Saint-Valentin : shopping libertin

Shopper pour pécho

© Britta Jaschinski

Lingerie sexy, sextoys déjantés, huile de massage et littérature érotique : et si la Saint-Valentin était devenue un prétexte à palper du godemiché ? Exit les dîners romantiques parsemés de roses rouges génétiquement modifiées. Bonjour aux vibromasseurs qui se commandent à distance, coucou aux colliers de soumission et aux boules de geisha rose fluo. Grey peut aller se rhabiller.

Que vous soyez célibataire depuis hier, ou en couple depuis la mort de Mitterrand, voici dix adresses à faire rougir votre paternel. Des librairies coquines, des sex-shops tendancieux, des boutiques-boudoirs, des idées cadeaux lubriques : tout ce qu'il faut pour donner un coup de fouet à sa Saint-Valentin.

Dollhouse

Créé en 2005 et exclusivement tenu par des femmes, Dollhouse est un vrai boudoir dédié à l’érotisme féminin. Avec sa vitrine colorée et son rez-de-chaussée tout rose, cette boutique du Marais lève le tabou qui règne souvent sur les sex-shops parisiens (avouons qu'ils font parfois un peu peur). Du soutien-gorge au corset en passant par le porte-jarretelles ou encore les nippies (petits bijoux de peau conçus pour masquer les tétons), tous les accessoires nécessaires à une nuit chaude sont là. 

En savoir plus
Le Marais

Dèmonia

Univers vestimentaire rouge et noir, microcosme moulant en latex, vinyle ou cuir, il n’y a pas de doute : vous êtes bien chez Dèmonia. Antre parisien du fétichisme, cette boutique est renommée pour ses accessoires, tenues et équipements qui ancrent la sexualité dans le fantasme et le jeu de rôle du BDSM (bondage, discipline, domination, soumission, sadomasochisme). Pour ce faire, vous trouverez des collants et des bas (35 euros pour un modèle en latex), robes, pantalons et boxers, colliers, cagoules et un vaste choix de lingerie aux fermetures Eclair placées stratégiquement - tout fétichiste qui se respecte doit avoir le sens pratique. 

En savoir plus
11e arrondissement

Agent Provocateur

Notre sélection

Des modèles de lingerie à faire s’évanouir le quinze de France et un nom tout droit sorti d’un pseudo remake érotique de James Bond : une chose est sûre, « Agent provocateur » ne fait pas dans la dentelle. Créée outre-manche en 1994 par Joseph Corré (le fils de Vivienne Westwood) et Serena Rees, la griffe propose une gamme affolante de dessous luxueux. Des soutien-gorges pigeonnants, des corsets en satin, des « waspies » (corsets sous-buste) suggestifs… Les créations  du géant britannique feraient presque rimer lingerie et bondage. Même les pyjamas appellent à la désobéissance. Satin gainant, voile délicat, soie transparente…

En savoir plus
9e arrondissement

Fifi Chachnil

Mousseline de soie à pois ou floquée de plumetis, satin duchesse et tulle fleurie, laine bouclette… Les matières chez Fifi Chachnil rivalisent de poésie pour émoustiller les sens. Et il faut dire qu’ils sont mis à rude épreuve, les pauvres, au milieu des soutien-gorge pigeonnants, des mules à pompon et des corsets en satin violine. Créatrice de dessous chics parmi les plus plébiscitées de l’Hexagone, Delphine Véron (baptisée Fifi après un séjour en Egypte) cultive un certain goût pour le rétro. C’est d’ailleurs pour ses créations aux tailles fines et aux formes arrondies que l’on vient se presser dans ses cabines d’essayage capitonnées. 

En savoir plus
Les Halles

Le Roi de la Capote

Ouverte à l’automne 2013 au bord du canal Saint-Martin, la boutique le Roi de la Capote n’est pas un sex-shop mais la première parapharmacie française spécialisée dans la vente de préservatifs. Une vaste gamme s’offre à vous à des prix défiant toute concurrence : des petits, des grands, des vibrants, des parfumés, des colorés, pour homme ou pour femme, renforcés ou très fins, pour circoncis, etc. Le tout proposé en petite ou grande quantité (576 préservatifs pour 55 €). Vous pourrez aussi trouver des lubrifiants classiques, chauffants ou bio, des digues buccales, et tout cela avec ou sans latex. 

