Black Metal Is Rising 8

Le Glazart fait sa grand-messe (noire)

0

Commentaires

Ajouter +
Mortuary Drape © DR

Mortuary Drape © DR

Le Glazart est l'une des rares salles de concert parisiennes – à l'instar du Klub, du Divan du monde et, dans une moindre mesure, de la Maroquinerie et du Trabendo – qui continuent de programmer cette musique sombre et extrême qu'est le black metal. Au-delà du folklore (clous, corpsepaint, vestes à patchs et satanisme outrancier), ce style né au début des années 1990 en Scandinavie s'infiltre peu à peu dans la culture populaire : les groupes de rock indé notamment, imitent depuis quelques années les logos illisibles, les noms de groupes (en France : JC Satan, Yussuf Jerusalem) et l'imagerie satanique qui ont longtemps fait du black metal une sorte d'épouvantail sur la scène rock. Au grand dam des puristes, forcés de constater que même les courants les plus extrêmes sont « récupérables » par la culture mainstream.


Ces derniers pourront se consoler le 30 novembre et le 1er décembre, au Glazart donc, avec la huitième édition du Black Metal Is Rising, grand-messe (noire) de ladite musique organisée chaque année. Et en 2013, le programme est particulièrement alléchant avec deux groupes italiens cultes (Mortuary Drape et Aborym) qui partagent l'affiche avec d'excellentes formations françaises (Vorkreist, Merrimack, Regarde les hommes tomber) et européennes (Mgla, Goat Torment). Avis aux amateurs de l'Art noir, et à ceux qui n'auraient pas pu fêter Halloween dignement : ici, on (se) fait peur toute l'année. La preuve en images...



L’avis des utilisateurs

0 comments

City links

Global links