Les marchés de Paris

Tour d'horizon des marchés de la capitale

© Barbara Chossis

De nos jours à Paris, quand on entend le mot « marché », on aurait plutôt tendance à imaginer la courbe du CAC40 et du Dow Jones que de penser panier et fleurs de courgettes. Pourtant les marchés, au sens antique du terme, battent toujours le pavé parisien, leurs rythmes d’agoras modernes continuant d’insuffler de la vie dans les quartiers. Dressant leurs tréteaux face à la consommation de masse, ce sont les derniers bastions permettant les rencontres et échanges simples entre clients conscients et producteurs ou spécialistes passionnés. Mettre un visage sur les personnes qui nous nourrissent, plus réel que celui de Mamie Nova, ça n’a pas de prix.

Alors que vous soyez atteint de collectionnite aiguë, toqué des antiquités, gourmet invétéré, bio-friendly ou amoureux des fleurs, embarquez avec Time Out dans notre tour de Paris des marchés pittoresques.

Des fruits, des légumes, des cantines...

Marché d'Aligre

Notre sélection

Quelque part entre le faubourg Saint-Antoine et la gare de Lyon, le marché d'Aligre, l'un des plus anciens de Paris, respire encore l'atmosphère joyeuse des marchés populaires. Un temps appelée « le second ventre de Paris », en concurrence aux Halles, la place fut pourtant le théâtre sanglant des barricades de 1789, puis de celles non moins violentes de la Commune de Paris. « Chaque pierre a sa légende dans cet estuaire de la révolution » écrit Prosper-Olivier Lissagaray dans 'L’Histoire de 
la Commune de 1871'. Dès ses débuts, la friperie et la brocante s’implanteront Lire la suite

En savoir plus
12e arrondissement

Marché des Enfants Rouges

Notre sélection

Ce marché historique de Paris tient son nom de l’orphelinat des Enfants Rouges créé au XVIe siècle et fermé peu avant la Révolution. Les pauvres petits pensionnaires étaient alors vêtus de rouge, signe de charité chrétienne. Bâti sous Louis XIII et charpenté par 16 hauts piliers de bois, il fait désormais figure d’institution dans le Marais. L'endroit est chéri des locaux qui ont ardemment milité pour sa réouverture en 2000, mais aussi des guides touristiques car il est réputé pour sa nourriture diverse et sur le pouce. C’est le samedi que le charme du marché opère le mieux. Lire la suite

En savoir plus
3e arrondissement

Marché Monge

Notre sélection

C’est autour de la fontaine de la place Monge que les marchands montent leurs stands pour former ce petit marché niché au cœur du 5e arrondissement. Ici, la pêche vient de la côte normande, directement des ports de Honfleur et Deauville-Trouville. Fromages, viandes, volailles et plats préparés, il ne vous manquera rien pour composer un menu de choix, sauf peut-être le porte-monnaie. Dans ce quartier prospère, conservateur et où vit une population relativement aisée, les prix du marché n’affichent pas profil bas. A l’instar de l’enfilade d’épiceries, boucheries... Lire la suite

En savoir plus
5e arrondissement

Marché Bastille

Le marché Bastille qui s’étend sur la place et sur une grande portion du boulevard Richard Lenoir est un vaste marché avec une multitude de stands très variés. De beaux poissons, des viandes persillées, des volailles dodues, des charcutiers et des fromagers, mais aussi des fleurs, des vêtements, des savons, de la quincaillerie… Tous les jeudis et dimanches matin, on se bouscule dans ces larges allées, traversant les étals d’olives, de pain frais, de légumes et fruits de saison, d’œufs de ferme, de vins naturels, de produits bio ou encore d’huîtres d’Oléron directement vendus par leurs producteurs. Lire la suite

En savoir plus
Bastille

Marché Saint-Martin

Le marché couvert Saint-Martin est un petit marché de quartier moderne et bien agencé. Un peu moins d’une trentaine de marchands, dont les produits de qualité se complètent : fleurs, épiceries fines, produits bio, viandes, fromages... Les primeurs du Jardin d’Anthony s’approvisionnent directement auprès de producteurs français pour la plus grande majorité, tandis que l’étal de la poissonnerie offre une gamme très large de poissons et crustacés en provenance de Vendée. On peut même y réserver le bar à huîtres pour des dégustations en groupe. Pour arroser le tout, le caviste vous contera sa centaine de références... Lire la suite

En savoir plus
10e arrondissement

Et des petits marchés insolites

Marché aux Timbres

A l’ère des e-mails et du chat, les petits carrés de papier à lécher ont encore la dent dure. Le timbre-poste, ancêtre épistolaire et globe-trotter, a provoqué dès son apparition en France en 1849, l’engouement des collectionneurs. Lire la suite

En savoir plus
8e arrondissement

Commentaires

0 comments