quartier, a mis en lumière de magnifiques piliers en pierre de taille qui donnent beaucoup de cachet à l'espace. Derrière la façade - une... La suite

  1. 14 rue Bochart de Saron, 9e
Plus d'infos



L’avis des utilisateurs

0 comments