Arcade Fire aguiche ses fans avec un court-métrage

0

Comments

Add +

Si certains groupes sortent des disques comme un boulanger sort son pain du four, un peu mécaniquement et sans trop en causer, d'autres à l'inverse souhaitent conserver le caractère exceptionnel de cet événement aujourd'hui moins important qu'hier (qui sait encore la date de sortie d'un disque ? Il est partout sur le net bien avant d'être en vente). C'est le cas d'Arcade Fire qui, à l'image des Beastie Boys il y a quelques années, a produit un court-métrage pour annoncer son futur 'The Reflektors' - le titre ressemble à un nom de groupe, comme si Arcade Fire s'inventait un double fictif. D'une durée de 22 minutes, la vidéo présente des extraits live de trois morceaux très prometteurs, "Here Comes The Night Time", "We Exist" et "Normal Person", mais contient surtout des featurings de stars. Ce sont elles, les Michael Cera, Ben Stiller, Bono, Zach Galifianakis, qui doivent servir à appâter le public américain, une population habituée à voir Justin Bieber, Lady Gaga ou Justin Timberlake rafler les Grammy Awards et du coup bouleversée par la victoire d'Arcade Fire en 2011. S'ensuivit une polémique sur Twitter intitulée "Who the fuck is Arcade Fire?", preuve d'un gap durable entre le monde de la musique indépendante et celui de la pop fabriquée par les majors. Figure culte de cette scène indépendante, les Montréalais sont à un croisement de leur carrière, où il leur faudra choisir entre repli indentitaire sur la sphère qui les a vu naître ou esprit de conquête avec risque de compromission. On leur fait confiance pour nous épater à tous les coups.


L’avis des utilisateurs