Lil' dragon

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
© Elise Pailloncy

De la compagnie Shonen, on aime l’univers visuel à la croisée entre le dessin animé et la science-fiction, ses influences qui vont de l’art plastique aux nouvelles technologies, le mélange entre danses urbaines et installation performative. Après une fructueuse résidence au Cube (centre de création numérique à Issy-les-Moulineaux) en 2011 pour sa création ‘Kaiju’, la troupe d’Eric Minh Cuong Castaing s’installe cette fois-ci le temps de deux soirées à Artdanthé pour sa nouvelle odyssée audiovisuelle intitulée ‘Lil’Dragon’. Au carrefour entre animation et chorégraphie hip-hop, sa nouvelle pièce met en scène un duo de danseuses (Meah Savay et Ingrid Estarque) face à un groupe d’une vingtaine d’enfants (de 7 à 11 ans) et dans un questionnement sur la perception du réel, de l’espace et du temps. Ou quand le pixel s’invite au théâtre.

LiveReviews|0
1 person listening