Rouge, Blanc, Bulles

1/5
Renaud, le responsable de cave / © BC
2/5
© BC
3/5
© BC
4/5
© BC
5/5
© BC
12e arrondissement

Si de nos jours toutes les caves ou presque vendent du champagne, peu sont celles qui en font leur spécialité. C’est justement le cas de Rouge, Blanc, Bulles, ouverte en 2000 à la place de la bien nommée Le Champagne, aux abords de la gare de Lyon. Un mur entier y est consacré à l’appellation d’origine contrôlée, exhibant les marques déjà célèbres et servant de vitrine aux plus confidentielles.

Plus d’une centaine de références parmi lesquelles d’aucuns reconnaîtront les fameux Bollinger et autres Krug, tandis que les plus avertis repèreront les noms d’Egly-Ouriet (68 euros), Larmadier-Bernier (45 euros) ou encore Coessens (37 euros).

Renaud, le responsable de la cave en connaît bien sûr un rayon, et saura vous conseiller. Pour ne pas (trop) casser sa tirelire, il recommande un Stéphane Herbert – subtile alliance des trois cépages principaux de la Champagne, à savoir pinot noir, pinot meunier et Chardonnay – gourmand et arômatique (19,80 euros), un Charpentier, star des anniversaires car fin et facile à boire (18,30 euros), l’élégant brut améthyste de Louis Barthélémy (25 euros), ou bien le pétillant parfait pour s’accorder au dessert (surtout ceux au chocolat) : le D. Marc (26,30 euros).

Pour les fêtes, des offres spéciales sur les cartons sont prévues, une raison de plus de réveillonner à plusieurs, avec modération c’est entendu. Tout au long de l’année chez Rouge, Blanc, Bulles, c’est dégustation les samedis. Et pas seulement vinicole car la cave assure aussi en matière de whisky – plus de 120 références. Ca réchauffe rien que d’y penser.

Nom du lieu Rouge, Blanc, Bulles
Contact
Adresse 12 rue Parrot
12e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au samedi de 10h à 20h15
Transport Métro : Gare de Lyon ou Ledru-Rollin
LiveReviews|0
1 person listening