Fat Freddy's Drop

Les sept multi-instrumentistes néo-zélandais de Fat Freddy’s Drop ne sont pas avares en influences musicales : dub, reggae, mais aussi soul, jazz, funk, blues, électro et musiques du monde sont brillamment mêlées dans leurs compositions. Qualifiée de « aotearoa roots », leur musique intègre des instruments maoris et des îles du Pacifique, une teinte qui donne toute leur originalité à ces compositions. Leur premier album 'Based on a True Story' est une grosse claque à sa sortie en 2005 en Nouvelle-Zélande. Couronné meilleur opus de l’année aux Music Awards, il trouve un écho au-delà de la barrière de corail et est même salué par Gilles Peterson et la BBC. Le succès est mérité, car les morceaux joués en live de mille façons et enrichis d’improvisations débridées pendant près de dix ans ont été enregistrés par le septet sous leur forme la plus aboutie.

Pendant quatre longues années, le groupe savoure son succès en tournée et développe la composition de nouveaux morceaux, toujours de la même façon que le premier opus, en improvisant en live et en s’inspirant des musiques qu’ils ont découvertes pendant leurs voyages. Ainsi sort 'Dr Boondigga and the Big BW', nourri de roots et le dub jamaïcain principalement, mais aussi de musiques contemporaines allemandes, portugaises et indienne brangha. Sur scène, Fat Freddy’s Drop joue à grand renfort d’instruments et de micros, laissant toujours une part belle à l’improvisation et au groove. Un troisième bébé est en route, mais aucune date de sortie n’est encore annoncée. Espérons que les Fat Freddy's Drop nous en feront découvrir des extraits sur la scène du Trianon ce 21 août.