Black Strobe + Yan Wagner

Etrange créature mise sur pied en 1997 par Arnaud Rebotini et Ivan Smagghe (qui quittera le groupe après la sortie du premier album), Black Strobe puise sa noirceur autant dans le blues électrique que dans l’électro bien dark ou le black metal. Autant d’influences assimilées et resservies froides dans un LP au titre évoquant la scène metal norvégienne, notamment le one-man band Burzum : ‘Burn Your Own Church’ (2007). Une créature étrange mais d’abord plutôt facile et aguicheur ; pas de doute, le grand moustachu possède une « sacrée » collection de disques, en plus des synthés analogiques dont il a fait son outil de travail principal, et un talent certain pour la production (son épais et textures riches). Avec un seul album – mais une avalanche de singles et remixes – au compteur, le groupe au line-up bien instable a su se tailler une belle réputation, dès son morceau "Me and Madonna" en 2002, et surtout créer une énorme attente quant à son nouvel album prévu pour 2013, dont on a pu avoir un avant-goût avec le single "Boogie In Zero Gravity". Leur passage à la Gaîté Lyrique le 3 octobre, avec Yan Wagner en première partie, sera l’occasion idéale d’avoir la primeur de nouveaux morceaux.