Björk

Notre sélection
DR

Le contenu de cette page est fourni par un partenaire de Time Out.

Si l’on omet la musique et le talent, Björk est un peu la Mylène Farmer du hipster. Après avoir conquis le grand public grâce à une tripotée d’albums brillants, de 'Debut' à 'Vespertine', celle-ci semble s'être recentrée sur ses fans depuis quelques années, si bien qu’on entend rarement parler d’elle. Désormais, comme Mylène, Björk parle à son public, celui qui guette le moindre de ses gestes pour l’admirer. La musique s’en ressent et pèche un peu par auto-complaisance, que ce soit sur 'Volta' ou le récent 'Biophilia', un projet global qui mêle aux chansons des applications pédagogiques sur iPad. S’appuyant sur une voix toujours aussi évocatrice, la chanteuse fait appel à des chœurs et à une pléiade de musiciens ainsi qu’ingénieurs du son, sans qu’on sache bien si c’est pour soutenir sa voix ou produire une véritable structure mélodique. Reste une artiste au charisme immuable, capable de fulgurances inaudibles chez d’autres. Sa volonté de tout maîtriser, des arrangements jusqu’à l’esthétique léchée des pochettes ou des costumes, lui confère un statut hors du commun dans le paysage musical actuel. C’est pourquoi ses deux concerts au Zénith constitueront l’un des grands moments de l’année 2013.

Site Web de l'événement http://bjork.com
LiveReviews|0
1 person listening