Disiz

Notre sélection
©Isabelle Broyard

2012 a marqué le grand retour de Disiz aka Disiz la Peste, qui dans les années 2000 a enflammé les ondes radio avec "J'pète les Plombs" et premier album 'Le Poisson Rouge'. Un humour au vitriol, une vision intelligente de la génération banlieue et un flow honnête, Disiz a plus d'une rime sous sa casquette. Il s'exprime à l'occasion des émeutes de banlieue en 2005 et s'investit en politique en soutenant le parti Socialiste pendant les élections présidentielles de 2007, avant de produire un album concept "rap house" avec le collectif Rouge à Lèvre. En 2010, il sort un album solo 'Disiz The End', dans lequel il critique le Gangsta Rap bling. Il disparaît du PAF et des ondes pendant quelques années et troque sa casquette et ses Air Max pour s'investir dans d'autres projets artisitiques. Il a sorti un maxi en mars 2012 : 'Lucide', qui marque son retour au rap français après un surprenant album rock 'Dans le ventre du crocodile' sorti en 2010. L'artiste a publié son nouvel album, Extra-Lucide en octobre dernier, pas moins de 25 titres avec des featuring des meilleurs rappeurs de la scène française actuelle : Youssoupha, Orelsan et Oxmo Puccino.