Festival Jazzycolors

Du 27 octobre au 30 novembre, les musiques de jazz et d’ailleurs s’ouvrent à l’international

0

Commentaires

Ajouter +


Trois jours après la clôture de Jazz sur Seine, festival dont on ne peut que vanter les mérites, Jazzycolors, parrainé par le pianiste Bojan Z, enchaîne le pas du swing pour tous. Avec 25 concerts de 5 à 10 euros, dans 13 lieux différents (principalement les centres culturels de tous pays, rattachés aux ambassades), les nuages gris du mois de novembre seront chassés par des musiques lumineuses d'Europe de l'Est, du grand Nord et d'ailleurs. A ce sujet, profitons-en pour rappeler que la Scandinavie, qui depuis les années 1960 s'impose comme l'un des centres majeurs de création en jazz – ce qui vaut aujourd'hui pour l'électro et la pop – possède désormais son festival à Paris, avec la 1re édition d'Automne Nordique, événement multiculturel et partenaire de Jazzycolors.

Au vu de l'importante programmation déployée sur un mois, il semble bien délicat, hormis pour quelques concerts plus importants, de vous guider à travers des artistes aux noms encore obscurs. Et pour cause, la majorité des groupes présentés ne fait pas partie des traditionnels circuits musicaux internationaux. C'est là tout l'intérêt de Jazzycolors, qui met en avant les scènes locales : des musiques d'Azerbaïdjan, de Pologne, du Mexique, de Suède, et même du Luxembourg... Pour le prix (de 5 à 10 euros par soirée), on pourra donc courir à n'importe quel concert les yeux fermés, les oreilles grandes ouvertes, dans l'espoir de découvrir quelques pépites méconnues.

Programmation complète par ici.


L’avis des utilisateurs

0 comments