Sakinan göze çöp batar

© Caplio
Sakinan göze çöp batar

En langue turque, « Sakinan göze çöp batar » signifie « c’est l’œil que tu protèges qui sera perforé ». Un mauvais présage pour un solo qui s’annonce pourtant plutôt bien. Après ‘Le Bénéfice du doute’, Kerem Gelebek reprend du service auprès de Christian Rizzo. Le danseur turc déjà aperçu chez Emmanuelle Huynh, Boris Charmatz ou encore Rachid Ouramdane, réclame au travers de son corps et de ses gestes la nécessité de l’exil, le besoin de partir, de faire table rase, d’oublier pour renaître. Un solo qui s’annonce fortement émotionnel.

Site Web de l'événement http://www.centrepompidou.fr/