En savoir plus
Canal Saint-Martin

La Musardine

Notre sélection

Perversion, libertinage, audace, sont autant de mots coquins sur lesquels vous risquez de tomber en vous hasardant dans les rayonnages de La Musardine. La librairie érotique de Paris ose tout, avec frivolité et sans état d’âme. Si ‘Fifty Shades of Grey’ a récemment mis en lumière un genre littéraire jusqu’alors jugé tabou ou ringard (Barbara Cartland en tête), La Musardine sévit elle depuis 1996 dans l’univers de l’érotisme épanoui. Rien que les titres du top des ventes suffisent à dérider, si ce n’est à mettre d’humeur grivoise : ‘La Femme du notaire’, ‘Le Renifleur’, ‘Isabelle, la dodue’, ‘Chantages, tome 2’... 

En savoir plus
11e arrondissement

Passage du désir

Notre sélection

"Première marque dédiée au développement durable du couple" énonce le slogan. La couleur est annoncée, et avec une telle entrée en matière, difficile de résister à l’appel de la luxure… Ouvert depuis plus de quatre ans au cœur du Marais, Passage du désir est exclusivement dédié – vous l’aurez compris – aux plaisirs de la chère. Heureusement pour les âmes sensibles, ici, l’ambiance est un poil plus chic que dans les sexshops de Pigalle. Les gaines de masturbation pour hommes se cachent dans des œufs (Tenga Egg 9,90€), les boules de geisha ressemblent à des bonbons (Lelo) et les sextoys se font high tech (Fun Factory Flash rabbit click'n charge)…

En savoir plus
4e arrondissement

Sexodrome

Que serait Pigalle sans son Sexodrome ? Véritable institution parmi les sex-shops parisiens, repère visuel de première catégorie sur le boulevard de Clichy, le Sexodrome s’étend sur trois étages rose bonbon. Au rez-de-chaussée se trouve le rayon dédié aux jouets sexuels plus ou moins classiques. Hors pénis en plastique, en cire et autres matières élastiques, un choix de jeux de société y est proposé dont Gayrotique, deux hommes et plus de 100 défis érotiques ; 51 frissons de plaisir féminin ; 3 jeux sexy pour joueurs de 50 ans et plus. Au sous-sol, l’espace lingerie et accessoires a de quoi « émoustiller » les sensibilités féministes : hôtesse de l’air, femme de ménage, écolière, secrétaire, etc. 

En savoir plus
9e arrondissement

Métamorph'Ose

En plein cœur du Marais, cette élégante boutique libertine prend place sous de belles voûtes en pierre. Un décor légèrement gothique parfait pour apprécier les panoplies sexy et fétichistes (vinyle et cuir seulement) qui y sont présentées. De la robe classique façon Marilyn au dos/devant nu délicieusement importable, Métamorph’Ose peut convenir à une large clientèle : jeunes gothiques, messieurs qui aiment se travestir (taille du 32 au 52, pointure du 35 au 44) ou artistes qui cherchent un costume burlesque. Vous trouverez également de quoi préparer vos soirées coquines ou vos enterrements de vie de jeune fille. Côté prix, comptez entre 40 € et 75 € pour un bustier, entre 60 € et 120 € pour les corsets en cuir ou en dentelle. 

En savoir plus
4e arrondissement

Sabbia Rosa

Notre sélection

Lorsque l’on pénètre au 73 de la rue des Saints-Pères, nos narines sont chatouillées par le parfum poudré qui en émane. Si cette boutique de lingerie évoque un Paname des années 1970, c’est qu’elle a effectivement ouvert ses portes vers la fin de ces eaux-là, il y a plus de 35 ans. Un repaire coquin et follement chic, un endroit où hommes et femmes sont accueillis avec révérence. Sabbia Rosa se consacre aux matières naturelles, ne donnant que dans la soie. Et quelle soie ! Des myriades de couleurs (trente coloris et douze motifs créés par an) soyeuses aguichent les pupilles, parées de leurs dentelles assorties. 

En savoir plus
Saint-Germain-des-Prés

Saint-Valentin

Saint-Valentin à Paris

Vous n'en avez peut-être rien à carrer des bouquets de roses rouges et des boîtes en chocolat en forme de cœur, mais voilà c'est comme ça, le 14 février n'est pas un jour ordinaire. Synonyme de resto en amoureux, de comédies romantiques et de cadeaux mignons : la Saint-Valentin en gave beaucoup mais en dévergonde certains. Vous êtes de quel bord, vous ?

En savoir plus

Commentaires

0 comments