Djeli Moussa Condé

Si vous voulez voyager en Afrique de l'Ouest pour pas cher, prenez votre ticket pour le New Morning, où Djeli Moussa Condé chantera de sa voix grave et profonde en s'accompagnant à la kora. Cette sorte de luth, symbole de la musique mandingue, aux arpèges cristallins magiques, aussi évocateurs de l'Afrique ancestrale que les chants des griots, sonne dans un tourbillon de notes sous ses doigts. D'ailleurs "Djeli" est né à Conakry dans une famille de griots, et a appris les subtilités de cet instrument à corde sous la houlette de maître Lamine Sissoko. Puis la bohème l'embarque pour un voyage en Afrique de l'Ouest, une région mandingue riche en musiques et en chants traditionnels.
Il quitte la Guinée pour découvrir la Gambie, le Sénégal, le Mali, puis c'est à Abidjan en Côte d'Ivoire qu'il connaîtra le succès : il compose quatre morceaux de 'Waramba', premier opéra mandingue primé au festival d'Avignon en 1993. Cette année là, il décide de débarquer en clandestin à Paris, où il découvre la vie de la diaspora africaine de Ménilmontant, son quartier de prédilection. Avec son jeu si particulier et sa voix grave, il va accompagner les plus grands chanteurs et musiciens  de world comme Cheick Tidiane Seck, Mory Kanté, Manu Dibango, Salif Keïta, mais aussi Césaria Evora ou Alpha Blondy. Parrainé par Bernadette Lafont et «Musiciens sans frontières", Djeli finira par obtenir ses papiers en 2000.
L'année dernière, le sideman sort de l'ombre avec son premier album solo éponyme, enregistré à Ménilmontant. Une musique composée, chantée et jouée entre tradition mandingue et arrangements world (notamment de salsa et de flamenco), produite par Vincent Lassalle, dont les textes chantés en langues bambara poétiques et engagés, parlent de paix et d'espoir. Dans "Ménilmontant" par exemple, il raconte en malinké, soussou (dialectes guinéens) et en français comment il s'est fait expulser de son logement loué par des marchands de sommeil, un sujet rarement abordé par ses contemporains. Sur scène, Djeli est accompagné d'une guitare basse, d'une flûte peul et de percussions.