Boutiques de créateurs

0

Commentaires

Ajouter +
Olympia Le-Tan

Olympia Le-Tan DR

Les pages glossées des magazines de mode titillent votre portefeuille ? Eh oui, qui ne céderait pas à une robe aux coutures ultra précises signée Carven ou encore à une pochette imaginée par Olympia Le-Tan (et accessoirement portée à outrance par les starlettes) ? Il suffit parfois d'un accessoire siglé pour redonner couleur et bonne humeur à une penderie en détresse. Alors à quoi bon résister ?


Andrea Crews

Andrea Crews est un jeune collectif artistique mené par la créatrice Maroussia Rebecq, qui fusionne plusieurs aspects de la vie contemporaine. Ainsi, des stylistes, dessinateurs, musiciens et metteurs en scène s'unissent pour créer des performances et happenings dans l'univers de la mode. Dans ce contexte, Maroussia aime mettre l'individualité de chaque artiste en valeur, pour se détacher de l'uniformité imposée par la plupart des maisons de couture. Mais Andrea Crews, c'est surtout de la joie de vivre et des collections ludiques. Un grand nombre de ces créations sont faites à base de vêtements et d'accessoires d’occasion, que Maroussia et son crew recyclent en les détournant. De cette manière, une vieille chemise de grand-mère peut très bien se transformer en haut à la mode et vendu à un prix très abordable.

  1. 25 rue de Vaucouleurs, 11e
Plus d'infos

Pring

Cinq ans déjà que Pring Pichayanund Chindahporn, créatrice thaï-américaine, a lancé sa ligne de chaussures façon néo-Cendrillon. Et pas de citrouille en vue : depuis 2007, la boutique de la rue Charlot est une affaire qui marche, sans doute grâce à son cachet délicieusement glam rock. L’élégante bottine rouge en peau de serpent, la scandaleuse semelle rose compensée, la sandale funky aux brides orange… Parmi l’ahurissante variété de modèles, tous portent cet air agaçant de vouloir se faire apprivoiser, ce qui rend le choix virtuellement impossible et justifie (aimerait-on croire) que l’on en adopte plus d’une paire. A condition que le portefeuille suive (entrée de gamme à 200 euros).
En cas de débordement, votre banquier sera sans doute ravi de savoir que les galoches de chez Pring sont conçues avec le souci du confort et de la qualité : un design pratique, une structure solide et un talon sexy qui ne menace pas de vous briser la cheville à chaque fois que vous battez le pavé. S’il n’est pas convaincu, montrez-lui donc la pochette assortie que vous avez dégotée dans les rayons. Mais si, vous savez, celle où vous rangez votre porte-monnaie.

  1. 29 rue Charlot, 3e
Plus d'infos

Carven

La maison Carven a longtemps eu du mal à retrouver les codes qui l'ont rendue célèbre dans les années 1940 : la simplicité, la liberté et le chic parisien. Grâce au jeune Guillaume Henry, directeur artistique de la maison depuis 2009, Carven a dépoussiéré son image et ainsi retrouvé sa fraîcheur d'antan. Non seulement les collections femme réussissent à convaincre la clientèle autant que le public professionnel, mais Carven a également profité de sa vague de succès pour lancer une ligne homme, disponible à partir de l'été 2012 dans la boutique près du jardin du Luxembourg, ainsi que dans des points de vente de renom, tels que Colette et le Bon Marché.

  1. 34 rue Saint-Sulpice, 6e
Plus d'infos

Florian Denicourt

Inspirations classiques revisitées avec des matières de luxe, pièces tout aussi modernes qu'intemporelles… Le créateur Florian Denicourt impose un style simple qui se marie bien avec notre garde-robe. On admire les cabas et besaces au style androgyne et rock'n'roll de ce spécialiste des accessoires en cuir pour homme et femme. Avec des créations entièrement produites en France, Florian exprime sa volonté de garder une marque de qualité, aux valeurs artisanales. Vendues dans des boutiques multimarques haut de gamme, comme le Bon Marché à Paris et Liberty à Londres, sa maroquinerie et ses chaussures sont également disponibles dans la propre boutique du créateur, au cœur du Marais. On craque pour le cabas en cuir de chèvre, couleur bleu électrique.

  1. 24 rue Charlot, 3e
Plus d'infos

Dévastée

Dévastée, c'est le nom choisi par le couple de créateurs Ophélie Klère et Francois Alary pour leur marque de prêt-à-porter au style tout aussi poétique que lugubre. Leur talent a su convaincre la Fédération française de la couture qui a décidé de leur accorder un créneau officiel pour leur défilé à la Fashion Week de Paris. C'est ainsi que le duo de Dévastée réussit à mêler une touche de macabre au BCBG parisien. Avec des vêtements imprimés en forme de croix et de tête de mort, aux matières fines, coupes minimalistes et couleurs sombres, Dévastée a ainsi réussi à conquérir les cœurs des fashionista et journalistes de mode.

  1. 128 boulevard de Courcelles (chez Spirito Divino), 17e
Plus d'infos

Jacquemus

Simon Porte Jacquemus est un jeune créateur du Sud de la France qui, en matière de mode, a fait les quatre cents coups à Paris. Désormais présent dans les concept stores Opening Ceremony, alors que sa troisième collection est la toute première à être commercialisée, le charismatique Simon connaît déjà les faveurs de Mademoiselle Agnès et d’Emmanuelle Alt de Vogue France. La clé de son succès : des vêtements basiques, façonnés avec amour dans son atelier de Montmartre, des titres de collections poétiques et des mannequins aux allures de Lolita. Simon aime travailler avec des matières simples, telles que la laine bouillie et le lin. Ce créateur nous rappelle ainsi que la mode n'a pas besoin de chichis pour être belle.

  1. 59 rue Ganneron, 18e
Plus d'infos

Olympia Le-Tan

Olympia Le-Tan est passionnée de minaudières « made with love in France ». Après s'être fait un nom en tant que DJ dans le milieu de la nuit, elle a décidé de se concentrer sur un travail plus reposant : la broderie. Les minaudières de la créatrice se caractérisent par leur aspect ludique : en forme de livre, la toile est brodée selon la couverture vintage d'un de ses ouvrages fétiche et l'intérieur est tapissé d’un imprimé liberty. D’Ernest Hemingway à Gustave Flaubert, Olympia rend hommage à ses écrivains préférés en imitant leurs romans emblématiques. Particularité : chaque modèle est proposé dans une édition numérotée très limitée, entièrement produit de manière artisanale ; vous avez également la possibilité d'inscrire vos initiales sur la minaudière, pour un résultat unique. Les actrices Natalie Portman et Tilda Swinton sont déjà fans.

  1. 213 rue Saint-Honoré (chez Colette), 1er
Plus d'infos

L’avis des utilisateurs

0 comments