Sous apparence / Un jour ou deux

Notre sélection
Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
DR

Hommage évident et nécessaire cette saison à l’incroyable travail chorégraphique de Merce Cunningham. Première et seule pièce créée par l’Américain hors de sa compagnie, le ballet ‘Un jour ou deux ‘avait bouleversé le Palais Garnier à l’occasion du Festival d’Automne en 1973. Il faut dire que la musique de John Cage, mi-écrite mi-improvisée et jouée entre autres sur des boîtes en carton, ne laisse guère indifférent.

Une soirée qui sera aussi l’occasion de découvrir le travail de chorégraphe de la plus médiatique danseuse étoile du moment : Marie-Agnès Gillot. Entourée du plasticien Olivier Mosset et de Laurence Equilbey pour la dramaturgie musicale, elle a été invitée par Brigitte Lefèvre (directrice danse) à créer sa première chorégraphie pour la compagnie de l’Opéra de Paris. Un spectacle intitulé ‘Sous apparence’ et imaginé à partir d’une phrase bien mystérieuse : « Les apparences sont innocentes de nos erreurs. »

Site Web de l'événement http://www.operadeparis.fr/