Les Invalides & Musée de l'Armée

Notre sélection
Heloise Bergman / Time Out
Les Invalides & Musée de l'Armée
Sud-Ouest de Paris

Sous son dôme doré, l’Hôtel des Invalides abritait autrefois un hôpital militaire, commandité par Louis XIV : ce monument à la gloire de Napoléon et du Roi Soleil, dessiné par Libéral Bruand (première pierre posée en 1671) et achevé par Jules Hardouin-Mansart, pouvait héberger quelque 6 000 blessés de guerre.

Derrière une batterie de canons et un bataillon d’ifs en forme de balles de fusil, la façade principale (nord) arbore encore aujourd’hui un portrait de Louis XIV et les insignes dorées du Roi Soleil. Dans la cour d’entrée, des arcades se déploient sur deux niveaux, sous le regard inquisiteur, cette fois, d’une statue de Bonaparte, entourée de lucarnes sculptées de manière à évoquer des armures.

A l’intérieur se trouvent deux églises communicantes : l’église Saint-Louis, consacrée aux soldats, et l’église du Dôme, réservée au roi. Une ouverture derrière l’autel permet de passer de l’une à l’autre. La longue nef à tonnelle de l’église Saint-Louis hisse triomphalement les drapeaux des troupes ennemies.

Depuis 1840, la très baroque église du Dôme est dédiée au culte de Napoléon, dont le corps fut rapatrié depuis Sainte-Hélène. Au rez-de-chaussée, sous un dôme peint par de la Fosse, Jouvenet et Coypel, se trouvent des chapelles emplies de monuments consacrés, notamment, à Vauban, Foch et Joseph Napoléon (roi de Naples, de Sicile et d’Espagne, et grand frère de Bonaparte). Napoléon II (roi de Rome) est enterré quant à lui dans la crypte, en face de son père, l’empereur. Tombe rouge de porphyre, sculptures monumentales, fresques épiques, textes faisant l’éloge des exploits héroïques de l’empereur… L’ensemble renvoie à l’ampleur vertigineuse du culte de Napoléon, dont les gloires impérialistes continuent de nourrir, à ce jour, la fascination des foules, françaises et étrangères.

Les Invalides abritent également l’immense musée de l’Armée. Même si vous ne raffolez pas de l’univers militaire, la splendeur de son bâtiment et la qualité de certaines œuvres – dont le 'Napoléon Ier sur le trône impérial' d’Ingres – valent amplement le détour.

La section dédiée à l’armurerie regorge de pièces finement travaillées, de la cuirasse de François Ier (XVIe siècle) aux cabinets remplis d’épées, d’arbalètes, de mousquets ou d’arquebuses. La salle consacrée à la Première Guerre mondiale explore par ailleurs le conflit de 14-18 à travers peintures, uniformes et maquettes de tranchées, tandis que l’aile de la Deuxième Guerre mondiale étudie la Résistance, la bataille d’Angleterre et la guerre du Pacifique (une réplique de Little Boy, la bombe posée sur Hiroshima, y est notamment exposée), oscillant entre artéfacts et films historiques. Le billet d’entrée inclut également une visite de l’Historial Charles de Gaulle (fermé le lundi).

Nom du lieu Les Invalides & Musée de l'Armée
Adresse Esplanade des Invalides
7e
Paris

Heures d'ouverture Avr-Sept : lundi et du mercredi au samedi de 10h-18h, mardi de 10h à 21h, dimanche de 10h à 18h30 ; Oct-Mar : du lundi au samedi de 10h à 17h, dimanche de 10h à 17h30
Transport Métro : La Tour-Maubourg
Prix Musée de l'Armée & Eglise du Dôme de 7 à 9 euros, gratuit pour les - de 18 ans
LiveReviews|0
1 person listening